Chevaux martyrs chez un eleveur du calvados : Ignoble !

Publié le par Ricard Bruno

chevaux martyrs chez un eleveur du calvados


LISORES : UN DEUXIEME CHEVAL MARTYR


Les chevaux maltraités de Lisores sont toujours sous surveillance de la DDSV et de la Fondation Assistance Aux Animaux et de la Fondation Brigitte Bardot.
Lors d’une visite de surveillance des chevaux, Yvan Barbieri , enquêteur pour la Fondation Assistance aux Animaux a découvert, mardi 20 mai 2008, une des juments avec une énorme plaie sur un œil crevé.
Cette jument de 15 ans, Reine de Lisores, est une ancienne championne de course de tiercé. L’état de son œil crevé avait déjà été signalé, il y a un mois, par les enquêteurs des fondations, au propriétaire et à la DDSV.
C’est le troisième cheval maltraité en moins de deux mois chez cet éleveur de pur-sang. Un est mort dans un ruisseau en y restant plusieurs jours, un a été euthanasié sur place pour misère physiologique et le troisième ne sera peut être pas sauvé.
Yvan Barbieri est indigné de constater une telle négligence :
“ C’est abominable. Lors de notre dernière visite, nous avons découvert cet œil tuméfié et une opération aurait pu être possible. 1 mois plus tard, la plaie s’est tellement dégradée et infectée, avec une odeur nauséabonde, que nous ne sommes même pas certain de pouvoir sauver l’animal. La négligence et le manque de soins immédiats de ce propriétaire récidiviste sont inacceptables “.
En présence du maire, de son adjoint et des enquêteurs, un vétérinaire, en relation avec la DDSV, est venu hier sur place et, la jument aurait du être euthanasiée . Cependant, les Fondations ont tenu à ce que l’animal leur soit confié, pour tenter de le sauver.
Le propriétaire a donc consenti à abandonner son animal au profit de la Fondation Brigitte Bardot. L’animal a déjà été vu par la clinique vétérinaire de Bernay. Une biopsie a été pratiquée, ainsi que les premiers soins. On reste dans l’attente de savoir s’il y a une tumeur et si l’animal peut être sauvé.

Mon commentaire : c'est ignoble, dégueulasse, c'est une honte, on devrai mettre en "taule" de tels "SALOPARDS"

Bruno Ricard

Source : http://www.1cheval.com/actualite/article.php?actualite_1=2668
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article