BRIGITTE BARDOT RÉAGIT AU "HORSEGATE"

Publié le par Ricard Bruno

En plein "horsegate", Brigitte Bardot n’a pas manqué de réagir, ce lundi. "Avec le scandale de la viande de cheval, présentée, à l’insu du consommateur, comme viande de bœuf mais qui peut mettre en danger la vie humaine, je demande à nouveau que le cheval ne soit plus utilisé pour la consommation, écrit la célèbre défenseure des animaux dans un communiqué. Citant le ministère de la santé, la présidente de la Fondation éponyme, explique en effet que "la trichinellose est une zoonose transmise à l’homme par la consommation de viande peu ou non cuite, essentiellement du cheval (…) dans notre pays. B.B. plaide par ailleurs pour que cet animal, considéré comme un ami de l’homme, au même titre que le chien ou le chat, doit être définitivement exclu de nos assiettes".

"Cette fraude, impliquant la mafia de la filière viande, pose de sérieuses questions sur la traçabilité de tous les produits carnés puisque nous pouvons tous, sans le savoir, consommer tantôt du cheval, tantôt de la viande halal ou casher, avec les risques pour la santé que cela implique", ajoute-t-elle, avant de conclure: "Alors j’espère que, cette fois, devant l’émoi et le dégoût de toute la population, le gouvernement saura prendre les décisions qui s’imposent. Si 'le changement, c’est maintenant', alors, qu’attendons-nous ?".

Source : Paris Match

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elise 13/02/2013 22:06


Et on achète ça pour se nourrir.


Au secours !

Blanc Michelle 13/02/2013 15:45


Toujours en accord avec les propos de Mme.Bardot,non seulement il s'agit d'une escroquerie sur les étiquetages, et en plus escroquerie sur la naturelle réelle de la viande, et connaissant les
pays de L'est, nous savons tous, le traitement déplorable que la Roumanie réserve à ses animaux, en l'occurence il s'agit de chevaux, beaucoup utilisés dans les campagnes, ou à tirer des carioles
super chargées, ces chevaux n'ont jamais vu un véto de leur vie et présente des plaies infectées ,ces chevaux sont utilisés juqu'au bout de leurs forces,et ensuite partent à l'abattoir. On ne
peut se poser des questions, du genre, est ce seulement du cheval, ou bien on y ajouté de l'âne, ou des chats ou des chiens, tout est possible . A 1 heure aujourd'hui, ils ont dit également que
l'Angleterre avait découvert également que du porc était présent à la place du boeuf étiqueté. La filière agro alimentaire est tellement puissante que je ne pense pas qu'il va y avoir beaucoup de
changements, malgré toutes ces dérives qui portent atteintes à la consommation humaine.De même je suis écoeurée, que pas une fois la souffrance animale n'est en cause, sachant le traitement
atroce du transport des chevaux.

Ricard Bruno 13/02/2013 19:50



Bonsoir


Hélas les animaux sont considérés que ce soit en Roumanie ou France comme de la M---e c'est le moins que l'on puisse dire, ces pauvres animaux sont utilisés jusqu'à ce qu'ils meurt et puis vont
finir découpés en morcaux...c'est à vomir...


Bruno Ricard