Lot-et-Garonne : les services vétérinaires sont intervenus ...

Publié le par Ricard Bruno

Lot-et-Garonne : les services vétérinaires sont intervenus chez un éleveur de chevaux suite à un arrêté préfectoral


Lot-et-Garonne : les services vétérinaires sont intervenus chez un éleveur de chevaux de course suite à un arrêté préfectoral du 6 mars dernier, a-t-on pu lire sur le journal en ligne du sudouest. Les animaux ont été saisis et confiés à la Fondation Brigitte Bardot.

Le rapport de la direction départementale des services vétérinaires (DDSV) étayé par celui des militants de la fondation Brigitte Bardot, indique clairement que l’éleveur a manqué à son obligation. Les animaux mal nourris, non entretenus affichent un taux de mortalité préoccupant. Aussi le jeudi 12 mars dernier, les services vétérinaires sont-ils intervenus chez l’éleveur et ont saisi 17 chevaux dont 13 poulains les plus mal en point sur les 55 de la ferme. Ceux-ci vont être pris en charge par la Fondation Brigitte Bardot dont les membres, lors de leur déplacement sur les lieux, n’ont pas manqué d’indiquer que l’éleveur sera désormais placé sous l’œil vigilant d’un comité de suivi qui va veiller à son activité.

De leur côté par contre, les membres du syndicat des éleveurs d'anglo-arabes et chevaux de sport du département de Lot-et-Garonne affichent leur désaccord quant à cette procédure. Bien que les syndicalistes, par la voix de son président Aurélien Lafargue, reconnaissent le problème de malnutrition, ils réfutent au contraire celui de la maltraitance. Selon eux, il y a lieu de soutenir l’éleveur dans l’entretien de son cheptel et que les poulains doivent être placés chez d’autres éleveurs et non confiés à la Fondation BB. 

Source : http://www.waliboo.com/chevaux/news/lot-et-garonne-les-services-veterinaires-sont-intervenus-chez-un-eleveur-de-chevaux-suite-un-arrete-/37590
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article