Vente aux enchères...Don de Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

On connait tous la générosité de Brigitte qui n'est pas à démontrée, c'est une femme de cœur exceptionnelle et je sais de quoi je parle!

Une fois de plus Brigitte l'a démontrée et a offert pour cette vente aux enchères un ensemble qu'elle portait lors de cette merveilleuse rencontre avec sa Sainteté Le Dalaï Lama.

Je vous invite tous à adhérer et faire adhérer à cette association "La roue Tourne" qui vient en aide aux artistes tombés totalement dans l'oubli, pour tout renseignements cliquez ici

.................................

Vente aux enchères, au Siège de la Sacem à Neuilly-sur-Seine le 19 09 2011 à 17h30!

Depuis cinquante quatre ans, fidèle à l’esprit de fraternité qui a concouru à sa création, La Roue Tourne aide, en toute discrétion et surtout sans jugement, les artistes et techniciens du spectacle en grande précarité.
Fragilisés par la réforme de leur statut d’intermittent, les multiples tentatives de remise en cause de leurs droits d’auteurs et par les soubresauts d’un secteur culturel sous perfusions, ils sont de plus en plus nombreux à venir quérir aide et réconfort à son foyer.

Des objets et œuvres leur appartenant seront mis aux enchères au profit de La Roue Tourne le 19 septembre à 17h30 à la Sacem, à l'auditorium Debussy-Ravel.

 

Une trentaine d’artistes parmi lesquels Brigitte Bardot, Michèle Morgan, Line Renaud, Nicoletta, Michèle Torr, Jacqueline Boyer, Marie Paule Belle, Georges Moustaki, Serge Lama, Hervé Vilard, Hugues Auffray, Michel Fugain se mobilisent pour venir en aide aux plus défavorisés d’entre eux.

img023.jpg

 

Tailleur pantalon de 1998 Coton bleu Pantalon taille 38, veste taille 40

Tailleur en coton bleu griffé Olivier Strelli, styliste Belge, portée par Brigitte Bardot lors de sa rencontre avec le Dalaï Lama en 1998.


A noter que parmi les objets et œuvres mis en vente sous le marteau de Maître Rodolphe Tessier figurent une correspondance de Jean Marais, un carré-foulard dessiné par Jean Cocteau pour l’association, une minaudière ayant appartenu à Edith Piaf et une chemise portée par Luis Mariano.

Les origines de La Roue Tourne
En 1943, Paul Azaïs, vedette de grand talent (135 films) voyait sa carrière interrompue par un terrible accident, tandis qu’il rentrait à bicyclette du studio de tournage, une voiture le renversait : 20 jours de coma, une longue convalescence. Trois jours de travail lui manquaient pour bénéficier d’une couverture sociale, le plongeant pour des années dans la plus noire détresse. Il décida alors de secourir, dès qu’il verrait la fin du tunnel, ses camarades en proie aux mêmes difficultés.
Ainsi, le 15 mai 1957, ayant à nouveau le pied à l’étrier, il fondait avec une femme au dévouement inépuisable, Janalla Jarnach, La Roue Tourne, une association d’entraide du spectacle (loi 1901) et d’assistance et de bienfaisance (loi du 14 janvier 1933).

Fernandel accepta d’en être le Président d’honneur, Michèle Morgan la marraine, Jean Marais le parrain.
Entourés d’amis au grand cœur (Marcel Achard, André Bourvil, Charles Boyer, Jacques Brel, René Clair, Jean Cocteau, Annie Cordy, Paulette Dubost, Joseph Kessel, Noël Noël, Marcel Pagnol, Tino Rossi, Jacques Tati, Georges Vanparys...), ils formèrent le premier Comité d’honneur.

 Source : Cliquez ici

 

Publié dans le web en parle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article