Le maître de « Efira » condamné pour ses « actes de cruauté »

Publié le par Ricard Bruno

Mon commentaire :

Cetttr ordure en a pris seulement pour 4 mois de prison avec sursis, mais ou vas t'on décidement je ne comprendrai jamais la justice de mon pays qui condamne à des peines ridicules de tels actes de barbarie, quelle honte.

Bruno Ricard

Efira portait trace de plusieurs fractures à son arrivée au refuge de Bouguenais.

Les caméras de « Sept à Huit » (TF1) avaient fait le déplacement exprès. Un jeune de 23 ans, dont les « actes de cruauté » sur sa petite chienne avait créé un vif ém...

Les caméras de « Sept à Huit » (TF1) avaient fait le déplacement exprès. Un jeune de 23 ans, dont les « actes de cruauté » sur sa petite chienne avait créé un vif émoi en janvier, a été condamné hier à quatre mois de prison avec sursis. Le tribunal correctionnel de Nantes a également interdit à ce demandeur d'emploi de détenir tout animal pendant quinze ans. Contacté par un appel anonyme, le refuge « Des animaux et des hommes » de Bouguenais avait en effet récupéré sa golden retriever amaigrie, avec de multiples fractures au bassin et à la patte, et des brûlures sur le corps.

« Il s'est vengé sur la chienne »
Les faits, accidentels selon le prévenu, s'étaient produits après sa séparation avec la mère de sa fille de 2 ans. « Il traite les animaux comme les humains : il s'est montré violent envers moi, puis sa fille, avant de se venger sur la chienne quand nous sommes parties », analyse son ex-compagne. « Efira avait tellement peur de lui, qu'elle s'urinait dessus dès qu'elle le voyait. » « La chienne vivait dans ses excréments, sur un tapis gorgé d'urine », a lui rappelé le procureur de la République, qui demandait six mois de prison avec sursis. Sept associations de protection animale (SPA, fondation Brigitte-Bardot...), qui s'étaient constituées parties civiles, ont ainsi obtenu hier chacune 300 € de dommages et intérêts. Efira – qui avait achetée 745 € dans une foire animale – a depuis été recueillie par un membre du refuge de Bouguenais. Rebaptisée Doumia, elle se remet tant bien que mal de son enfer .

Source : http://www.20minutes.fr/article/581787/Nantes-Le-maitre-de-Efira-condamne-pour-ses-actes-de-cruaute.php#commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
<br /> <br /> Bonjour . je viens de lire l article sur cette pauvre petite chienne mais comment peux t on faire de telles mechancetees a cette pauvre bete sans defence .cet homme merite plus que cela et ni<br /> betes ni enfants avec lui il merite la prison a vie car par la suite il peux recommencer il est dangereux et quelques mois ce n est pas suffissant.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> Je me permets de rajouter en lisant l'article que la compagne de ce monstre est également responsable de ces actes odieux, jamais elle n'aurait dû partir en laissant cette pauvre chienne à ce fou<br /> dangereux, sachant très bien ce qui se passait et les suites à venir, la moindre des choses aurait été de prévenir la SPA.Tout le monde s'en fiche.Pour moi elle a sa part de responsabilité.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> <br /> C'est inimaginable un tel jugement, mais à quoi pense ces juges pour être aussi laxistes ce n'est pas de cette façon que va stopper les actes cruels commis sur animaux, la porte reste grande<br /> ouverte. Il faudrait faire des pétitions pour dénoncer ces procès de mascarades et demander des jugements plus sévères ,car étant donné que les gens dijonctent de plus en plus, ces maltraitances<br /> vont en s'accentuant.Je suis scandalisée, il faut se grouper et faire circuler cette pétition aux responsables.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> "L'espèce humaine est une horreur" B.B<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre