ABATTAGE RITUEL

Publié le par Ricard Bruno

Abattage rituel, Brigitte Bardot lance un nouvel appel à Nicolas Sarkozy.

Un bref rappel sur l'abattage rituel :

En 1962, Brigitte Bardot mène son premier combat : l’étourdissement des animaux de boucherie avant leur abattage. Plus de dix ans après, elle obtient gain de cause… à l’exception des animaux égorgés lors d’un abattage rituel !

La FBB milite donc pour l’étourdissement de tous les animaux, sans exception. Elle a obtenu le soutien du Président du Conseil Français du Culte Musulman en février 2004. Elle souhaite que l’électronarcose soit reconnue comme méthode ne portant pas atteinte au caractère vital de l’animal afin de la généraliser lors des abattages rituels ce qui a été confirmé en 2006 par l’Académie vétérinaire de France. De son côté, en 2007, la Fédération des vétérinaires d’Europe a déclaré « l’abattage des animaux sans étourdissement préalable est inacceptable en toute circonstance ». Il apparait qu’un grand nombre de carcasses issues de l’abattage rituel passent dans les circuits traditionnels de distribution. C’est pourquoi, et dans l’attente d’une évolution de la législation, la FBB demande à ce qu’un étiquetage informant le consommateur sur la méthode d’abattage de l’animal soit mis en place rapidement.

Octobre 2008 :
Brigitte Bardot lance un nouvel appel à Nicolas Sarkozy
.

« Chaque minute que nous passons à nous écrire est une minute perdue pour les animaux qui se font trancher la gorge en toute conscience, dans les abattoirs, mais aussi dans les appartements, les garages ou les caves lors du sacrifice de l’Aïd-el-kébir. Je ne veux plus de blablabla ni de promesses non tenues… », et d’ajouter : « Si Michèle Alliot-Marie et Michel Barnier sont, à ce point, indifférents à la souffrance animale, qu’ils laissent leur place à des personnes compétentes et humaines ! »


Lire la lettre de Brigitte Bardot

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40172

Mon commentaire : Que de courage de la part de Brigitte, elle ne lâche pas l'affaire et s'accroche, et elle a entièrement raison, comme le dit les paroles d'une certaine chanson"Les parole, les paroles, les..."

Bruno Ricard

J'aurai beau tricher et fermer les yeux de toutes mes forces...Il y aura toujours un chien perdu quelque part qui m'empêchera d'être heureuse...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article