Une policière a "sauvé" mardi matin à Paris trois chiots...

Publié le par Ricard Bruno

Peu après 08H30, la policière de faction autour de la préfecture de police, au coeur de l'île de la Cité, a remarqué une femme d'une trentaine d'années, de nationalité roumaine, dont le comportement "lui a paru suspect", a dit la source.

La policière a remarqué qu'elle dissimulait un sac, fermé, contenant trois petits chiots "au bord de l'asphyxie".

Les animaux ont été "libérés", a expliqué la source, tandis que la femme a été interpellée et placée en garde à vue dans le cadre d'une procédure ouverte pour "mauvais traitement à animaux".

Le porte-parole de la Direction de la sécurité de proximité de l'agglomération parisienne (DSPAP), Franck Carabin, a déclaré qu'une "attention particulière" était "portée à celles et ceux qui se servent d'animaux à des fins de mendicité", ce qui "semble être le cas" de la suspecte.

Dans un communiqué, la Fondation Brigitte Bardot (FBB), qui affirme avoir "appuyé la plainte déposée ce matin pour +sévices graves+", estime "très encourageant de voir les services de police intervenir contre l'exploitation des animaux pour la mendicité".

La Fondation "a déjà recueilli, cette semaine, 4 chiots et leur mère qui étaient vendus à la sauvette dans Paris. Cet après-midi nous récupérons ces 3 chiots sauvés de justesse par la policière", explique Christophe Marie, porte-parole de la FBB.

"En quelques mois, la FBB a pris en charge plus de 50 chiens exploités par les Roms dans des conditions lamentables", ajoute-t-il, estimant qu'il "faut absolument multiplier les contrôles et sanctionner plus sévèrement les contrevenants".

 

Source : Cliquez ici

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article