COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA FLAC

Publié le par Ricard Bruno

Mise en scène spectaculaire et inédite à Paris et à Bayonne contre la corrida

 

 La FLAC (Fédération des Luttes pour l’Abolition des Corridas) s’oppose à la violence de la corrida et au rassemblement taurin de Bayonne. 

 

 La FLAC dénonce l’utilisation de fonds publics par des maires taurins pour l’organisation de corridas de taureaux et cérémonies tauromachiques dans leur commune (assises de la tauromachie du 22 Octobre 2011 à Bayonne par exemple).

 

Alors que nous traversons une crise majeure, ces élus font payer la note aux contribuables et dilapident l’argent public quand nombre d’urgences sociales et économiques sont négligées (plus de 2 millions d’euros à Bayonne ; 5,5 millions d’euros à Bilbao alloués à la corrida en 2011).

 

66 à 71% des Français sont favorables à l’abolition de la pratique des corridas (sondages officiels IFOP, IPSOS et SOFRES) mais aucun débat démocratique n’a lieu, au contraire, la corrida a été inscrite en catimini au Patrimoine Culturel français par des personnes en conflits d’intérêts flagrants (Philippe BELAVAL).

 

Afin de dénoncer ce déni de démocratie et d’éthique, un tableau humain spectaculaire et inédit sera formé ce samedi 22 octobre à 14h Place Edmond Michelet (à Côté du centre Culturel Georges Pompidou).

 

Ce rassemblement fait écho à celui qui aura lieu simultanément à Bayonne, où pour la première fois en France, un parti politique (l’Alliance Ecologiste Indépendante) organisera une action similaire en faveur des animaux.

 

 Rendez-vous avec les médias à partir de 15h.

 

Fédération des Luttes pour l’Abolition des corridas (FLAC)

 

Organisation de la manifestation :  Sylvain Perret                   

                                               Maïwen Wauty         

 

Chargé de communication :          Thierry Hély            

 

Merci
Cordialement

www.flac-anticorrida.org

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article