Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Essonne : un homme condamné pour avoir laissé sa chienne mourir dans une voiture

Publié le par Ricard Bruno

A quand de véritables sanctions envers ces tortionnaires d'animaux, je ne comprends pas ces décisions, la justice a du mal à condamner fermement ces actes horribles...

A quand des sanctions digne d'un pays dit civilisé?

Bruno Ricard 

Un staff femelle avait été retrouvé mort dans un véhicule à Bondoufle, en juillet 2021. Son propriétaire a été condamné ce jeudi par le tribunal d’Evry-Courcouronnes à payer une amende. Il a par ailleurs l’interdiction définitive de posséder un animal.

Illustration. L'animal abandonné dans une voiture était un staff femelle de couleur marron et blanc.

Illustration. L'animal abandonné dans une voiture était un staff femelle de couleur marron et blanc.

Un sentiment d’écœurement parcourt la salle d’audience du tribunal correctionnel d’Évry-Courcouronnes à la lecture des faits. Le prévenu, âgé de 22 ans, ne s’est pas présenté à la barre, ce jeudi. Mais la condamnation est tombée, pour « abandon volontaire et sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique ». Il avait, en juillet 2021 à Bondoufle (Essonne), laisser mourir une chienne de race staff dans une voiture.

L’animal est resté enfermé des jours entiers, en plein été. Une longue agonie. Le 1er juillet 2021, deux agents de voirie sont appelés à intervenir à proximité du nouveau quartier Grand Parc. Depuis quelques jours, une odeur pestilentielle provient d’une voiture. Des mouches en grand nombre sont également aperçues.

Ils découvrent le corps sans vie d’une femelle staff de couleur marron et blanc. La Sacpa, qui s’occupe des animaux trouvés dans des zones habitées, les rejoint sur place. « Selon eux, la chienne était morte depuis deux à trois semaines », indique la présidente du tribunal.

Interdiction définitive de posséder un animal

Lors de l’enquête, une voisine est interrogée. Elle confirme avoir aperçu un homme venir quelquefois le soir nourrir l’animal. Sans s’en occuper davantage. « Le chien restait toute la journée enfermé dans le véhicule, reprend la présidente. Les derniers jours, le trouvant très amaigri, elle a alerté les forces de l’ordre. Qui eux-mêmes ont contacté une association de défense des animaux. En vain. »

La voiture a déjà été verbalisée à plusieurs reprises pour mauvais stationnement. C’est ainsi que son propriétaire est identifié. Le jeune homme assurera que l’animal n’est pas le sien mais celui d’un ami. « Sauf que l’animal était pucé à son nom. Et que son père, sa mère et son frère confirment que l’animal est bien le sien », précise la présidente. Après une courte délibération, le propriétaire a été condamné à payer 12 euros d’amende par jour durant 150 jours. Une interdiction définitive de posséder un animal a également été prononcée contre lui.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Exposition Brigitte Bardot/ Romy schneider

Publié le par Ricard Bruno

Exposition Brigitte Bardot/ Romy schneider
Exposition Brigitte Bardot/ Romy schneider
Partager cet article
Repost0

Saint-Tropez info : Exposition Brigitte Bardot/ Romy Schneider

Publié le par Ricard Bruno

Saint-Tropez info : Exposition Brigitte Bardot/ Romy Schneider
Saint-Tropez info : Exposition Brigitte Bardot/ Romy Schneider
Saint-Tropez info : Exposition Brigitte Bardot/ Romy Schneider
Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot en couverture de DH (Belgique)

Publié le par Ricard Bruno

DH du 23 au 29 07 2022 (Belgique)

DH du 23 au 29 07 2022 (Belgique)

Partager cet article
Repost0

Manifestation anti-corrida à Bayonne : « la torture, ce n’est pas notre culture »

Publié le par Ricard Bruno

Manifestation anti-corrida à Bayonne : « la torture, ce n’est pas notre culture »
Environ 200 personnes ont manifesté à Bayonne ce samedi 23 juillet contre la corrida. La marche était organisée par la fondation Brigitte Bardot et le Comité Radicalement Anti Corrida (CRAC Europe)
« Corrida Basta ! ». Environ 200 personnes ont défilé dans les rues de Bayonne ce samedi 23 juillet après-midi pour dénoncer la corrida, une pratique particulièrement célébrée durant les Fêtes, qui débuteront la semaine prochaine. Le rassemblement était organisé par la fondation Brigitte Bardot et le CRAC Europe. Quelques élus écologistes étaient présents, notamment le conseiller municipal de Bayonne Mixel Esteban et la conseillère régionale Nouvelle Aquitaine Sophie Buissière. Des militants du parti animaliste, d’L214 et d’Europe Ecologie les Verts étaient également de la partie.

« Sans corridas, les Fêtes sont plus belles »

Pauline, 21 ans, est venue manifester avec deux de ses amies. Cette Bayonnaise ne fait pas partie d’une association en particulier, et a entendu parler du rassemblement du 23 juillet sur les réseaux sociaux. « Je pense qu’il est important de manifester dans le Pays basque, terre taurine. Cette action prend d’autant plus de sens à l’approche des Fêtes, qui seraient plus belles sans corridas. Je milite pour la cause animale et trouve ça aberrant que ces soi-disant spectacles existent toujours », dit-elle.

Pauline, 21 ans, est venue manifester accompagnée de deux de ses amies. Pauline, 21 ans, est venue manifester accompagnée de deux de ses amies.

Lisa Lou est la déléguée pour le CRAC Europe pour les Pyrénées-Atlantiques et les Landes, l’association qui a organisé la marche du 23 juillet aux côtés de la fondation Brigitte Bardot. Elle dénonce également les corridas et leur mise à l’honneur pendant les Fêtes de Bayonne : « On peut faire la fête sans tuer les taureaux ! Pendant la temporada, c’est 42 taureaux qui seront mis à mort. Cette manifestation vise à dénoncer l’argent public gaspillé dans les corridas », conclut-elle.

Plus de 800 000 euros d’argent public dédié aux corridas

Le conseiller municipal Mixel Esteban de la ville de Bayonne, encarté Europe Ecologie les Verts, était également présent au rassemblement. Si selon lui la manifestation a été affectée par les blocages de Bake Bidea, « la mobilisation est tout de même réussie ». Il dénonce quant à lui l’investissement de plus de 800 000 euros d’argent public par la commune dans l’achat de taureaux et le paiement des salaires des toreros.

L’élu EELV Mixel Esteban a regretté être le seul conseiller municipal de Bayonne présent au rassemblement.

L’élu EELV Mixel Esteban a regretté être le seul conseiller municipal de Bayonne présent au rassemblement.

Le cortège fait son chemin au rythme des slogans et des sons de sirènes diffusés par des mégaphones. À l’angle de la rue d’Espagne, les manifestants se heurtent à un pro-corrida attablé à une terrasse. Quelques mots durs sont échangés, mais l’accrochage, passé le mouvement de foule, s’arrête rapidement. Cela ne semble pas inquiéter Sylviane, une Angloye de 73 ans et qui définit les corridas comme un « spectacle de l’horreur ». « Nous ne sommes plus au Moyen-Âge ! Les Arènes de Bayonne doivent cesser d’organiser des corridas », affirme cette militante de la fondation Brigitte Bardot.

Il est 16 heures 30 et le cortège est arrivé place de la Liberté pour une ultime étape. Devant le balcon de l’hôtel de ville, des manifestants interpellent le maire de Bayonne : « Etchegaray, la honte ! ».

Sylviane, une Angloye de 73 ans, se dit concernée par la cause animale depuis toujours.

Sylviane, une Angloye de 73 ans, se dit concernée par la cause animale depuis toujours.

Daniel Raposo, délégué des Pyrénées-Atlantiques de la fondation Brigitte Bardot, et Christophe Marie, porte-parole, sont satisfaits du déroulement du rassemblement malgré les blocages.

Daniel Raposo, délégué des Pyrénées-Atlantiques de la fondation Brigitte Bardot, et Christophe Marie, porte-parole, sont satisfaits du déroulement du rassemblement malgré les blocages.

Partager cet article
Repost0

Il y a 70 ans, Brigitte Bardot entrait dans la légende: retour sur la naissance d'un mythe

Publié le par Ricard Bruno

Figure féminine des années 1950 et 1960, star mondiale, égérie et muse des plus grands artistes, emblème de l’émancipation des femmes et de la liberté sexuelle de cette époque, il y a tout juste 70 ans, en 1952, elle faisait sa première apparition sur le grand écran dans Le trou normand, avec Bourvil en vedette. Pour sa divine apparition, elle touchera 200 000 francs…

Il y a 70 ans, Brigitte Bardot entrait dans la légende: retour sur la naissance d'un mythe

On vous parle d’un temps, d’une époque - hélas révolue - que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître. Une époque folle, insouciante, naïve et charmante. Brigitte Bardot, en ce temps-là n’était pas encore devenue la passionaria de la cause animale que nous connaissons aujourd’hui....

Pour la suite de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Le 23 juillet on la fête !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Le 23 juillet on la fête !

Souhaitons tous à celle que Dieu créa "Brigitte Bardot" une belle sainte-Brigitte en ce 23 juillet 2022.

Bruno Ricard

Brigitte Birgersdotter ou Sainte Brigitte de Suède, fille de Birger Persson (sv), prince suédois et issu de la famille des Brahe, est née en 1303 en Suède au domaine de la ferme Finsta (sv) dans la province historique de l'Uppland. Mère de huit enfants dont Catherine de Suède, elle devient veuve en 1344. Après s'être retirée au monastère d'Alvastra, elle se fixe en 1349 à Rome où elle se consacre à des pèlerinages, une vie d'intense apostolat et de prière assidue. Renommée pour ses prophéties et ses révélations mystiques, elle est connue pour ses prises de position politiques et religieuses n'hésitant pas à donner ses avis aussi bien sur la gouvernance des États que de la papauté réfugiée à Avignon.

Après un pèlerinage en Palestine, elle mourut à Rome le 23 juillet 1373. Canonisée dès 1391, elle fut d'abord fêtée le 8 octobre puis le 23 juillet. Jean-Paul II l'a proclamée co-patronne de l'Europe avec sainte Catherine de Sienne et la philosophe Edith Stein, canonisée sous le nom de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix. (Source Wikipédia)

Partager cet article
Repost0

LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À CHRISTOPHE BECHU, MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE !

Publié le par Ricard Bruno

LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À CHRISTOPHE BECHU, MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE !
Dans une lettre ouverte, Brigitte Bardot demande au Ministre de la Transition écologique, Christophe Bechu, de reporter l’ouverture de la chasse à 2023, « les animaux ont besoin d’une trève »…

 

LETTRE OUVERTE DE BRIGITTE BARDOT À CHRISTOPHE BECHU, MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE !

Brigitte Bardot : Nouveauté 33t Best off de juillet 2022

Publié le par Ricard Bruno

Nouveauté sorti très récemment ce 33t Best off de chez Universal Music

Prix : 21,99 euros

Retrait gratuit en magasin

Ou livraison à partir de 2,99 euros

Brigitte Bardot : Nouveauté 33t Best off de juillet 2022
Partager cet article
Repost0