Campagne 2008 anti fourrure mobilisation !

Publié le par Ricard Bruno

Campagne 2008 de la Fondation Brigitte Bardot
contre la fourrure : le constat !

• Les tortures infligées aux animaux sont parfaitement invisibles aux yeux de ces consommateurs. La fourrure arrive chez les vendeurs sous la forme de vêtements élégants, fins, rares et chers. Les acheteurs peuvent donc à souhait ignorer l’envers d’un décor auquel ils ne sont jamais confrontés.

• L’impact des campagnes « chocs » va naturellement décroissant. Le « déjà vu » moralisateur jouant en leur défaveur, l’utilisation de ces codes une fois encore, sans apporter de nouveauté au message, ne ferait office que de piqûre de rappel pour ceux qui se sont déjà montrés réceptifs à la cause des animaux. Chose que nous pouvons aisément faire tout en nous adressant à nos cibles principales avec bien plus d’impact.

• L’information n’est pas morte, et le bruit court encore que porter de la fourrure est un acte de cruauté envers le règne animal. Tout en le ravivant, nous devons prendre conscience que nous visons une partie de la population que ce bruit a déjà atteint (sinon les précédentes campagnes), et qui a choisi de l’ignorer, sacrifiant volontairement son humanité sur l’autel des apparences. Plus schématiquement, ceux-ci se sont montrés plus réceptifs au discours de la mode que de la vérité.

Ces facteurs psychologiques sont d’une importance capitale : ils déterminent l’angle selon lequel nous atteindrons nos cibles. Ce qui NOUS choque le plus N’EST PAS ce qui LES atteint le plus.
La fourrure n’est qu’une question d’image, et c’est en son nom que survit l’un des commerces les plus ignobles du monde. Ce paradoxe profond est une faille essentielle dans le système de pensée de nos cibles.

Il est temps de rendre à la fourrure sa véritable image, et à son porteur le véritable bénéfice qu’il tirera de tels produits.

















































Source : http://www.jeneportepasdefourrure.com/fourrure_camp2008.php
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvie Demers 14/12/2008 20:44

Bonjour, je suis a 100% avec vous pour lutter contre la fourrure, je fait des tables marchandes et fait signer des pétitions que je vais reourner a la fondation Mm e Bardot. J'invite les gens de tous les pays a faire de même. c'est comme cela que l'on pourra s'exprimer et dire a tous ceux qui tue nos animaux a fourrure qu'on en veut pas! pas de fourrure ,pas de tuerie sadique ! Et je dit aux gens aussi de ne plus acheter de produits qui vient de pays asiatique et Chine , on ne doit plus encourager ceux qui font cela, ni toute compagnie qui tu pour la fourrure ! Je suis du Canada et je lutte contre mon gouvernement pour qu'il cesse la chasse aux phoque, seule, je n'y arriverez pas, mais ensemble,nous ne ferons qu'un!  Tous pour le respect et la liberté de nos animaux !  BRAVO  Mme Bardot !Sylvie Demers / Canada

guillier 02/12/2008 17:57

Merci et bravo pour cette campagne d'affichage contre la fourrure. Elle est tout à fait réaliste et bien en deçà des souffrances animales.C'est tellement écoeurant de voir des hommes et des femmes se croire beaux et supérieurs avec leurs manteaux ou leurs écharpes en fourrure.Cette industrie est malheureusement aidée par le monde de la mode et de la télévision. A mon grand regret, j'ai regardé la série Clara Sheller, série que je trouvais sympathique jusqu'à l'apparition de l'héroïne avec un blouson en fourrure.Je paie la redevance télé et j'ai donc l'impression d'avoir participé à ce carnage.Madame, je suis prête à vous aider dans tous vos combats, j'espère faire un jour autant preuve de courage et inspirer autant de respect que vous.Bien à vous