Animaux de boucherie

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot interpelle le Ministre concernant les multiples dérives de la filière viande.
 

Lettre-ouverte-de-Brigitte-Bardot-a-Bruno-Lemaire-le-07-02.jpg

 2000 bovins décimés par empoisonnement au lindane (insecticide) dans un élevage du Cher, 50 taurillons de ce même cheptel, contaminés, envoyés en toute hâte à l’abattoir, sous la pression, avant même de connaitre les résultats des analyses qui se sont révélées positives !

Et le comble : des services vétérinaires qui nous appellent à l’aide pour euthanasier les dernières bêtes !

Et le CIV (centre d’information/désinformation des viandes), dont les campagnes « soyons fermes » sont financées à 80% par l’Etat, qui veut nous faire croire que notre filière viande serait contrôlée sur toute sa chaine, éthique, propre, saine et aux normes !

MENSONGE !

L’Etat engloutit des dizaines de millions dans des campagnes de propagande pour l’élevage intensif, industriel, qui entraîne l’exploitation de millions d’animaux (veaux, porcs, lapins, etc.) dans des conditions ignobles, empoisonne les nappes phréatiques et les consommateurs !

En fin d’année la Fondation Brigitte Bardot a d’ailleurs porté plainte contre cette campagne de désinformation du CIV. En savoir plus>

Oui, cette fois c’en est trop ! Il est temps de dire la vérité aux français !

  • 1% seulement de tous les élevages pour la consommation est inspecté annuellement par les services vétérinaires qui n’ont aucun moyen !
  • 20 millions d’euros seront débloqués pour les interprofessions de l’œuf et du foie gras qui ne sont pas aux normes par rapport aux réglementations européennes sur le bien être animal et cela depuis plus de 10 ans ! Aucune sanction pourtant ! Mais des subventions !
  • Omerta sur l’abattage rituel !
  • Refus clair d’un étiquetage sur la provenance de la viande ou du type d’abattage (comme l’Etat s’était déjà opposé à l’étiquetage des œufs par le passé qui fort heureusement a été imposé par l’union européenne).
  • La viande de lapin provient, à 99%, de lapins élevés en batteries de cages et concentre plus de 10% de la totalité des antibiotiques utilisés dans les élevages français… Soit plus de 127 tonnes d’après l’Agence Nationale du Médicament Vétérinaire !

D’autres infos vérités sur les élevages de porcs, de veaux, et de bovins ? C’est par ici.

C’est ce ras-le-bol qu’exprime Brigitte Bardot, au nom des animaux et des consommateurs, dans une lettre ouverte adressée à Bruno Le Maire, Ministre de l’Agriculture. En attendant un ultime sursaut de bon sens …

Source : Fondation Brigitte Bardot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

marie 09/02/2011 20:19



C'est vraiment l'horreur, j'espère que les personnes vont réagir, c'est inhumain !!! Bisous Bruno