Oscar le chat : un an ferme pour son tortionnaire

Publié le par Ricard Bruno

JUSTICE - Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné, à un an de prison ferme, l'homme de 25 ans qui avait projeté un chat contre un mur et diffusé ensuite la vidéo sur Internet.

Un peu plus de 200 personnes ont manifesté à la sortie du tribunal.

La justice attendait des réponses, elle se contentera de simples excuses. Poursuivi pour "actes de cruauté envers un animal domestique ou apprivoisé" envers un petit chat, Farid Ghilas, 24 ans, a été condamné lundi par le tribunal correctionnel de Marseille à un an de prison ferme et une interdiction définitive de détenir des animaux.

Pendant toute la durée du procès, le jeune homme, vêtu d’un bas de jogging et d’un simple T-shirt de sport rouge, a paru absent. Passé sur le gril des questions du président du tribunal, Mohamed Mahouachi, pour tenter de comprendre l’inexplicable, une vidéo le montrait en train de jeter un chat sur un mur, Farid Ghilas n’a fourni aucune explication claire sur ses motivations. "Je ne sais pas ce qui m’a pris", répétera-t-il à plusieurs reprises. "Je me promenais dans le quartier. Le chat est venu vers moi. Je l’ai pris, je l’ai balancé. J’ai fait le con, je regrette", dit-il sans montrer une grande émotion.

Une analyse peu crédible aux yeux du président. "Je pense qu’il y a eu une mise en scène", affirme-t-il avant de demander la diffusion de la vidéo des sévices du chat postée sur Internet. Un silence de plomb envahit alors la salle bondée du tribunal à mesure que les images pénibles défilent sur l’écran. Impassible, Farid Ghilas regarde d’un œil l’atrocité de ses actes. "Je m’excuse", murmure-t-il à la fin de la vidéo.

Ambiance électrique à la sortie du tribunal

Des excuses "bien maigres" confie Andy Salviano la présidente de la SPA Marseille, partie civile dans cette affaire. "Nous sommes avant tout satisfaits de la peine prononcée, poursuit-elle. « Un an, c’est lourd mais tant pis, il faut un exemple pour tous ceux qui martyrisent les animaux", conclut-elle en demandant aux manifestants massés à l’extérieur du tribunal, dans l’attente du jugement, de respecter la sentence. Peine perdue. "Sortez-le qu’on le voit et qu’on se le fasse", hurle un homme avec son chien.

Malgré les tentatives d’appel au calme, rien y fait. La tension monte de plus en plus. "On a la haine contre lui", souffle Mike venu avec son amie pour "voir le visage de Farid". Même si la plupart des manifestants se réjouissent de la prison ferme, le rassemblement prend des allures de scène de lynchage en attendant la sortie du condamné. Par une porte dérobée, celui-ci sera envoyé en détention dans une voiture de policiers pour éviter de croiser la foule. Heureusement.

Source : Metro News

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

rafa 18/03/2014 01:32

mille soutient a tous ceux qui attendaient ce facho a la sortie du tribunal^pour le quaillasser; je ne sais pas si justice a été rendue mais pour une fois elle a fait quelque chose; quand je vois tous ceux qui aiment les animaux et se levent contre toute forme de barbarie quelqu'elle soit: je suis fiér de mon pays

Nicole HUDEK 08/02/2014 11:41


Pour Oscar, le verdict a été une bien agréable surprise. Mais qu'en est-il pour le pauvre chat torturé par ce monstre de restaurateur Mr Taillefer : il n'a pris que que sursis et la ridicule
somme de 273 euros en remboursement des frais de vétérinaire. Est-ce que la FBB peut faire appel de cette peine ridicule ? Ce chat a souffert le martyre, il a dû être euthanasié car en trop
grande souffrance, il ne faut pas laisser ce bourreau impuni.


L'association Stéphane Lamart va faire appel, il faudrait que les autres suivent. Il faut que le procès soit révisé, quand on voit les photos de ce pauvre chat, le coeur se brise, on ne peut pas
admettre une peine aussi légère.

Ricard Bruno 08/02/2014 15:17



Bonjour


 


Ouije pense que la fondation fera appel de cette décision totalement hallucinante d'injustice...


 


Bruno Ricard



castelmau 05/02/2014 11:43


par contre ce pauvre chat asperge d acide et torture pendant plusieurs jours par ce boulanger n a pas eu droit a un verdict a la hauteur de la cruaute commise!J ai cru savoir que cet abject
individu a perdu sa clientele et doit vendre?si celai est confirme , justice aura ete rendue ,,! Mais pas par celle de ce pays!


Ce matin sur radio france provence,j ai entendu un journaliste estimer que dans l affaire d Oscar,la justice avait ete influencee par les integristes, nom qu il donne aux defenseurs des
animaux.incroyable.Ne serait ce pas lui l integriste?

Ricard Bruno 05/02/2014 11:47



Bonjour


 


Merci de votre commentaire...


Vous savez certains journalistes se foutent éperduement des animaux et comparent celles et ceux qui prennent leur défense pour des integristes que nous ne sommes pas, rassurez-vous, je pense que
ce journaliste de bas étage est un idiot qui s'ignore...


 


Belle journée


 


Bruno Ricard



paule 04/02/2014 16:36


Justice a été rendue.....


j'ai pleuré d'horreur en apprenant ce qu'avait fait ce monstre.


J'ai pleuré d'émotion lorsque j'ai vu samedi soir sur M6 le petit Oscar vivant


J'ai pleuré de joie lorsque j'ai appris le verdict.


Hélas, les horreurs commises envers les animaux ne s'arréteront pour autant....

Nicole HUDEK 03/02/2014 19:57


On a du mal à y croire : une justice qui rend une peine à la hauteur de la cruauté de ce sadique en puissance... Mille mercis. La mobilisation a payé, s'il pouvait en être toujours ainsi...

Ricard Bruno 03/02/2014 20:05



Bonsoir


 


Hélas c'est loin d'être le cas en France, en espérant une réelle prise de conscience...


 


Belle soirée


 


Bruno Ricard



castelmau 03/02/2014 19:00


Christophe Marie,BRaVO pour votre intervention sur BFM TV! Bons arguments,apportes avec intelligence et lucidite!Il a denonce la banalisation de la maltraitance!


Fasse que les politiques tirent une lecon de ce mouvement d indignation!et qu ils puissent prendre en compte que nous sommes egalement des electeurs,! A bon entendeur....