Pourquoi les stars craquent pour les animaux: "Alain Delon"

Publié le par Ricard Bruno

Les stars semblent souvent encore plus amoureuses de leur chien que nous. Parce qu'il les regarde sans les juger?

 

Alain Delon affichant hier son immense amour des chiens dans nos colonnes, dans le cadre de la votation sur les avocats pour animaux. Brigitte Bardot vouant sa vie aux animaux, ou lançant: «Un chien, c'est un coeur avec du poil autour.» Mickey Rourke, effondré à la mort de son «meilleur ami», un chihuahua. D'autres stars encore, dégoulinant d'amour pour leur toutou: Guy Bedos, Dany Boon, Lance Armstrong, Susan Sarandon, Michel Drucker. La liste est loin d'être exhaustive.

Comme une horde de communs des mortels, une horde de stars sont profondément attachées à leur compagnon à quatre pattes. Mais pour certains, ça semble aller plus loin. N'est-ce qu'une impression? Ou une vedette, parce qu'elle est vedette, a-t-elle plus de chances de surinvestir dans sa relation à son chien? Il n'existe manifestement pas d'études sur le sujet. Et il y a de la communication, là-dedans: les vedettes, comme les puissants, savent que s'afficher avec un chien leur vaudra de la sympathie. Reste que les chiens confortent, tranquillisent, soignent. Et sont fidèles. Et les stars, parfois seules au sommet, ont peut-être davantage besoin d'être confortées, tranquillisées, rassurées.

Effet tranquillisant
Dans le détail, de nombreuses études ont montré que le chien a un effet tranquillisant. Et donne à son propriétaire une sensation de maîtrise. «C'est une relation asymétrique, détaille la sociologue et anthropologue française Marion Vicart. L'homme peut avoir l'impression d'être un dompteur. Il domine son chien mais le protège également. Il est le chef de meute», note la chercheuse qui boucle justement une thèse sur la relation entre l'homme et le chien à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (Paris). Mais les stars ont-elles davantage besoin de maîtrise?

Pas de trahison
C'est sans doute dans deux autres bénéfices qu'offrent les chiens qu'il faut chercher une explication. D'abord, un chien ne jugera pas la star, contrairement à l'ensemble de l'humanité, qui scrute et décortique ses moindres faits et gestes. «Pour l'homme, il est plutôt un actant non critique, sans jugement et sans enjeu de compétition menaçante», écrit le Pr Albert Piette (Université d'Amiens), dans un long article intitulé «Entre l'homme et le chien».

Ensuite, le chien, toujours loué pour sa fidélité, ne trahit pas. «Un puissant, une vedette a un entourage avec des relations complexes. Il peut se demander ce que veut exactement cet entourage, imagine Marion Vicart. L'attachement qu'offre le chien est par contre un don. Il est gratuit.»

La sociologue ajoute une dernière hypothèse. «Le chien, au fond, ne répond-il pas parfaitement à l'ambiguïté de certaines vedettes? Qui veulent être au centre des attentions tout en souffrant du regard des autres. Le chien ne cesse de regarder son maître, avec ce regard qui tranquillise et attendrit. Mais il ne le juge pas.»

Source : http://www.lematin.ch/actu/suisse/stars-craquent-animaux-235013

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

BLANC Michelle 11/02/2010 16:16


Je suis en total accord à vos propos,malheusement il est vrai que des personnes de notoriété ont plus de chance de faire évoluer les choses que des associations qui pènent malgré leurs efforts,il
suffit juste une fois qu'une vedette soutienne un animal,le montre à la télé,pour que démarre une campagne .Ils peuvent d'une seule apparition changer l'existence de beaucoup d'animaux.Aussi merci
à eux car avoir du coeur, ce n'est pas dégradant  .Si beaucoup plus d'artistes pouvaient se mobiliser ce serait formidable.