Le Conseil d'Etat sauve la tête des éléphantes...

Publié le par Ricard Bruno

Le Conseil d'Etat ne s'intéresse pas seulement au non-cumul des mandats et à la légalité du taux d'imposition des revenus à 75 %. Il s'est penché jeudi dernier sur le sort de deux éléphantes du cirque Pinder déclarées « administrativement malades » après avoir cohabité avec une de leurs congénères mortes de tuberculose, au mois d'août, à 67 ans. Invitée par le rapporteur public à suspendre l'arrêté préfectoral autorisant l'euthanasie de Baby, 42 ans, et de Népal, 43 ans, la sous-section compétente du Conseil d'Etat a délibéré dans la foulée. Selon nos informations, elle a suivi les recommandations du rapporteur et suspendu l'arrêté du préfet du Rhône. Parmi les arguments retenus, la disproportion entre le risque présenté par les animaux - dont la maladie n'est pas clairement avérée par les examens médicaux - et la « radicalité » de la solution imposée par le préfet.

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

charlotte aeschelmann 26/02/2013 16:18


Très bonne nouvelle. Comme quoi, même si j'attends des cachochymes du Conseil dEtat une mansuétude pour les toros de combat, à bas l'abolition, et aussi à bas l'abolition de l'exploitation
animale. Merci Bruno. Pour une fois,  BB doit être aux "anges", c'est grâce à elle, ce "sauvetage". Continuons le combat, longue vie à nos belles éléphantes. charlotte

Ricard Bruno 26/02/2013 20:51



Bonsoir


Oui une bonne nouvelle, mais tant que ce n'est pas définitif...


 


Bonne soirée 


 


Bruno Ricard