Brigitte Bardot s’expose...Magnifique article de nos amis Belge!

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot s’expose à Boulogne Billancourt dès le mois prochain !

Il sera difficile à partir de la fin septembre de passer à côté de l’événement. Une exposition à Paris va être présentée aux fans, et ils sont nombreux, de la star des années soixante : Brigitte Bardot. Le symbole de la révolution féminine et de la défense des animaux.

(l'écho) - Un tout petit mois. Le temps qu’il reste à attendre pour visiter la nouvelle exposition qui va secouer Paris à la rentrée. Celle consacrée à la star tropézienne, amie des animaux et amoureuse de tous les hommes : Brigitte Bardot. Le genre de fille qui faisait battre le cœur de tous les ados des sixties. 
Une exposition qui n'est que justice.  Brigitte Bardot a su, en effet, transformer et incarner la femme moderne en lui donnant sa juste place au sein de la société française. « Si Dieu créa la femme, Brigitte Bardot en fit la promotion”. Bel hommage de l’artiste Aslan, bien connu des anciens lecteurs du magazine Lui pour ses pin ups et son buste de Marianne aux formes inspirées de celles de BB.

Belle mais restée authentiquement simple avec une aura et un charisme restés inégalés à ce jour.  A l'époque, ce n’était pas le général de Gaulle qui disait le contraire : « cette jeune personne a une simplicité de bon aloi. »

Dans le monde du cinéma, sa carrière a laissé des traces. Surtout auprès de ses partenaires masculins. A l’instar d’Alain Delon, resté sous le charme de la belle : « Brigitte, c’est une enfant, c’est un phénomène social, et c’est un phénomène tout court. » Un avis sans nul doute partagé par Kirk Douglas, Gérard Philippe, Curd Jürgens, Jean-Louis Trintignant et les autres. 

Outre ses rôles au cinéma (48 films), BB a également laissé des souvenirs mémorables dans le monde de la chanson. D’accord, ce n’était pas du Brel, mais qui a oublié ses duos avec l’immense (le mot n’est pas trop fort) Serge Gainsbourg, autre figure mythique des années d’or. Ah, cette façon sensuelle de chanter le plaisir de rouler en Harley Daviiidson!

Aujourd'hui, elle n'a pas disparu de notre mémoire. Nombreux sont les touristes à essayer d’apercevoir sa demeure à Saint Tropez, La Madrague. Saint Tropez, ce village connu pour ses invités bling bling mais qui a gardé son authenticité une fois l’été fini. Au fil des ruelles, les traces laissées par BB sont encore visibles. Notamment dans la vitrine de chaque galerie d’art où trône son portrait, bien mis en évidence. C’est peu dire à cet égard que sa beauté a inspiré les artistes majeurs de son époque : Robert Dosneau, Warhol, Richard Avedon, Paco Rabanne, Aslan, Sam Levin…

BB, une ravissante idiote ? Oh non ! Ce serait mal la connaître. Son combat pour la défense des animaux a fait sourire au début, mais à notre époque où le respect de l’environnement et de la nature prédomine, sa lutte est saluée au plus haut niveau. « J’ai donné ma jeunesse et ma beauté aux hommes, aujourd’hui, je donne mon expérience et le meilleur de moi-même aux animaux. »

Inutile de préciser que cette exposition à Boulogne-Billancourt (initiales BB aussi !) qui se tiendra du 29 septembre au 31 janvier 2010 va connaître sans aucun doute un succès populaire sans précédent. Qui dépassera les frontières de l’hexagone assurément. D’autant que cet été 2009 a vécu au rythme des années 60 avec des anniversaires à foison. Un engouement pour ces années passées qui peut s’expliquer par l’ambiance morose qui singularise notre époque. Hélas.
Selon les organisateurs, l’exposition permettra de retrouver cette ambiance de folie qui caractérisait cette époque révolue. L’événement proposera aussi un retour sur la carrière de la star (pour une fois, le terme n'est pas galvaudé) et les diverses modes lancées par BB ainsi que des reconstitutions de ses films. Les amateurs pourront se constituer une jolie collection d’archives avec les numéros spéciaux de magazines culturels qui devraient sortir pour l’occasion. Les adolescents des années 60 tombés amoureux de la belle Brigitte vont retrouver avec l’expo, qui se présente comme grandiose, un peu de cette jeunesse insouciante et disparue. Comme le disait la comédienne Arletty, « avant elle, les stars descendaient les escaliers empanachées. Elle, les montait nue. Le public y a gagné. » En effet.

« L’effet Bardot ? Un pur enchantement » (Dirk Bogarde)

Philippe Degouy
philippe.degouy@lecho.be

L’exposition a lieu du 29/09/2009 au 31/01/20010 au Musée des Années 30 (Espace Landowski) 28 avenue André Morizet à 92 100 Boulogne-Billancourt.

Photo SIPA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

riri 28/08/2009 13:38

Bel article, c'est vrai, qui ne fait que me conforter dans mon opinion. Mais dire que Brigitte était la coqueluche des ados (et on le disait à l'époque, en effet) me paraît un point de vue très réducteur. Faut-il rappeler ici la phrase célèbre de Vadim : "Tu seras le rêve impossible des hommes mariés" ? Brigitte a été la femme la plus fascinante de ces années-là et peu d'hommes ont échappé à son emprise. BB, avec sa simplicité et son naturel déconcertants, la moins star de toutes les stars et pourtant la plus grande d'entre elles, restera la plus parfaite incarnation de la féminité et ce n'est pas demain la veille q'on lui trouvera une remplaçante, malgré les efforts déployés dans ce sens par bon nombre d'apprenties starlettes en mal de vedettariat. Projet sans lendemain. BB est unique, une "nouvelle Bardot" est une utopie.

Ricard Bruno 28/08/2009 21:21


Bonsoir
Merci de votre commentaire.
BB est irremplaçable je suis tout à fait d'accord avec vous, elle est unique!
Cordialement
Bruno Ricard