Fleurance. Elle milite pour le droit des animaux

Publié le par Ricard Bruno

Rencontre. Caroline Canu relaye des associations.

Caroline Canu a déjà recueilli plus animaux abandonnés. Photo DDM, Jpdg.

Caroline Canu est la correspondante et enquêtrice locale pour la fondation pour les animaux de Brigitte Bardot. Elle est également bénévole sur le terrain pour l'association de Stéphane Lamart qui se mobilise pour la défense des droits des animaux. «Je trouve sur la ville beaucoup de maltraitance et d'excès de mauvais comportement envers les animaux», confie-t-elle, «par exemple, il y a près de deux mois, on a trouvé un chien perdu au pont du Gers. Il y a aussi des chiens attachés sur simplement un mètre de chaîne au pied d'escalier de balcon. On m'a relaté également des chiens enfermés dans des caisses de transport. Autant de conditions inacceptables pour les animaux, comme j'ai pu avoir le témoignage dernièrement d'un chien enfermé et oublié dans un coffre de voiture». Elle parle également de chevaux restés en plein été, sans eau ni fourrage pendant plusieurs jours. Sans compter les chats abandonnés autour des maisons. «Il est difficile de penser que Fleurance a autant de chats que d' habitants», ajoute Caroline Canu. Elle dénonce également les disparitions mystérieuses d'animaux: chiens de chasse, dans les jardins, comme chats domestiqués. «Déjà beaucoup de personnes me connaissent et m'amène des animaux», confie cette bénévole, «j'ai ainsi recueilli onze chats, deux chiens, lapins, tortues, oiseaux, des animaux dont les propriétaires se sont lassés. On doit prendre conscience que les animaux ne sont pas des jouets. Nous devons nous regrouper entre bénévoles pour essayer d'éradiquer maltraitance et abandon de plus en plus nombreux. Il faut être conscient que l'on est passible d'amende et même de prison, lorsqu'on maltraite les animaux».

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2010/02/24/783609-Fleurance-Elle-milite-pour-le-droit-des-animaux.html

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BLANC Michelle 25/02/2010 15:02


Madame on ne peut qu'avoir de l'admiration pour vous de vous voir vous occuper autant et de réagir contre la maltraitance animale qui sévit de plus en plus au lieu de s'atténuer. En effet l'espèce
humaine devient incontrôlable et des gens refoulés leur font subir les pires atrocités.C'est à vous faire vomir. Je milite contre le massacre des galgos podencos d'Espagne, où dans ce pays de
barbarie,aucune loi de protection animale n'existe, où l'on tue par milliers des chiens et des chats pour faire de la place dans les pereiras, mourroirs , les chasseurs torturent à mort leurs
chiens pour n'importe quel pretexte.Les nombreuses pétitions ne portent pas , le gouvernement Espagnol s'en fiche complètement et ZAPATERO OSE DIRE QU'il n'y a pas de maltraitance en Espagne.nos
refuges sont des hotels trois étoiles, comparés à l'enfer que subissent ces chiens depuis des années. Allez sur les sites des associations des lévriers, et vous aurez un léger aperçu de ce qu'est
réellement l'Espagne, un pays de barbares, de sadiques qui pour des traditions pratiquent des tortures inimaginables sur leurs animaux et en particulier sur les lévriers galgos, qui sont d'une
gentillesse et d'une douceur extrême.