Brigitte Bardot a besoin de votre soutien...

Publié le par Ricard Bruno

Pour l’étourdissement systématique des animaux lors de l’abattage

 

Un mot de Brigitte Bardot, présidente de la fondation

"Si vous souhaitez m’aider dans ce combat pour exiger que tous les animaux soient systématiquement étourdis avant la mise à mort, soutenez mon appel du 15 octobre 2013 en signant cette pétition que je remettrai personnellement au Président de la République et à son Gouvernement en présence d'un responsable de ma Fondation. D’avance, merci."

Brigitte Bardot

Pour signer la pétition et soutenir Brigitte Bardot et sa fondation c'est ICI

 

MERCI

Pourquoi c'est important

 

Appel du 15 octobre 2013 :

J’accuse violemment et fermement les Gouvernements successifs d’imposer aux français de subir l’immonde sacrifice rituel musulman de l’Aïd el Kebir, de contourner la loi par des dérogations abondantes, transformant cette journée en monstrueux abattoir visant à égorger sur le sol de France plus de 200 000 moutons, sacrifiés dans la douleur et l’épouvante d’agonies inhumaines.

J’accuse violemment et fermement les Gouvernements successifs de se plier lâchement à une tradition religieuse importée sur notre territoire par ceux qui ont eu la chance d’y être accueillis et qui petit à petit nous imposent leurs coutumes barbares, sanglantes et écœurantes, contraires aux principes laïques et fondamentaux de notre république.

J’accuse violemment et fermement les Gouvernements successifs d’un manque de courage, d’une soumission totale et inacceptable, laissant légalement se perpétrer d’année en année un « génocide » de moutons suppliciés, gorges ouvertes, en toute conscience, offerts à un Dieu dans la liesse, la joie, la jouissance de la vue du sang des bêtes ! Nous revenons aux pratiques des sacrifices offerts par les aztèques à leurs diverses divinités. Or ça ne peut plus durer ! Le sacrifice de cette année doit être le dernier et il faut que ce soit le dernier !

J’accuse violemment et fermement les Gouvernements successifs de déclencher « un plan loup » afin d’abattre ces animaux accusés d’avoir tué quelques brebis remboursées intégralement aux éleveurs pleurnicheurs qui n’hésitent pas à les envoyer se faire égorger dans la souffrance lors des rituels musulmans.

J’accuse violemment et fermement les Gouvernements successifs d’oublier le long combat que j’ai livré aux canadiens et qui a permis de mettre un terme au massacre atroce de 200 000 phoques chaque année pour autoriser en France l’abattage cruel de plus de 200 000 moutons en l’espace de 24 ou 48 heures. Le scandale est encore pire et tout aussi révoltant ! C’est une provocation !

J’accuse violemment et fermement les Gouvernements successifs de l’indifférence totale qu’ils affichent devant un problème aussi grave et indécent, laissant les meurtriers, les bourreaux, assouvir leur soif de sang à l’arme blanche sur l’innocence légendaire des agneaux livrés au sacrifice.

Pourtant d’autres nations ont eu le courage d’interdire ces sacrifices archaïques sur leur territoire. Il s’agit de la Suisse, de la Suède, de la Norvège, de l’Islande, de la Slovénie et de la Pologne.

A 79 ans, moi Brigitte Bardot je n’accepte plus ça, plus jamais ça !


Brigitte Bardot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K

les eleveurs n' ont aucune pitié..je sais je visite des fermes pour pouvoir temoigner de leur indignité. quand aux abattoirs, on tue dans les pires conditions, c' est inacceptable!!!
 cessons de manger de la viande car ce  n' est que souffrance et mort.
Répondre
L

Merci de l'attention que vous avez apportée à mon commentaire. Personnellement, je ne mange pas de viande et je suis révoltée par ce qu'il se passe en France.


Par ailleurs, que font les éleveurs qui soi-disant "aiment" leurs bêtes ? Eux aussi devraient réagir.


Cordialement.
Répondre
R


Bonsoir


 


Merci de votre commentaires...


 


Bonne soirée


 


Bruno Ricard 



E

On est bien d'accord avec Brigitte.


Etourdir ces pauvres bêtes avant de les exécuter,est la moindre des choses.


ça limiterait d'autant leur frayeur car elles sentent bien à l'avance ce qui les attend.


Récemment, je suivait sur plusieurs kms une voiture avec dans sa remorque un veau, qui à l'approche de l'abbatoir, s'est couché au fond de cette remorque.


Le pauvre a dû résister pour ne pas sortir de sa  remorque, sachant ce qui l'attendait... c'est affreux non ?
Répondre
L

Concernant la tuerie dans les abattoirs, il est temps de déployer autant d'énergie que ceux qui combattent les corridas. Par ailleurs, je tiens à vous faire part de ma désapprobation au sujet
d'une publicité qui passe actuellement à la télévision : un lieu de "malbouffe" où les gens attablés applaudissent une vache entrant dans le restaurant (soi-disant de la bonne viande !).
Personnellement, je trouve cela de très mauvais goût.
Répondre
R


Bonsoir


 


Oui je l'ai vu cette publicité...scandaleux...plus ne rien ne m'étonne....


 


Bruno Ricard