Envoyé Spécial – le retour de la fourrure, ce soir sur France 2

Publié le par Ricard Bruno

Alors que dans les années 90 il était devenu grâce au travail des associations de protection des animaux presque impossible de sortir en manteau de fourrure sans se faire jeter des cailloux, force est de constater que la tendance s’est, ces dernières années, complètement inversée. La fourrure est partout ; dans les beaux quartiers, bien sûr, mais aussi sur les capuches des ados, les chapka très à la mode cet hiver ou encore les gilets vendus à des prix dérisoires dans des enseignes de prêt-à-porter. Les top models, Kate Moss en tête, ne cachent leur amour morbide pour la fourrure, les magazines féminins en font plus que jamais l’apologie et les accessoires en fourrure semblent avoir envahi les rues. Et s’il semble facile pour certains de refuser en masse un produit qu’on ne pourra de toute façon jamais s’offrir, la donne semble changer lorsque le vêtement devient plus abordable…

 

Pourtant, nous gardons tous en tête les images terrifiantes que les associations, la Fondation Brigitte Bardot en tête, affichaient il y a quelques années à peine. Que s’est-il passé pour qu’un tel retournement de situation s’opère ?

 

Ce soir, Envoyé Spécial consacre un reportage à cette mode de la fourrure. Les associations ont-elles perdu du terrain et si oui, pourquoi ? Comment les créateurs et les fabricants sont-ils parvenus à remettre sur le devant de la scène la fourrure véritable ? Ne ratez pas ce reportage qui ne manquera pas de vous faire grincer des dents, ce soir à partir de 20h35 sur France 2. 

visu2-copie.jpg
Source : http://vegmag.over-blog.com/article-envoye-special-le-retour-de-la-fourrure-ce-soir-sur-france-2-44271838.html

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Anita 08/02/2010 10:47


Il paraît que ce qui marche pour dissuader les femmes de porter de la fourrure c'est de les faire passer pour des femmes entretenues. Des prostiputes en fait.
Il faut leur dire qu'heureusement qu'elles ont fait un bon mariage ou "C'est combien pour votre mari ?"

Les Chinoises apprécient la fourrure, c'est pour ces nouveaux riches qu'il y a une demande. Eduquer les Chionoises me paraît difficile. Je suis pessimiste. 



BLANC Michelle 06/02/2010 18:45


Je suis scandalisée de ce retour à la fourrure de quoi vous dégouter complètement après tous les efforts qui ont été menés pour son abolition.Les gens n'ont rien compris.cela ne m'étonne pas car
l'être qui se dit humain,descend de plus en plus bas dans la cruauté à infliger aux animaux .C'est désespérant une telle attitude ,je m'aperçois que cela va en s'accentuant .la Société actuelle
n'est pas belle à voir les gens ont pété les plombs.C'est avec des campagnes fortes qu'il faut agir,jamais baissé les bras surtout  Appliquons cette maxime le monde ne sera pas détruit par
ceux qui font le mal mais par ceux qui les regardent agir et refusent d'intervenir.


riri 06/02/2010 12:51


Qui est concerné par le marché de la fourrure ? Une petite élite de nantis à travers le monde pour laquelle on massacre à tour de bras, parfois au mépris des lois, face à une opinion publique
majoritairement révoltée par ces pratiques. Mais pour les politiques chargés de légiférer, l'opinion publique ne pèse pas lourd face aux puissances de l'argent. Quant aux couturiers qui se
livrent à ce commerce honteux, ce sont des dégénérés et leur clientèle ne vaut pas mieux.


candy 05/02/2010 08:25


j'ai tellement honte d'appartenir à la race humaine,qui se comporte,comme le disait Isaac Bashevis Singer comme un nazi envers les animaux.Quand je vois toutes ces connes,les couturiers,les
éleveurs,les fourreurs et tous ces sinistres assassins,s'exprimer librement,en souriant,sans complexe sans culpabilité de leur funeste activité,qui n'est toujours pas interdite,j'ai envie de fuir
cette atroce planète