Abattage rituel...

Publié le par Ricard Bruno

Abattage rituel Halal Casher : les organisations françaises unies pour dénoncer la souffrance des animaux et la tromperie des consommateurs.

 

Face à la généralisation, en France, de l’abattage rituel (Halal et Casher) et l’immobilisme des pouvoirs publics, huit organisations* de protection animale lancent la première campagne nationale d’information sur la cruauté de ce type d’abattage et la tromperie des consommateurs.

* Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs ; Fondation Brigitte Bardot ; Fondation Assistance aux Animaux ; Protection Mondiale des Animaux de Ferme ; Conseil National de la Protection Animale ; Société Nationale pour la Défense des Animaux ; Confédération Nationale des SPA de France ; Association Stéphane Lamart.



Cruauté de l’abattage rituel

Les animaux non étourdis sont égorgés à vif, en pleine conscience, ils éprouvent des souffrances inacceptables. L’agonie des animaux peut durer jusqu’à 14 minutes chez les bovins (INRA 2009). Dans le cadre de l’abattage avec étourdissement, l’animal ne souffre pas au moment de son égorgement puisqu’il y a perte de conscience. Les scientifiques ont clairement déclarés : « En raison des graves problèmes de bien-être animal liés à l’abattage sans étourdissement, un étourdissement doit toujours être réalisé avant l’égorgement ».


Une dérogation qui devient une règle !



La réglementation européenne prévoit une dérogation à l’obligation d’étourdissement préalable des animaux uniquement dans le cadre strict de l’abattage rituel. Mais cette dérogation tend à devenir la règle dans de nombreux abattoirs, pour des raisons économiques. D’après une enquête menée, en France, par l’OABA dans 225 établissements d’abattage : 28% des gros bovins, 43 % des veaux et 62 % des ovins-caprins sont abattus sans étourdissement.

Tromperie du consommateur

Le consommateur est volontairement tenu dans l’ignorance du mode d’abattage. Jusqu’à 60 % de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman et plus de 70 % de la viande issue du rite israélite se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs. Cette dérive, qui constitue une infraction à la réglementation, inquiète les autorités européennes qui travaillent à la mise en place d’un étiquetage précisant le mode d’abattage de l’animal (avec ou sans étourdissement). Mais le ministre français de l’Intérieur n’a pas caché qu’il s’opposait à cette transparence et qu’il veillerait à mettre en échec ce projet d’étiquetage des viandes.

Salubrité et sécurité sanitaire de la viande

La pratique de l’abattage rituel constitue une dérogation aux règles relatives à l’hygiène alimentaire. Le règlement (CEE) 853/2004 stipule : « la tranchée et l'œsophage doivent rester intact lors de la saignée, sauf s'il s'agit d'un abattage selon un rite religieux ». Cette dérogation entraîne l'impossibilité matérielle de ligaturer l'œsophage des animaux. Ceci peut nuire gravement à la salubrité des produits obtenus, car elle entraîne une souillure massive du bas des carcasses, y compris la tête car il y a un épanchement abondant de matières stercoraires en provenance de l'estomac, s’écoulant à travers la section béante de l'œsophage. Certains germes d'origine digestive pouvant être très pathogènes pour l'homme peuvent être ainsi retrouvés dans des pièces de découpe, notamment des steaks hachés préparés avec celles-ci. Avec les viandes issues d’un abattage rituel, il y a incontestablement un danger pour la santé humaine et tout particulièrement pour les enfants, les personnes âgées, et les populations immunodéprimées.

Campagne nationale d’information

Le 10 novembre 2010, à l’invitation du Député Lionnel Luca (administrateur de la Fondation Brigitte Bardot), une conférence de presse était organisée à l’Assemblée nationale pour lancer l’action commune des associations françaises de protection animale. Durant plus d’un mois, cette campagne se déclinera en affiches, messages radio, insertions presse, etc.
Retrouvez toutes les informations de la campagne sur www.abattagerituel.com

abattage rituel halal casher
abattage rituel halal casher

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40287

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article