« Bardot, la méprise »...

Publié le par Ricard Bruno

Que de souvenirs, de fantasmes et de légendes autour des deux lettres « BB ». Avec quarante-huit films, le double de chansons et vingt ans de carrière comme une des femmes les plus convoitées et sexy du monde, Brigitte Bardot mérite l’appellation, si galvaudée, d’icône contemporaine. Il n’en reste pas moins que l’actrice a aujourd’hui 80 ans, qu’elle a quitté la scène depuis quarante ans, pour se reclure, que peu de grands films viennent défendre sa carrière, que son combat hystérisé pour les animaux et ses affinités idéologiques avec l’extrême droite ont quand même contribué à beaucoup écorner l’image de son exquise personne.

Drôle de matière, si l’on peut dire, que cette Brigitte Bardot, et véritable défi pour le documentariste qui voudrait s’y frotter sans amonceler les banalités proférées à son sujet depuis un demi-siècle. Un impétrant est pourtant sorti des rangs, adoubé par la maison Gaumont, pour partir à l’assaut de cette tornade sensuelle transformée en misanthrope zoophile. Il se nomme David Teboul, se veut un documentariste travaillé par le souci de la forme cinématographique. Autant direun oiseau rare, dont les films (Yves Saint Laurent, 5 Avenue Marceau, 2002 ;Bania, 2005 ; La Vie ailleurs, 2007) sont toujours empreints d’une puissance de réflexion et d’une subtile élégance.

MAGNIFIQUE MONTAGE D’ARCHIVES

Problème (le film lui-même nous en informe), le sujet se dérobe. Pas question de se laisser filmer, pas question de participer d’aucune façon. En contrepartie, la maison de la Madrague est ouverte au réalisateur, ainsi que l’accès aux archives privées. De cette contrainte, David Teboul va faire une vertu, soit un portrait en absence, le plus beau serait-on tenté de dire, s’il n’était en vérité le seul qui méritât ce nom. Tout simplement parce que ce film fait du mythe cinématographique l’occasion non pas tant d’une fascination aveugle que d’une traversée des apparences, d’une empathie du réalisateur pour l’actrice telle qu’il la réinvente sous nos yeux à partir du cinéma et pour le cinéma, mais comme libérée de sa propre légende.

La forme prend la voie sensible et poétique d’un magnifique montage d’archives (privées et publiques), habité par le rêve d’un dialogue refusé : voix du réalisateur qui dit sa vérité intime sur Bardot, voix de Bulle Ogier, anti-Bardot épinglant quelques passages des Mémoires de l’actrice. Il en ressort l’image tragique et poignante d’une femme-enfant qui a fui son destin d’actrice dans une litanie de liaisons fatales. Kaddish pour une actrice qui ne naîtra pas : David Teboul dit avoirpensé à cette prière juive des endeuillés à son sujet, et l’avoir proposé comme titreà ses producteurs, qui l’ont naturellement refusé puisqu’elle dit l’absolue vérité de ce film.

 

Source : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GARNIER 30/11/2013 14:42


Bonjour


Je n'ai pas eu le privilège de pouvoir regarder cette émission


Quelles autres possibilités y-a-t-il de la visionner ?


Merci de bien vouloir me répondre. A.G.

Ricard Bruno 30/11/2013 23:27



Bonsoir


Arte doit repasser le documentaire, je pense qu'on peut le revoir également en replay directement suir leur site...


Cordialement


 


Bruno Ricard 



paule 29/11/2013 16:19


Jolie soirée...Attendrie devant les photos de BB bébé ! avec sa bouille adorable, un minois de chatonne...ses grands yeux découvrant le monde, et déjà cette bouche gourmande ....quel joli
bébé.... 


Un peu déçue toutefois, de ne pas voir encore plus de photos et de vidéos de Brigitte. Ce film a surtout parlé de ses amours.... j'aurai aimé qu'on évoque la partie principale de sa vie, selon
elle, son engagement envers les animaux....Mais belle soirée quand même. De toutes façons dès qu'on parle de Brigitte, je suis ravie.


Pourquoi la TV re rediffuse pas des anciennes émissions qui lui étaient consacrées ? dans lesquelles on la voyait chanter, danser, belle, heureuse, une reine....oui pourquoi ?


A ce propos Bruno avez vous dans vos trésors une vidéo de Brigitte diffusé en 1983 !!!! dans laquelle elle recevait Patrick Sabatier à La Madrague ? On la voyait nourrir des chats devant la
maison de Colette....


Puis à soirée, très riche ce soir là, a continué sur FR 2 avec Mireille Darc et Alain Delon. Je les aime également tous les deux.


Cordialement


Paule 

Ricard Bruno 29/11/2013 19:48



Paule


 


Bonsoir


 


Ce documentaire auquel j'ai participé de très près a été fait par mon ami David Teboul, c'est deux années de travail acharné et BB nous a confié ses archives personnelles, je vous comprend
concernant le fait qu'on aurait pu mettre plus de photographies et de vidéo, mais il faut savoir une chose qu'il y a des droits à payer et ces derniers sont très cher et c'est bien dommage...ce
documentaire a été fait façon à la Godard style nouvelle vague...et BB enfant quel pur bonheur...Pourquoi la télé ne rediffuse pas les anciennes émissions...grande question...il faudrait qu'il y
ai une demande de la part des téléspectateurs...concernant l'émission de Sabatier je dois l'avoir quelque part on me l'a demandé il y a peu de temps, il faut que je regarde de plus près...


 


Belle soirée


 


 


Bruno Ricard