Abattage rituel: "Le Maire" s'engage...

Publié le par Ricard Bruno

Avant propos et mes commentaires concernant la déclaration du ministre Mr Le Maire"

 

« Vous est permise la nourriture des Gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. » Le Coran, « La Table, V, 7, verset 5 En d'autre termes: Selon le Coran lui-même, interdire la barbarie halal ne serait pas une offense aux musulmans. (Il tient aux musulmans eux-mêmes de ne pas manger de porc, par exemple, mais c'est une question de viande, pas d'abattage.) La loi française et européenne fait donc une exception pour les musulmans qui n'est absolument pas nécessaire selon leur propre religion.

Le dialogue a déjà été tenté en vain et Brigitte Bardot le sait, donc il faut appliquer la loi qu'elle propose, rendre obligatoire l'endormissement des animaux avant abattage, et un VRAI contrôle du suivi de cette loi ! Nous devrions avoir un comportement digne et humain envers les animaux, c'est à cela aussi que l'on reconnaît une société !

Bruno Ricard

 

......................................................................................................................................................................

Le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire s'est dit favorable ce matin à un "encadrement plus strict" de l'abattage rituel des animaux d'élevage, dont les méthodes sont dénoncées par la Fondation Brigitte Bardot.

"Je souhaite qu'on ait un encadrement plus strict de cet abattage rituel, notamment avec un régime d'autorisation préalable et un contrôle plus strict sur les méthodes qui sont appliquées pour limiter la souffrance animale", a dit M. Le Maire sur Canal+.

"On arrivera à ces solutions en dialoguant avec les communautés religieuses, avec les associations, de façon ouverte et constructive", a-t-il ajouté, assurant qu'il n'était pas "question de remettre en cause l'abattage rituel, qui est autorisé par l'Union européenne".

La Fondation Brigitte Bardot a organisé en janvier une campagne d'affichage dénonçant les conditions dans lesquelles les animaux étaient tués dans le cadre de l'abattage rituel, à savoir sans étourdissement préalable, selon elle.

Source : Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/03/30/97001-20110330FILWWW00373-abattage-rituel-le-maire-s-engage.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

claude 31/03/2011 09:08



Faire une dérogation à la loi  pour une question de pratique religieuse  barbare, c'est toute notre société dite "évoluée", malgré ses faiblesses, qui s'écroule...et qui se calque sur
une société qui a des siècles de retard.



marie 31/03/2011 07:00



C'est quand même plus naturel de les endormir avant de les abattre, pourquoi les faires souffrir c'est inhumain !!! Bisous bonne journée Bruno