Chasse présidentielles...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot supplie Nicolas Sarkozy de mettre un terme aux chasses présidentielles pourtant tombées en désuétude sous J. Chirac.
 
Tombées en désuétude sous J. Chirac, les chasses présidentielles sont aujourd'hui réhabilitées par N. Sarkozy et son conseiller Pierre Charon, Président de l’établissement de Chambord (depuis décembre 2009) et chargé des chasses présidentielles. L'occasion pour quelques invités de s'adonner « au sport le plus noble qui soit » : tuer des animaux pour le plaisir. Nos « saigneurs » d’antan sont donc de retour fusil à la main aujourd’hui au château.

La Fondation Brigitte Bardot, par la voix de sa Présidente, ne peut laisser sous silence une telle absurdité et s'adresse au Président de la République ci-dessous.



Monsieur le Président,

L’organisation d’une « chasse présidentielle », aujourd’hui à Chambord, me plonge dans l’incompréhension, la tristesse et le dégout.

Si pour votre "cour", fidèle et obéissante, cette tuerie lui permet d’user de son influence auprès des invités puis de vous rapporter ce qu’elle « picore à Chambord », comme l’a déclaré votre conseiller Pierre Charon à l’Express, cette débauche de moyens publics au service de quelques « privilégiés » invités à tuer à tout va, est indigne et profondément choquante.

Où est passé l’esprit du grenelle de l’Environnement dont on nous a bassiné les oreilles ?

Lorsque François Mitterrand m’a nommée chevalier de la légion d’honneur, je lui ai dit qu’il pouvait garder sa médaille et qu’à la place je voulais l’abolition des chasses présidentielles. Il ne l’a pas fait mais Jacques Chirac m’en a fait la promesse et a fait tomber en désuétude cette parodie grotesque d’une époque révolue.

Monsieur le Président, nous sommes en 2010, les Seigneurs ou plutôt les saigneurs n’ont pas à bénéficier des largesses de l’Etat pour venir faire couler le sang, que ce soit au domaine national de Chambord ou n’importe où ailleurs.

Les dîners somptueux dans la grande salle du château, la mobilisation de la garde républicaine et tout le fourbi qui entoure cette boucherie écœurante représente un coût pour les Français alors je vous demande, je vous supplie même, d’y mettre un terme et de faire don de l’argent économisé aux Restos du cœur ou toute autre association humanitaire d’aide aux sans-abri.

Comment pourriez-vous refuser cet appel ?

Je compte sur vous, ne me décevez pas une fois de plus et ne décevez pas ceux qui sont dans la détresse et méritent, bien plus que ces nantis aussi stupides que cruels, votre soutien.


Brigitte Bardot Présidente

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40233
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

candy 14/02/2010 20:32


Mais qu'attendre d'un président afficionado des corridas et soutenant les chasseurs? dans toutes les horreurs et tortures que l'on fait subir aux animaux,la corrida et la chasse à courre sont l'une
des plus grandes abjections qui soient.
Je renouvelle mon affection profonde à BB et mon admiration sans bornes pour tout ce qu'elle est et ce qu'elle fait