Brigitte Bardot en campagne contre le Festival de Cannes !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot s'insurge contre le port de fourrures et peaux animales sur le tapis rouge de Cannes

Le Festival de Cannes s'est ouvert mercredi et le défilé des stars vêtues de leurs plus somptueux atours a commencé. L'occasion pour Brigitte Bardot de dénoncer le dictat de la mode qui n'a que faire du sort réservé aux animaux.

La Fondation Brigitte Bardot a une nouvelle fois dénoncé mercredi le port de fourrures animales par certaines stars. Une affiche a été créée à l'occasion du Festival de Cannes, sur laquelle on peu lire : "Le cinéma a son festival de Cannes, la mode a son festival de c*nnes".
Dans un communiqué, la fondation déplore le fait que "strass et paillettes riment encore trop souvent avec cruauté et luxe inutile" alors que les stars du cinéma jouent un véritable rôle de modèles en matière de mode. L'association de défense des animaux créée par Brigitte Bardot s'insurge de voir encore aujourd'hui "le port de la fourrure animale banalisé à l'écran comme sur les tapis rouges", preuve selon elle qu'il "serait ainsi devenu normal de retrouver le pelage d'animaux écorchés, électrocutés, gazés ou frappés à mort dans des manteaux, des vestes, ou encore des garnitures".
Sur l'affiche éditée par l'association, une star a été dessinée avec une étole de fourrure portée avec une longue robe rouge dont la traîne devient flaque de sang. La Fondation Brigitte Bardot insiste sur le fait que la fourrure synthétique est aujourd'hui de qualité égale à celle "qui rime avec la souffrance de millions d'animaux chaque année".

Source : http://www.news-de-stars.com/brigitte-bardot/brigitte-bardot-en-campagne-contre-le-festival-de-cannes_art32406.html

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pat Monkey 16/05/2010 14:05



J'ai vu l'affiche à la télé. C'est une sacrée bonne idée, j'espère qu'on va la placarder partout. Il faudrait aussi que le public participe à sa manière : en sifflant et en huant celles qui
continueront de s'afficher en fourrure sur les marches du palais. Elles sont en représentation pour les caméras et les photographes, ça les touche davantage d'être humiliées par le public
que de se faire traiter de "c..." sur une affiche.