COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Publié le par Ricard Bruno

 

Poulidor--1-.jpg Poulidor (1)

 Poulidor.jpg

 

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas

Bonjour

Un périple anti-corrida à vélo inédit en France de 586 kms reliera Paris à Chambéry du 23 au 28 juin prochain. Cette action sportive militante est parrainée par l'ancien champion cycliste Raymond Poulidor, l'écrivain spécialiste du cyclisme Christian Laborde et le philosophe savoyard Yves Paccalet. Vous trouverez tous les détails de cet évènement grâce au lien ci-dessous.

 Découvrez notre action "A vélo pour les taureaux"

http://www.flac-anticorrida.org/nos-campagnes/sports-sans-violence/a-velo-pour-les-taureaux/

À chaque ville traversée: Melun, Auxerre, Dijon, Mâcon et Bourg en Bresse, un stand de la FLAC sera installé afin de recueillir les signatures de notre manifeste, sensibiliser les habitants sur notre cause et recevoir les journalistes.

Le but: à l'arrivée le 28 juin, être reçus par une délégation de la mairie de Chambéry. Yves Paccalet sera parmi nous. Il faut savoir que depuis 2010, la FLAC est en relation avec cette ville particulièrement sensible à la cause animale. Par la suite, nous demanderons à la préfecture de Savoie de présenter une motion afin de se déclarer "Ville anti-corrida et amie des animaux".

Rendez-vous Place Saint Michel à Paris le 23 juin 2012 entre 10h et 11h

Arrivée à Chambéry le 28 juin 2012 devant l'Hôtel de ville entre 17h et 18h

Contacts: Thierry Hély: 06 23 94 84 83

                    Sylvain Perret: 06 42 97 99 35

                    Martial Mouqueron: 06 76 88 51 50

 

Merci

Cordialement

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elisa 22/06/2012 14:07


On entend parfois dire que ce combat est  féminin, pleurnichard, et  gnangnan.  Ce n'est qu'un animal après tout...


On voit que des hommes aussi sont sensibles à cette cause et heureusement, ça ne leur enlève rien de leur virilité. Allez donc !