Protection de la nature : BB vole au secours de Sea Shepherd

Publié le par Ricard Bruno


Bateau le plus rapide du monde, l’Ady-Gil a établi en 2008 un nouveau record du monde en réalisant un tour du monde en soixante et un jours

La fondation Brigitte Bardot vient de débloquer 20 000 euros pour aider l’association Sea Shepherd après la perte de son trimaran futuriste, l’Ady-Gil éperonné par un baleinier japonais le 6 janvier dernier.
L’ex-actrice reconvertie dans la défense des animaux lance un appel aux dons en faveur de l’association Sea Shepherd, dont le trimaran futuriste Ady-Gil a récemment été coulé lors d’une campagne de défense des baleines dans l’Antarctique. Brigitte Bardot a d’ailleurs souhaité montrer l’exemple, en débloquant au nom de sa fondation, une enveloppe de 20 000 euros. C’est en tentant de barrer la route au baleinier japonais Shonan-Maru-n°2, le 6 janvier dernier, que l’Ady-Gil s’est fait arracher plus de deux mètres de proue. Un incident que l’Institut japonais de recherche des cétacés attribue à « l’extrémisme de Sea Shepherd », tandis que l’association accuse les baleiniers japonais d’avoir « provoqué une escalade très violente du conflit ». Sous couvert de recherches scientifiques, les baleiniers japonais continuent de chasser plusieurs centaines de cétacés par an, malgré le moratoire international entré en vigueur en 1986.

Source : http://developpementdurablelejournal.com/spip.php?article5868

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article