Loups : Brigitte Bardot accuse le Préfet des Alpes-maritimes d'encourager des comportements meurtriers.

Publié le par Ricard Bruno

Depuis 2008, un régime d'exception a été instauré afin d'autoriser les bergers à tuer les loups, sous certaines conditions, en dehors des périodes de chasse.
Suite à une nouvelle autorisation délivrée à 8 bergers par le préfet des Alpes-Maritimes (été 2010), Brigitte Bardot a souhaité réagir et condamner cette décision du Préfet qui "encourage des comportements meurtiers". Rappelons en effet que le loup reste une espèce protégée et vulnérable. Même si aucun loup n'a encore été abattu offciellement, nul doute qu'un jour cela se produira.

Alors qu'un pays comme l'Italie a su trouver des solutions pour faire cohabiter loups et éleveurs, la France se résume encore une fois à un état meurtrier.

Lettre de Brigitte Bardot :

bb-prefet-loup

 Source : Fondation Brigitte Bardot

Bruno Ricard

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> <br /> J'approuve entièrement. Je trouve tellement hypocrite le comportement des bergers qui prétendent être attachés à leurs bêtes et qui les envoient tout simplement à l'abattoir lorsqu'elles<br /> deviennent trop vieilles pour produire.<br /> <br /> <br /> Tout le monde sait qu'en plus, ils sont indemnisés. La France, comme d'habitude, est en retard et n'est pas capable de gérer la présence de quelques meutes sur des territoires restreints.<br /> <br /> <br /> Ce pays n'évolue pas et je pense n'est pas prêt d'évoluer au sujet de la condition animale dans son ensemble.<br /> <br /> <br /> Brigitte a raison de dénoncer cette incapacité notoire, ce laxisme voire cette bêtise.<br /> <br /> <br /> Mais qui en France peut se vanter d'avoir un tel courage et un tel mépris de son image ?<br /> <br /> <br /> Si nous avions des membres du gouvernement et surtout un ministère de l'écologie de cet acabit, les choses iraient sans doute mieux dans le pays.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre