Un chien affamé découvert dans un taudis!

Publié le par Ricard Bruno

Les autorités ont récupéré un chien famélique vendredi dans un appartement du quartier Europe. La bête affamée vivait au milieu de ses excréments.

 

C'est une maltraitance animalière qui cache surtout une profonde misère humaine. La scène découverte vendredi matin par les riverains du numéro 3 de la rue Gay-Lussac leur a laissé un profond sentiment de dégoût. « C'est inimaginable de voir ça, clame le plus proche voisin. Comment on peut en arriver à faire ça à un animal. » Lorsque le membre de la SPA est venu le rechercher vendredi en fin de matinée, le labrador de 3 ans qui n'a plus que la peau sur les eaux, arrivait difficilement à descendre les escaliers.
« Ca fait des jours qu'on essaye de prévenir la SPA, continue le locataire voisin. Ils m'ont dit qu'ils ne pourraient pas venir avant mercredi. Mais mercredi il serait mort. On a appelé la police, les pompiers et le bailleur, personne n'a voulu se déplacer. » Vendredi pourtant, les choses se sont accélérées.

« Pas nourri depuis décembre »

L'intérieur de l'appartement provoquerait presque des nausées aux éventuels visiteurs. L'odeur y est insupportable, conséquence d'un sol jonché d'excréments. Des cafards ont élu domicile dans la salle de bain au milieu des sacs de courses éventrés, des piles de linge et des gamelles en tout genre.
La locataire de l'appartement est une dame de 33

ans à qui les services sociaux ont retiré la garde des enfants en fin d'année dernière. Elle était présente vendredi lorsque les policiers ont débarqué chez elle. Elle aurait expliqué aux fonctionnaires n'avoir « ni le temps, ni les moyens financiers » de s'occuper de l'animal. Difficile pour autant de savoir si elle réside là en permanence tant le lieu parait invivable même pour un chien. Selon une autre voisine, la jeune femme reviendrait « une fois de temps en temps ». Elle assure également que le chien n'a pas été nourri « depuis le mois de décembre ».
« On s'est décarcassé pour elle, poursuit une autre habitante de l'immeuble. Je l'avais déjà aidée à nettoyer son appartement. Une fois, elle est venue sonner chez moi, je lui avais donné un sac de croquettes d'un kilo. Mais là, on ne peut plus rien faire. Le chien a même bu l'eau javellisée au fond d'un seau tellement il avait soif. »
La fondation Brigitte-Bardot a été alertée de cette affaire. Quant à la propriétaire du labrador, une procédure judiciaire est en cours pour maltraitance sur un animal.

Source : http://www.aisnenouvelle.fr/index.php/cms/13/article/517209/Un_chien_affame_decouvert_dans_un_taudis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

renneville 22/03/2011 13:30



la femme je lui ferais la meme chose non pire car le chien est un etre humain il faut quel souffre encore davange pour ce quelle a fais le pauvre je lui ferais boire de l eau de javel et l urine
de ce pauvre toutou peut etre que cela ferais reflechir bien des gens qui les maltraite il fallait casser la porte pour sortir ce pauvre toutou ce que j aurais fais moi meme on na pas le droit d
attentre autant de temps oui j aurais casser la porte si personne ne ce derange je n aurais pas pu supporter cela madame renneville