Décès de madame Nadia Fontenaille...

Publié le par Ricard Bruno

Un dernier hommage à Nadia Fontenaille 
 C'est le mardi 20 octobre qu'auront lieu les obsèques de Madame Nadia Fontenaille, décédée le mercredi 14 octobre. Toutes les personnes souhaitant lui rendre un dernier hommage, pourront se rendre à Châtillon (Hauts-de-Seine).

- 10h30 : messe en l'église de Châtillon (près de la mairie).
- entre 12h et 12h30 : rendez-vous au cimetière parisien de Bagneux. Son entrée est située au 45, avenue Marx-Dormoy (à ne pas confondre avec le cimetière communal de Bagneux).Nous adressons à sa famille, ses amis toutes nos sincères condoléances.
Nadia était de ces personnes ayant un grand coeur, elle a durant toute sa vie permis de sauver des dizaines de milliers d'animaux des villes, nous perdons ici une grande dame au grand coeur, adieu Nadia nous ne t'oublierons pas, les amis des animaux t'en seront éternellement reconnaissant.


Bruno Ricard


Bruno Ricard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Descamps 06/01/2010 18:24



Je regrette infiniment de n'avoir su le départ de Madame Fontenaille seulement ce matin par le plus grand des hasards.
J'ai toujours pensé indispensable la création d'un site internet de la SPOV et son absence montre combien la transmission des informations et messages entre les bénévoles et les
collaborateurs liés à la SPOV peut être difficile et dans ce cas précis douloureux.
Mon deuil commence aujourd'hui. 



Catherine Remark 29/10/2009 12:54


Emotion et inquiétude.
J'ai eu la grande chance de rencontrer Madame Fontenaille à plusieurs reprises, chez elle au milieu des oiseaux, en 2004. J'avais moi-même l'habitude de soigner des pigeons trouvés au hasard des
rues de Paris, petits êtres tant détestés par le commun des mortels qui leur attribue défauts multiples et maladies contagieuses... et j'étais venue chercher des conseils au sujet d'un martinet
tombé du ciel. Je suis très touchée par la disparition de cette maman des oiseaux, pure, courageuse et opiniâtre avec qui j'ai eu le temps d'échanger de longs moments. Elle me parlait d'eux, de sa
tâche comme d'un sacerdoce, elle m'a montré ses peintures aussi, elle m'a offert son livre "Une vie", et je me promettais de revenir souvent... La vie en a décidé autrement puisqu'il m'a fallu
quitter Paris l'année suivante. J'ai des regrets, beaucoup, mais aussi maintenant une inquiétude sincère : qui va s'occuper de tous les oiseaux blessés qui habitent la maison, et de tous ceux qui
viendront, et de tous ceux qui sont restés ses protégés dans les grandes volières du jardin ? Elle m'expliquait qu'un oiseau qu'on a sauvé ne s'en va plus jamais, a besoin désormais de
protection... Je sais que des personne dévouées l'aidaient et surtout une. Mais cette dame aura besoin de beaucoup de soutien car la tâche est très lourde, la souffrance des bêtes sans fin... alors
qui ?
Ici, à Angoulême, je recueille toujours les animaux perdus, abandonnés, et leurs poils et griffes sont incompatibles avec les ailes des oiseaux pour lesquels jai poutant une tendresse
particulière... Souvent j'ai pensé à Madame Fontenaille, et à chaque fois que j'entend la voix de Jacques Perrin qui était son ami... Je suis contente qu'ils aient réussi ensemble à faire adopter
ce projet de volières dans Paris et j'espère qu'il se développera encore. C'était sa bataille à cette petite dame perclue de douleurs, dormant peu, s'oubliant pour tout donner à ses frêres des
nuages... Elle ne l'a pas su, mais elle avait et aura toujours une place très, très particulière dans mon coeur...

Catherine

"Lorsque je quitterai ce monde (...) je remercierai les oiseaux pour tout ce qu'ils m'auront permis de comprendre, mais c'est sans la paix de l'esprit, malheureusement, que je les laisserai, eux, à
leur destin."

Nadia Fontenaille - "Une vie" - Ed. F. Lanore 


Ricard Bruno 29/10/2009 14:39


Bonjour

Votre courriel de ce jour m'a beaucoup touché, il se suffit à lui même, il suffit de le lire pour être touché par tant de sincérité, Madame Fontenaille était une grande dame pour qui le mot amour
voulait dire quelque chose
Cordialement
Bruno Ricard


ecureuil 21/10/2009 15:58


paix a cette dame de grande bonté !
elle va être acceuillie a bras ouvert au paradis !


Françoise PHILIPPE 20/10/2009 23:04



Bonjour,



Merci pour cette belle vidéo.
J'étais aux obsèques de Nadia, mon amie de 14 ans,  ce matin.
Notre voeux le plus cher est que son association lui survive,
dans la spécificité de son intention (elle l'exprime dans la vidéo).
 
A toutes les associations de protection des animaux :
ne l'oubliez pas, la SPOV-Nadia Fontenaille a plus que jamais besoin de vous,
dans la durée.

Françoise






verhaeghem 18/10/2009 15:35


grande tristesse de perdre une personne qui donner tout son amour pour les animaux .je ne connaissais  pas tres bien cette gentille dame mais je presente tous mes voeux de condoleances aupres
de sa famille .madame verhaeghem nadine 85360 la tranche s mer .


lo cascio marie rose 18/10/2009 10:54


Je ne connaissais pas cette Grande Dame et il a fallut qu'elle décède pour que je la découvre... un peu comme pour toutes les Grandes personnes ! Je la salue et lui souhaite d'être heureuse au
Paradis des oiseaux qu'elle aimait tant !

Marie rose