Brigitte Bardot se déclare « écœurée » par l’affaire du sanglier éviscéré de Saint-Victor

Publié le par Ricard Bruno

DR

DR


Brigitte Bardot se déclare « écœurée » par l’affaire du sanglier éviscéré de Saint-Victor

Le 3 octobre, le cadavre d’un marcassin avait été retrouvé dans un sale état à Saint-Victor-la-Coste. « Tout ça me dégoûte. » Brigitte Bardot fulmine. Après avoir multiplié les coups de téléphone à la gendarmerie de Laudun, à la suite de la sordide affaire la célébrissime partisane de la cause animale se désespère.

« Quelle décadence ! Quelle barbarie ! », confiait-elle hier après-midi à Midi Libre. Quelques heures plus tôt, les gendarmes avaient interpellé dix jeunes de ce village. Sept d’entre eux devront répondre de leurs actes devant la justice. Il faut rappeler que la découverte du cadavre mutilé du marcassin avait mis le petit village gardois en émois. La bête avait été aspergée d’essence avant d’être incendiée et éviscérée, dans la nuit du
2 au 3 octobre. « Mais comment peut-on en arriver à de tels actes ? Quel plaisir ces jeunes dégénérés ont-ils pu trouver à s’acharner sur cette pauvre bête ? », s’interroge Brigitte Bardot, profondément outrée.

Une interrogation qui fait écho, sur le plan local, aux constats dressés par Paula Loïs, présidente de l’association Cheval basée à Servas (Gard). « Je suis complètement outrée. Nous assistons à une escalade dans la violence faite aux animaux. Après l’affaire du chien brûlé vif ou encore celle des chatons aspergés d’essence et brûlés vivants à Saint-Ambroix par des gamins, il y a seulement quelques semaines, voilà la dépouille de ce sanglier mutilée pour le plaisir. D’autant que ce sont de plus en plus souvent des jeunes qui s’adonnent à ces cruels et ignobles méfaits. » Un constat que la Gardoise impute au manque d’éducation des enfants, à une époque « où les bêtes et la nature n’intéressent plus personne ». Des faits qui mettent mal à l’aise nombre de Saint-Victorains. Des actes en tout cas qui, du côté de l’association Brigitte Bardot, ne tomberont pas dans l’oubli. En effet, la fougue toujours aussi vivace, la septuagénaire prévient : « Ma fondation va se porter partie civile et je vais suivre personnellement cette affaire. On ne peut plus continuer à accepter l’inacceptable. »

Alissandre ALLEMAND
L’affaire: La mutilation du sanglier de Saint-Victor-la-Coste s’inscrit dans un ensemble de faits d’incivilité commis durant les quinze premiers jours du mois d’octobre dans ce village du Gard rhodanien. En effet, la place du Lavoir, lieu de réunion d’un groupe de jeunes âgés entre 20 et 23 ans, a été le théâtre de diverses dégradations, à savoir : feu de containers, coupure d’électricité des lampadaires, différents tags de la salle culturelle avec de graves insultes en direction des forces de l’ordre. Les bites de la place du Lavoir ont également été dévissées avant d’être balancées sur la voie publique. Le maire de la commune a déposé trois plaintes.

Source : http://www.midilibre.com/articles/2009/10/21/A-LA-UNE-Brigitte-Bardot-ec-uree-par-l-affaire-du-sanglier-eviscere-967512.php5
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ecureuil 10/11/2009 09:38


de l'éducation, voila ce dont il manquent ces jeunes !
le respect de l'autre et des animaux sont des bases que els parents ne pensent a inculquer et quand on entre dans une telle barbarie, on se demande ce qu'il leur reste de bon !


ESCALE 31/10/2009 13:16


Oui Brigitte, vous avez entièrement raison, nous vivons dans un monde de dégénérés qui s'acharnent sur les animaux. Mais tant que notre "Justice" fermera les yeux sur tous ces actes barbares alors
qu'il y a des lois bafouées, ces actes se multiplient par milliers, et l'on ne sait pas tout !


lo cascio marie rose 22/10/2009 20:18


Brigitte n'a pas finie d'être écoeurée par le comportement ignoble des "hommes" !!! son regard montre toute l'horreur qu'elle éprouve devant de tels actes !! mon Dieu que le monde est moche !!!
Elle se bat comme personne contre des murs !!! Quel courage !! Je suis de tout coeur avec elle !

Marie rose