Tatouage Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

Quand on aime...on ne compte pas...

Tatouage-la-madrague.jpgTatouage-portrait-Brigitte-Bardot.jpg

 

TatouageBrigitte-Bardot-et-BB.jpg

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Elise 04/08/2012 08:03


A dire vrai cette mode croissante des tatouages partout et par tout le monde me rebute un peu. Mes filles en ont aussi sur la cheville... Lorsque je vois tous ces dos" taggés" sur la plage, ces
mollets, ces décolletés barbouillés, je trouve ça étrange et regrette le temps où n'étaient tatoués que quelques personnages singuliers. Mais ne l'êtes-vous pas vous même pas mon cher Bruno ?

Ricard Bruno 04/08/2012 08:28



Chère Elise


 


Le tatouage à proprement parlé ne date pas d'aujourd’hui, il y a des modes... actuellement c'est le "tribal" qui vient en force...moi
mes enfants n'ont pas encore de tatouages. .interdiction mais, à 18 ans ils feront ce qu'ils veulent, pour ma part chacun de mes tatouages fait parti de "ma peau". Je peux vous dire que ce fût
très réfléchi, je voulais depuis des années avoir BB dans la peau aussi bien au sens propre que figuré, mais trouver un excellent tatoueur pour le portrait ne fût pas une chose facile mais le
résultat est superbe, puis vînt son nom et prénom ainsi que ses initiales et puis dans le cou « La Madrague »...et ce n’est pas finit, le problème pour beaucoup comme moi c’est qu’une
fois on a goûté au tatouage après il est très dur de s’en passer ! Bonne journée Bruno Ricard


 



Elise 03/08/2012 18:04


Oh quand même !


Je ne suis pas sûre que Brigitte approuve, mais après tout chacun est libre, au fond ça ne fait de mal à personne. 

Ricard Bruno 03/08/2012 18:35



Elise


Bonsoir


Rassurez_vous Brigitte est au courant de mes tatouages, Bernard d'Ormale son mari aussi! oui chacun est libre comme vous le dite et en plus cela ne fait de mal à personne et pas à moi qui les a
sur le corps, pour tout vous dire je ne vais pas m'arrêtez en si bon chemin...


Bonne soirée


 


Bruno Ricard