La campagne qui fait polémique...

Publié le par Ricard Bruno

 

Mon commentaitre : Les association de défense des animaux luttent également dans tous les domaines de la protection des animaux, avec plus ou moins de résultat (le dernier en date est quand même la confection du foie gras, dont la règlementation devrait changer dans peu de temps).

Pourquoi ces association devraient-elles se taire quand elles ont dans le collimateur des pratiques lies à une religion?
Dénoncer les corridas et lutter pour les faire disparaitre (Il y a quand même pas mal de villes qui ont abandonné) c'est normal. Faire le forcing pour mettre en place des quotas voir carrément protéger certaines espèces animales cest totalement logique.
Par contre, dès qu'il s'agit de critiquer une méthode d'abattage, là il ne faut plus rien dire sous prétexte que ça touche une "minorité visible"?

Pour autant que je sache, les associations ont toujours dénoncé bon nombre de massacres inutiles. Pourquoi celui-ci ne devrait pas être critiqué? D'autant que cette pratique est censée être déjà interdite, la bêtise ayant été de permettre des dérogations...

Bruno Ricard

....................................................................................................................................................................

La campagne qui fait polémique 

Publié à 7 h - Modifié à 10 h - « Cet animal va être égorgé   à vif et sans étourdissement, ainsi débute un slogan qui veut frapper fort. Il est apposé à côté d'une tête de vache et il continue, et dans de grandes souffrances, c'est ça un abattage rituel. » Rituel étant marqué en rouge pour être bien vu.

  Ce texte et cette photo font l'objet d'une campagne nationale lancée depuis le 5 janvier par différentes associations de protection des animaux, dont la Fondation Brigitte Bardot. On les retrouve sur des affiches de 4 m sur 3 aux entrées de Béziers.

Vingt ont ainsi été disposées sur le territoire de la commune, c'est la seule ville de la Région qui est ainsi ciblée. Pourquoi ? En attendant, cette campagne qui entend
». On s'en doute, les arguments avancés ne vont absolument pas dans le sens de cet abattage. Mais celui par étourdissement est-il mieux qu'un autre ? Pour Nordine Ahmadi, il n'y a aucun doute possible : «   Cette campagne n'est rien d'autre qu'un message haineux contre les musulmans. Pour moi, on veut nous nuire et c'est pour cela que la ville de Béziers a été particulièrement ciblée dans cette campagne. Parce qu'ici il y a beaucoup d'Arabes. Ok, ils ne nous montrent pas du doigt, mais on sent bien qu'ils s'adressent à nous. Cette campagne devrait être interdite, elle est tout juste bonne à diviser les peuples sous prétexte de protéger des animaux. »  
 
sensibiliser le consommateur face à des pratiques d'abattage jugées scandaleuses par nombre d'associations de la protection animale, prend le risque d'être accusée d'islamophobie ou de judéophobie.

Mais pour se préserver sans doute de toute accusation il n'est pas fait référence aux termes 'halal' ou 'casher'.

Il faut se référer au site de la campagne pour retrouver ces mots-là. Il n'en reste pas moins que le slogan est sans équivoque et n'évoque que les pratiques rituelles.

Le site n'échappe pas à cette règle. Pour ce qui est de l'abattage conventionnel, la campagne se contente de beaux croquis, tout ce qu'il y a de plus sobres.

Il n'en est rien pour ce qui est de l'abattage rituel illustré par une 'belle' photo couleur. Les plus sensibles apprécieront.

La campagne insiste sur le fait qu'une « majorité de consommateurs mangeraient de la viande issue de l'abattage rituel sans le savoir
Ps : Je vous invite à laisser votre commentaire sur le site
 
Bruno Ricard
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

François B. 13/01/2011 01:26



Bravo Bruno pour ton commentaire judicieux sur le sujet de la campagne contre l'abattage rituel. C'est incroyable que la FBB et les autres associations ne puissent pas dénoncer des méthodes
d'abattage rituel sous prétexte que cela touche des "minorités" visibles... Donc, il faudrait laisser faire sans rien dire. Alors, et notre liberté de ne pas être d'accord ou choqués ?  Vive
la Fondation et toutes ses associations partenaires.


FB



SARRAT JACQUES 11/01/2011 22:50



Cette campagne, très explicite,dans le but de dénoncer ces pratiques cruelles,et de demander l’étourdissement de l'animal, n'a aucun sous entendu racisme, ni haineux anti
musulmans.La réaction de ceux ci, ne fait que dénoncer un racisme sournois anti protecteurs des animaux, voir anti catholiques (qui n'imposent pas ces méthodes barbare d'un autre
temps) et ne démontre qu'une chose, que tous les moyens sont bons pour imposer en France, des coutumes qui ne sont pas celles de la France.Alors, s'il vous plait,cessez cette hypocrisie,et
laissez ceux qui ont le courage de se battre pour la condition animale, faire leur travail,et mettez de coté ces considérations raciste ou autres stigmatisations anti françaises.


Merci aux différentes associations qui font fi de ces critiques et continuent sans relâche de consacrer leur énergie à la défense et protection animale.  



Ricard Bruno 11/01/2011 23:02



Bonsoir


 


Merci de vos commentaires qui sont justes et bien appropriés.


Cordialement


Bruno Ricard  



Cédric Paquet 11/01/2011 15:25



Nous sommes en 2011 et il est scandaleux que de telles pratiques barbares envers des animaux soient encore visiblent et autorisées en plus par un pays comme la France. Si l'on autorise
l'égorgement des animaux vivants qui sur le territoire Français en principe ont droits au respect, pourquoi ne pas alors autoriser toutes les pratiques barbares de chaques peuples qui vient en
France pour vivre mieux (soit disant) ? Je vous le demande ? On pourrais revenir à l'esclavagisme, autoriser ouvertement l'exision, la lapidation, les punitions télévisés de jeunes gens pris en
flag d'adultère, l'emprisonnement des homos quand on ne les éxécute pas etc.... etc.... Mais là a première vue il s'agit d'animaux donc le gouvernement Français s'en fou un peu, même beaucoup !
Mais quand est-ce que la paix arrivera sur cette terre et reviendra dans ce putain de pays que je ne reconnais plus. Nos politiques dans leur tour d'ivoire ne  se rendent ils pas compte que
tout part en cou...! Bref j'arrête car dans ce pays où on a plus droit de ne rien dire faut vite se la fermer et la définition du mot être humain devrait être LARGEMENT revue à savoir " Sensible
à la pitié, bienfaisant, secourable" et ben purée !!!