Plainte contre la fondation Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Fourrure
La plainte de la Fourrure Française à l'encontre de la Fondation Brigitte Bardot, rejetée par le jury de deontologie publicitaire
Fourrure
La plainte de la Fourrure Française à l'encontre de la Fondation Brigitte Bardot, rejetée par le jury de deontologie publicitaire
Fourrure

La plainte de la Fourrure Française à l'encontre de la Fondation Brigitte Bardot, rejetée par le jury de deontologie publicitaire.

Le Jury de Déontologie Publicitaire a rejeté la plainte déposée par l’association interprofessionnelle « La Fourrure française » contre la Fondation Brigitte Bardot. Le 8 janvier dernier, l’association avait choisi de saisir cette autorité pour dénoncer le caractère soi-disant
« déloyal » et « trompeur » de la dernière campagne anti-fourrure de la Fondation, « Porter de la fourrure, c’est porter la mort ». Cette décision conforte la Fondation dans le bien-fondé de son combat visant à informer le public que porter de la fourrure entraîne le massacre de millions d’animaux.

 

L’ensemble des motifs invoqués par « La Fourrure française » rejeté !

Pour justifier cette tentative de censure, l’association chargée de défendre les intérêts des fourreurs français avait choisi d’invoquer différents motifs :

  • Le caractère déloyal à l’encontre du produit et de la filière professionnelle
  • L’agressivité du slogan et du visuel
  • L’identification difficile de l’émetteur

affiche campagne fourrure

Interrogée dans le cadre de la procédure de conseil avant diffusion par un afficheur, l’ARPP (Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité) avait donné son conseil favorable et sans réserve.

A son tour, le Jury de Déontologie Publicitaire admet que « dans ce contexte et émanant de cette fondation, l’image et le slogan qui peuvent sans difficulté être mis à distance, ne sauraient être considérés comme dénigrant le produit en soi ou la filière dont ne sont mis en cause ni le comportement des acteurs, ni le respect de principes déontologiques ou de réglementations en vigueur. »

Un échec de plus pour La Fourrure française !

L’association n’en est pas à son premier échec. En décembre 2008 elle avait déjà tenté de faire censurer une autre campagne de la Fondation Brigitte Bardot, en invoquant les mêmes motifs. Il apparaît évident que la Fourrure Française, utilise cette plainte comme un prétexte lui permettant de véhiculer de faux messages de responsabilité, comme notamment le caractère « propre et écologique » de la filière.

Une campagne d’opinion, non marchande et d’utilité publique

La Fondation Brigitte Bardot a pour vocation d’alerter le public sur les atteintes portées aux animaux. Cette campagne, qui fait certes le choix d’un visuel fort et d’une accroche puissante rappelle à tous que pour obtenir un seul manteau de fourrure, plusieurs dizaines d’animaux doivent être tués. La violence de l’image est quant à elle un moyen d’illustrer les conditions horribles dans lesquelles les animaux sont élevés puis abattus.

Pour plus d’informations rendez-vous sur le site : http://www.jeneportepasdefourrure.com

Source : http://www.fondationbrigittebardot.fr/site/actu.php?id=40253

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article