Narbonne : Des chevaux assoiffés secourus...

Publié le par Ricard Bruno

 Un des jeunes chevaux secourus.

Un des jeunes chevaux secourus.

La maltraitance des animaux, c'est un sujet qu'abordent inlassablement des organismes comme la SPA ou la Fondation Brigitte Bardot. Et justement, la représentante de cette Fondation dans le Narbonnais a signalé tout récemment le cas de plusieurs chevaux assoiffés et livrés à la chaleur intense, en périphérie de Narbonne.

Plusieurs personnes avaient signalé la maigreur des équidés ces derniers jours. Mardi, en se rendant sur place, la déléguée de la Fondation Bardot a découvert des animaux ne disposant ni d'abri, ni d'ombre, et couchés par la soif. La police municipale a été prévenue et s'est déplacée, tout comme la gendarmerie. Marie-Hélène Fabre, adjointe au maire, est également venue sur place. Les chevaux ont pu être abreuvés et ont ainsi retrouvé quelques forces. "L'action conjuguée des forces de l'ordre, du sénateur Courteau et de Mme Fabre a permis d'arranger cette situation intolérable", souligne la déléguée régionale. Les propriétaires des chevaux devaient être contactés dans la foulée.

"Dans des cas de maltraitance à répétition, la Fondation peut porter plainte", prévient la Fondation Bardot, qui "donne également des conseils aux propriétaires d'animaux - chiens, chats ou chevaux - pour les aider à résoudre des petits problèmes, mais aussi des signes de maltraitance." Dans le cas des chevaux, la négligence aurait pu tuer les animaux, par ces temps de fortes chaleurs de fin d'été. "Un animal n'est pas une marchandise, c'est un compagnon que l'on choisit", rappelle la déléguéeS

Source : Cliquez ici
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article