Viande halal: la Fondation Brigitte Bardot accuse Claude Guéant de mensonge

Publié le par Ricard Bruno

Dans un communiqué de presse, Brigitte Bardot a vivement réagit aux déclarations de Mr Claude Guéant, ce dimanche. Elle n’hésite pas à dire tout le mal qu’elle pense du Ministre de l’intérieur et affirme que ce dernier parle d’un sujet qu’il est loin de maîtriser.

 

“Claude Guéant est un menteur ! Soit le ministre ne connaît pas ce sujet qui relève pourtant de ses compétences, c’est grave, soit il trompe délibérément les Français, c’est inacceptable !”

 

Pour, ensuite, s’en prendre à Michèle Alliot-Marie et Brice Hortefeux:

 

“Plus grave encore, Mme Alliot-Marie puis M. Hortefeux sont responsables et coupables de cette situation. Ce sont eux qui ont exercé un lobby acharné pour mettre en échec la proposition d’étiquetage européen sur les viandes issues d’un abattage rituel.

 

En Ile-de-France, tous les moutons, veaux, vaches laitières, bœufs… sont égorgés en toute conscience et dans des douleurs extrêmes. C’est un fait et nous attendons du ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, qu’il apporte la preuve du contraire !

 

Les bovins, égorgés, peuvent mettre jusqu’à 14 minutes avant de perdre conscience… 14 minutes d’agonie et de souffrance inhumaine !

 

60 % de la viande issue d’animaux abattus selon le rite musulman (halal) et plus de 70 % de la viande issue du rite juif (casher) se retrouvent dans le circuit classique à l’insu des consommateurs !

 

Les syndicats des viandes et professionnels des abattoirs imposent leur dictature en généralisant l’égorgement sans étourdissement, avec la complicité du gouvernement.

 

Si les Juifs et Musulmans ont le choix de consommer casher ou halal en toute connaissance de cause, la discrimination s’exerce à l’encontre de tous les autres consommateurs qui, eux, sont trompés et volontairement laissés dans l’ignorance.

 

C’est ce que la Fondation Brigitte Bardot dénonce depuis des années et c’est ce qui a motivé la plainte de Brigitte Bardot, déposée en février 2011, contre le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire et le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux. Nous ne pouvons donc qu’être favorables à la levée de l’omerta qui entoure la distribution des viandes provenant de l’abattage rituel.

 

Toutes ces infractions et l’état lamentable des abattoirs français ont aussi été dénoncés, en 2010, dans un rapport de la Cour des Comptes.

 

On ne peut pas accepter, dans un pays laïque, que soit imposée à tous les consommateurs une viande provenant d’abattages religieux alors que la loi française, républicaine, impose l’étourdissement des bêtes depuis 40 ans ! …Quelle régression !“

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Je suis d'accord avec vos idees, mais les francais non musulmans et non juifs ne font rien, ils acceptent sans broncher, pourquoi ils ne boycottent pas cette pratique immonde.<br /> <br /> <br /> Pour ma part, il est hors de question que l'on m'impose de manger halal ou casher, viande issue d'un animal qui a souffert lors de l'abattage, c'est pourquoi j'ai quitte la France.<br /> <br /> <br /> Je vis au Vietnam ou j'ai encore le choix de manger de la viande non halal et non casher, et je peux manger du porc sans etre inquieter, sans etre insulte ou aggresse.<br /> <br /> <br /> En fait je mange peu de viande, la viande que j'ai dans mon assiette je la partage avec mes chiens, qui sont toujours autour de moi quand je passe atable.<br /> <br /> <br /> Mes chiens n'iront jamais en France car j'ai vu que les musulmans avaient recemment lance le djihad aux chiens d'Europe.<br /> <br /> <br /> http://vietnamanimalscruelty.over-blog.com/<br /> <br /> <br /> Visetez mon blog, merci.<br /> <br /> <br /> Leo<br />
Répondre
B
<br /> Entièrement d'accord avec l'analyse de Mme.Brigitte Bardot, Tous les défenseurs des animaux ne peuvent que remercier Mme.Marine LE PEN d'en avoir enfin parlé car ce sujet était bien enterré dans<br /> les dossiers des Ministères tous confondus. Après enquêtes et les propos entendus sur les radios, les propos de Mme.LE PEN sont totalement fondées, les éleveurs n'ont pas le choix et leurs bêtes<br /> sont abattus façon hallal ou lente agonie, et nous retrouvons les restes de l'animal dans les circuits classiques sans que les consommateurs en soient informés puisque l'étiquetage n'est pas<br /> obligatoire ,puisque c'est le choix de nos politiques.Je suis très heureuse que cette ignominie fasse surface car cela doit cesser.Le fait de savoir toutes les maltraitances que les animaux de<br /> boucherie subissent en France, m'a fait arrêter complètement de manger de la viande et autres,Si les porcs échappent à cette longue agonie, leur sort n'est pas enviable non plus, enfermés,castrés<br /> à vif etc.. La France est devenue un pays de maltraitance et nos gouvernants toutes politiques confondues, s'en moquent complètement. Nous n'avons jamais eu un ministre de l'Agriculture aussi<br /> absent et incompétent. Les vétérinaires mettent en garde également contre un risque sanitaire de part ce mode d'abattage. Ce n'est pas une question de politique comme certains voudraient nous le<br /> faire croire,mais une question de compassion envers les animaux. que nous maltraitons de plus en plus<br />
Répondre