Var Matin : Exposition Brigitte Bardot : Conférence de presse et réaction...

Publié le par Ricard Bruno

Savez-vous où se trouve l'arrêt de bus pour aller voir La Madrague et Brigitte Bardot ? » Cette question, dépourvue de réponse, est posée en permanence aux Tropéziens depuis 1958. L'année où la célèbre comédienne fit l'acquisition d'un ancien hangar à bateaux léché par les vagues.

Du 23 juin au 31 octobre, le rêve deviendra réalité à l'espace des Lices, où, sur quelque 800 m², la vie de l'actrice défilera devant les regards de milliers d'admirateurs qui, cerise sur le gâteau, pourront découvrir une mini-réplique de... La Madrague.

Cent mille entrées à Boulogne-Billancourt

Hier, salle Louis-Blanc, à Saint-Tropez, le voile a été levé sur cette rencontre programmée entre deux mythes, BB et la cité du Bailli. Le maire, Jean-Pierre Tuveri, a parlé d'une « relation forte et profonde, qui dure depuis bien plus longtemps que certains ne l'imaginent, avec sa face publique surmédiatisée, mais aussi une partie plus intime, celle de l'enfance et de la vie quotidienne. »

Séquence frisson. Henry-Jean Servat, célèbre écrivain et journaliste, commissaire de l'exposition, sèche une larme, refrène un sanglot. L'assistance retient son souffle. Le chroniqueur de Télématin reprend le sien puis, d'une voix tatouée par l'émoi, conte son adoration pour BB.
Évoque l'enfance de l'actrice, sa rencontre avec le cinéma et la cité tropézienne, ainsi que le succès de l'exposition à Boulogne-Billancourt : « Cent mille entrées avec pour ultime visiteuse Isabelle Adjani. On a refermé la porte derrière elle. C'était magique ! »

Une légende vivante

Avant d'en révéler davantage sur l'exposition locale : « Nous allons présenter beaucoup d'objets faisant référence à Saint-Tropez. Mais le final restera à l'identique comme l'a voulu BB : les visiteurs pénétreront dans une alcôve abritant le volet "défense des animaux" de l'actrice. C'est un moment intense mais tellement représentatif de son combat et de son amour pour les bêtes. On sort de là bouleversé. C'est la première fois qu'un tel hommage est rendu, de son vivant à une star. »

L'un des créateurs de l'événement, Tristan Duval, de la société Akouna, remercie les personnes ayant prêté divers objets et films, ainsi que les nombreux partenaires. Il confesse : « Je n'ai jamais rencontré, ni cherché à rencontrer Brigitte Bardot. Elle est pour moi une des trois légendes avec Greta Garbo et Marilyn Monroe . »

Puis Henry-Jean Servat narre comment Gunther Sachs, un de ses maris, avait fait sa demande en mariage à BB : « Il a sauté dans l'eau d'un hélicoptère. » Se tournant vers son actuel époux, Bernard Dormal, il lui demande : « Vous n'avez pas fait cela ? »

« Non, mais j'ai fait mieux : je l'ai gardée.

Réservations
Billetterie à l'office de tourisme : 0892 68 48 28

Tarifs
Entrée 11 euro; billet coupe-file : 13 euro; groupes : 8euro (sur réservation); visites guidées individuelles les samedis et dimanches à 15 heures.

Source : http://m.varmatin.com/pl/svt/si/varmatin/po/opfr/dk/nicematin2.05-21-2010.0189p0000/bp/2/sc/vmcultureloisirs/ms/wvOAv1gFJC/r/1274531628/pa/187790/uid/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article