32 macaques condamnés à mort !

Publié le par Ricard Bruno

Très important

 

Cyber action

 

Pour nous aider à sauver ces 32 macaques, merci d'adresser le message ci-dessous (en le personnalisant si possible et en le signant) à la ministre de la Recherche par mail communicationdgri@recherche.gouv.fr :

"Madame la Ministre,

Je condamne vivement le démarrage d'un nouveau protocole, mené par le laboratoire Ricerca Biosciences sur 32 macaques tués en fin d'expérimentation, pour une étude de toxicologie d'un médicament déjà mis sur le marché (l'Ammonaps).

Je vous demande d'intervenir immédiatement auprès du responsable de ce laboratoire afin de mettre un terme à cette scandaleuse et inutile expérimentation.

Je vous demande également de soutenir la proposition de la Fondation Brigitte Bardot de prendre en charge ces macaques afin de les sauver et leur offrir une vie compatible avec leurs besoins."

 

...

32 macaques condamnés à mort dans un programme de recherche qui débute aujourd’hui près de Lyon 

24 mai 2012 - Une nouvelle étude de toxicologie démarre près de Lyon...

 

La Fondation Brigitte Bardot demande au ministre de la Recherche d’intervenir pour annuler le protocole, la FBB propose de recueillir tous les macaques.

Indépendamment de notre ferme opposition à l’expérimentation animale, le protocole du laboratoire Ricerca nous paraît contraire aux réglementations européennes et nationales puisqu’il vise un médicament, l’Ammonaps (phénylbutyrate de sodium), déjà mis sur le marché depuis plusieurs années.

Les macaques devraient être « gavés » de ce médicament pendant 2 semaines, à des doses toxiques, puis tués afin d’étudier leurs organes.

Methodes substitutives

Il existe pourtant des méthodes qui peuvent parfaitement se substituer à l’animal, qui sont bien plus fiables et performantes, il est donc invraisemblable que de nouveaux tests soient autorisés sur des primates pour un médicament qui bénéficie déjà d’une AMM.

La Fondation Brigitte Bardot est donc intervenue auprès de la ministre (voir lettre intégrale en pdf) pour lui demander d'intervenir immédiatement auprès du responsable du laboratoire Ricerca Biosciences afin de mettre un terme à ce protocole, notre Fondation étant disposée à prendre en charge la totalité des macaques pour les sauver et leur offrir une vie compatible avec leurs besoins naturels.

 

 Source : Fondation Brigitte Bardot

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> Puisqu'il existe des méthodes plus fiables et performantes qui peuvent se substituer à l'animal, pourquoi donc faire souffrir ces pauvres bêtes ?<br />
Répondre
V
<br /> Bonjour, c'est toujours la même histoire, le plaisir de faire du mal sur des êtres qui n'ont rien demandé et qui ne peuvent pas se défendre...De l'assassinat d'un animal à celui d'un homme, il<br /> n'y a qu'un pas (Léon Tolstoï).<br />
Répondre