La France s'apprête à se prononcer pour une interdiction de la chasse aux phoques

Publié le par Ricard Bruno

PARIS - La France s'apprête à se prononcer pour une interdiction totale du commerce des produits dérivés du phoque dans l'Union européenne, a-t-on appris jeudi auprès du ministère du Développement durable et de la fondation Brigitte Bardot.

Le ministre Jean-Louis Borloo "a donné un avis favorable à l'interdiction quasi totale du commerce des produits dérivés du phoque, avec une petite exception pour ceux issus de la chasse traditionnelle des Inuit", indique-t-on au ministère.

Une telle mesure, si elle était adoptée par Bruxelles, marquerait pour Brigitte Bardot, "l'aboutissement de 33 ans de combat", a souligné Christophe Marie, un des responsables de la fondation créée par l'actrice française.

Un vote doit avoir lieu au Parlement européen sur cette question lors de la prochaine session plénière de l'assemblée, en avril.

Les pays européens se sont prononcés fin octobre pour une interdiction du commerce des peaux de phoques tués dans des conditions cruelles mais ont différé leur décision définitive.

Une commission du Parlement européen (PE) a endossé début mars un projet de règlement prévoyant l'interdiction totale de tout commerce dans l'UE de produits dérivés de la chasse aux phoques, rejetant toute dérogation pour les produits issus d'une chasse "non cruelle".

Selon Christophe Marie, "il y a une majorité qui se dégage" en faveur d'une telle interdiction. Outre la France, le Royaume Uni, la Belgique le Portugal, la Hongrie, la Pologne, la Grèce, les Pays-Bas, l'Italie, l'Autriche, font partie des pays qui y sont favorables.

La Finlande, la Suède, les pays baltes, l'Irlande et l'Espagne, entre autres, militent pour des dérogations concernant les produits issus d'une chasse "non cruelle".

La Norvège également, pays non membre de l'UE mais qui appartient à l'espace économique européen.

La mesure vise essentiellement le Canada, où la chasse aux phoques vient de s'ouvrir sur la côte atlantique, suivi du Groenland, l'Islande, la Namibie, la Norvège, la Russie et au sein de l'UE, la Suède, la Finlande et le Royaume-Uni.

L'Europe représente le principal débouché pour les peaux de phoques.

Source : http://www.romandie.com/ats/news/090326160317.j4uvb3yt.asp
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article