COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Publié le par Ricard Bruno

COMMUNIQUE  DE  PRESSE  DE  LA  FLAC

Fédération des Luttes pour l'Abolition des  Corridas

 

Bonjour,

 

A l'occasion du Festival de Cannes, nous portons à votre connaissance le courriel, doublé d'un courrier postal, adressé à François Hurard, Chargé du cinéma au Ministère de la Culture.

 

A l'attention de Monsieur François Hurard.

 

 Monsieur,

 

Comme vous le savez sans doute, la décision d'inscrire la corrida au Patrimoine Immatériel de la Culture a provoqué un vif émoi auprès de nos concitoyens.

 

Le 8 octobre 2010, à Longjumeau, avait lieu la célébration du centenaire de la doyenne des comédiennes françaises Paulette Dubost. A cette occasion, nous avons remis à Milvia Pandiani-Lacombe, Chargée de Communication du CNC et représentante de Frédéric Mitterrand, une lettre très émouvante de Paulette Dubost adressée à Nicolas Sarkozy. Dans ce courrier, il était question de son engagement contre la corrida particulièrement ciblé sur les écoles taurines. Ces lieux où l'on apprend à des enfants toreros à se faire la main à l'arme blanche sur des génisses ou des taurillons. Nous vous laissons imaginer ces scènes bien à l'abri des regards...  Voir lettre ci-dessous:

 

 http://flac.over-blog.com/article-lettre-de-paulette-dubost-au-president-de-la-republique-51113878.html

 

Milvia Pandiani-Lacombe nous avait assuré qu'elle vous remettrait cette fameuse lettre ainsi que d'autres documents ayant trait à notre cause. Inévitablement, Frédéric Mitterrand était censé en prendre connaissance.

 

Pour toutes ces raisons, si, grâce à vous, Frédéric Mitterrand pouvait nous accorder un rendez-vous au Ministère de la Culture, nous vous en serions infiniment reconnaissants. Le but de cette démarche: sensibiliser Monsieur le Ministre de la Culture sur les aspects révoltants de la corrida soigneusement occultés par le monde taurin. Inutile de vous laisser imaginer le bonheur de Paulette Dubost à l'idée d'une telle rencontre. A fortiori quand on sait que pour cette grande actrice à la carrière vertigineuse, ce combat sera probablement son dernier. Compte tenu de l'admiration que porte Frédéric Mitterrand à Paulette Dubost, nous gardons grand espoir.

 

En lien ci-dessous, le dernier article de la FLAC où Paulette Dubost est impliquée:

 

 http://www.metrofrance.com/info/25-personnalites-contre-la-corrida-a-l-unesco/mkdr!7rSDnpOb7qhKI/

 

Pour votre information, quelques personnalités du monde du cinéma qui ont signé un manifeste pour l'abolition de la corrida: Michelle Morgan, Alain Delon, Danielle Darrieux, Jean-Luc Godard, Sophie Marceau, Robert Hossein, Brigitte Bardot, Anouck Aimée, Richard Bohringer, Mireille Darc, Lambert Wilson, Paulette Dubost, Jean Rochefort, Mylène Demongeot, Georges Lautner, et bien d'autres... Sans parler d'anciens premiers ministres français et d'académiciens qui ont également apposé leur signature.

 

Enfin, je vous rappelle qu'André Malraux, ancien Ministre de la Culture, était farouchement opposé à la corrida.

 

Un grand merci à l'avance pour votre réponse.

 

Veuillez croire, Monsieur François Hurard, à l'expression de notre plus haute considération.

 

Pour la FLAC

 

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

 

http://flac.over-blog.com/

 

Tel/Fax: 04 67 01 23 29

               06 23 94 84 83

FLAC

Fédération qui représente 250 000 adhérents fédérés

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

candy 12/05/2011 07:40



Merci infiniment à Paulette Dubost dont la lettre est bouleversante



Ricard Bruno 12/05/2011 09:43



Bonjour Candy


Paulette Dubost est une femme exceptionnelle de gentillesse, malgrès son âge elle ne supporte pas la maltraitance faites envers les animaux, elle est de tous les combats et ce depuis fort
longtemps.


Cordialement


Bruno Ricard



dubost Paulette 11/05/2011 22:19



Quel Grand Honneur de faire paraître sur le Blog de Brigitte BARDOT et part l'intermédiaire de Thierry HELY de la FLAC ma demande auprès de Monsieur Hurard et de de Monsieur Frédéric Mitterrand
Minsitre de la Culture lors de mon centenaire du 8 octobre 2010 d'interdire les écoles de tauromachie et l'entrée des arènes au moins de 16 ans.


Je souhaite être reçue, avant de m'éteindre, par Monsieur Mitterrand Ministre de la Culture accompagnée de mes amis, amis des animaux, dont Madame Muriel Marland Millitello, désapprouvant ces
combats, et que je remercie infiniment, ainsi que Monsieur le Sénateur Povinelli, pour proclamer cette interdiction de combattre et tuer ces pauvres taureaux ainsi que les combats de coqs.


Je déplore que quelques uns se régalent d'un tel sévice qui n'est pas de notre culture française mais plutôt abaissant vis à vis des étrangers la France, ne nous respectant plus. L'ump et le
gouvernement actuel ne respectent plus l'Art le grand et véritable Art les poètes respectueux, qui désapprouvent cette barbarie sanguinaire. N'y a-t-il pas d'autres attraits artistiques que de
faire souffrir des animaux ? De quelle souche vient cette lâcheté ? Ibérique ? Monsieur Sarkozy Monsieur Fillon Monsieur Viard nous auraient-ils caché leurs origines pour être sanguinaires ? et
certains autres ?


Reprenez vous pour ne plus souiller la France ou partez.


Réfléchissez aux conséquences que cela entraîneraient Messieurs, Monsieur le Ministre, à ne pas écouter les citoyens français.


Respectez nous et nous vous respecterons.


Le 28 mai nous nous rassemblerons et je viendrai faire entendre ma voix, Monsieur le Ministre, et j'espère que d'ici là votre coeur vous dictera la meilleure résolution.


Dass l'espoir que ma requête sera acceptée, que mon appel ne sera pas vain, je vous prie de croireen ma grande considération.


 


Paulette Dubost



Ricard Bruno 11/05/2011 23:04



Très chère Paulette ()


Merci pour votre témoignage contre cette ignominie que représente la corrida, j'ai été vraiment heureux de vous revoir dimanche dernier et d'avoir passer un merveilleux moment en votre compagnie,
celle de votre fille, de vos amie et de Marie ().


Vous êtes la doyenne du cinéma Français et cela vous honore d'autant plus que vous êtes sensible au sort de nos amis les animaux.


Votre dévoué


Bruno Ricard