Scandaleux...cela se passe en Belgique...Réagissez!

Publié le par Ricard Bruno

sauvez ce chiot ..... il risque de devenir lui aussi le martyr de ce fou !

je viens de copier la lettre ...
envoyez la SVP .....

En souvenir du pauvre Rocco qui a mis des jours à mourir dans d'horribles souffrances ....

Voici une lettre type à adresser à la Ministre régionale, Madame Laurette Onkelinx. Elle seule a le pouvoir de faire saisir ce malheureux animal. En mémoire de Rocco, il faut lui envoyer cette lettre pour lui demander de retirer ce nouveau chien avant qu'il ne connaisse le même sort que Rocco ( Maurice Gillet domicilié rue de la Brisée, 17 à 7034 ST DENIS Belgique, a abattu son chien Rocco à coups de pelle, il y a un an. Il a un nouveau chien !)
Merci beaucoup pour vos envois!

Adresse: info@laurette-onkelinx.be

Madame la Ministre,
Nous nous permettons de vous écrire, car il nous semble urgent d’attirer votre attention sur l’adoption récente d’un nouveau chien par M. Maurice Gillet domicilié rue de la Brisée, 17 à 7034 ST DENIS en Belgique.

Madame la Ministre il nous semble nécessaire que nous vous rappelions certains faits pour lesquels M. Maurice Gillet n'a été aucunement inquiété, ni par la police, ni par la justice.

Avant cette nouvelle adoption, cet homme possédait un chien, Rocco, un Shar-Peï, qui fut, selon des faits vérifiés, tués à coups de pelle par M. Maurice Gillet.


Euthanasier Rocco n’a pas été nécessaire, ce malheureux animal est mort sous les yeux de son maître qui a dit à Animaux en Péril : “Et si vous le sauvez, surtout gardez-le. Moi je n’en veux plus.”

Les vétérinaires confirment que les deux pattes arrière ont été blessées “par un objet coupant lourd”. Le pied gauche, auquel “il manquait de la peau”, ne tenait plus à la patte que par les tendons. L’arrière droit présente “aux 4 doigts des fractures ouvertes également causées par un objet coupant lourd”. Une patte non soignée s’est nécrosée, gangrenée.

Selon les vétérinaires, Rocco, un mâle de 3 ans et demi, était en outre “mal nourri depuis très longtemps” et “a subi de nombreuses violences au cours des dernières semaines avant sa mort”. Décrivant l’état général du Shar-Peï, les vétérinaires se disent choqués par “son extrême maigreur”.

Il apparaît que vous seule, Madame la Ministre, avez le pouvoir de faire saisir le nouvel animal pour qu’il ne connaisse pas le même lamentable sort.

Comprenez notre souci, puisque les spécialistes s'entendent tous sur le fait que les mauvais traitements infligés aux animaux sont des indicateurs d'une psychose dangereuse qui souvent dépasse celle faite aux animaux.

L'humain, qui est capable de violence envers un animal, peut certainement l'être envers un être humain.

Nous pensons que nous devons prendre en considération ce constat pour enfin essayer de limiter toute cette maltraitance.

Nous comptons sur vous et vous remercions.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Madame la Ministre, l'expression de notre très haute considération

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nicolas 08/02/2011 21:58


Bonjour se sur qu à se fou il ne fau pas lui laise animaux fau être orible pour faire sa et surtout pa avoir de cœur on devrais lui faire la même chose


LHOM Elisa 08/02/2011 19:33



Quelle abomination ! Bien sûr on va écrire, c'est impensable qu'on laisse un tel fou


torturer des pauvres bêtes. Il n'a pas à avoir un chien, c'est insensé.


Il faut l'interner, il est dangereux, c'est clair.