Les anticorridas se disent bâillonnés...et ils les sont !

Publié le par Ricard Bruno

 Les anticorridas mobilisés par le \ 

Tous les ans les anticorridas sont mobilisés au moment de la feria. Ils étaient une trentaine venus de tout le département, et renforcés par des collègues de l'Aude à protester hier au Pont de Céret. Ces anticorridas brandissaient affiches et banderoles et distribuaient des tacts aux automobilistes en route pour la feria. Leur message était clair, il a même été affiché au-dessous du toro du pont : corrida basta, corrida torture, corrida la honte.

Aucun incident n'a été à relever, et les organisateurs (le Flac66) assurent même que de plus en plus de messages encourageants leur sont envoyés, et que les insultes, monnaie courante il y a encore quelques années sont de moins en moins d'actualité. "Nous représentons les 70% des Français qui sont contre les corridas assure une militante, le message passe de mieux en mieux".

Juste avant la fin de l'abrivado, ils étaient encore une poignée à braver l'interdiction de se rassembler dans un périmètre de 500 m autour des arènes pour manifester rapidement au pied de la statue du toréador. Durant quelques instants celui-ci arborait un masque "tête de mort" et c'est bâillonnés qu'ils posaient pour la photo. Ils estiment que ces arrêtés municipaux interdisant leur présence non loin des arènes sont une atteinte à leur liberté d'expression. "Toutes les associations, peuvent manifester comme elles le désirent, mais nous, on nous impose le silence", martèle encore une organisatrice. Là encore, à la sortie des arènes, aucune provocation n'a été à déplorer. Tout s'est déroulé dans le calme, voire l'indifférence.

Source : http://www.lindependant.fr/2011/07/10/les-anticorridas-se-disent-baillonnes,39978.php

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article