Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot et les chasseurs !

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot et les chasseurs !

Partager cet article

Repost0

CHÂTEAU DE LA BUZINE : EXPOSITION "ET BARDOT CRÉA LE MYTHE"

Publié le par Ricard Bruno

CHÂTEAU DE LA BUZINE : EXPOSITION "ET BARDOT CRÉA LE MYTHE"

Dans la France et le monde de 1956, le film « Et Dieu créa la femme » et sa jeune interprète féminine ont produit l’effet d’une bombe.

Bientôt superstar planétaire, admirée, adulée, imitée, convoitée, mais également décriée, jalousée et diabolisée, l’ex-starlette Brigitte BARDOT a fait sien le mot de Jean COCTEAU en vivant comme personne sans être comme tout le monde. Outre qu’elle a changé les canons de la beauté, imposé son look aux créateurs de mode, B.B. a incarné la femme libérée qui n’acceptait aucune contrainte et aucune concession.

Riche de documents, objets et accessoires rares, une exposition qui fera date !

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise

Publié le par Ricard Bruno

15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise

Chaque année depuis les années 30, la Mostra de Venise accueille les acteurs, actrices et réalisateurs en vogue pour présenter leurs films en compétition. En septembre 1958, Brigitte Bardot s'est rendue dans la ville italienne, accompagnée de Sacha Distel, pour présenter "En cas de malheur" de Claude Autant-Lara, dans lequel elle incarne Yvette Maudet, une jeune femme naïve et immorale de 22 ans qui s'adonne à la prostitution occasionnelle. A l'heure où le festival bat son plein, retour sur 15 clichés de l'icône, resplendissante dans les rues de Venise.

15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise
15 clichés inspirants de Brigitte Bardot à Venise

Partager cet article

Repost0

Bayonne : le torero Thomas Joubert grièvement blessé lors de la Féria de l'Atlantique

Publié le par Ricard Bruno

On ne vas pas comme même verser une larme pour ce tueur !

Bruno Ricard

 

Thomas Joubert lors des Fêtes de Bayonne, le 30 juillet 2017.

Thomas Joubert lors des Fêtes de Bayonne, le 30 juillet 2017.

Il a été touché à l'artère fémorale et doit être opéré d'urgence.

La deuxième édition de la Féria de l'Atlantique a été marquée par un accident ce samedi 1er septembre, à Bayonne, rapporte France Bleu Pays Basque.

Bayonne : le torero Thomas Joubert grièvement blessé lors de la Féria de l'Atlantique

Thomas Joubert, qui participait à sa troisième féria de la saison, commençait à peine à travailler son premier taureau avec la cape, lorsqu'il a été encorné à l'intérieur de la cuisse.

Remplaçant d'un autre torero blessé

Le torero s'est fait surprendre par une bête de 520 kilos. Touché à l'artère fémorale, l'Arlésien de 28 ans a aussitôt été pris en charge à l'infirmerie des arènes. Stabilisé, il a finalement été transporté à la clinique Belharra où il doit être opéré d'urgence.

Thomas Joubert avait été choisi dans la semaine par les organisateurs pour remplacer son compatriote arlésien, Juan Leal, lui aussi blessé le week-end précédent à Bilbao.

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle, ACTUALI

Partager cet article

Repost0

Captivité des dauphins : pour Femke, des militants perturbent un spectacle du Parc Astérix

Publié le par Ricard Bruno

L'action surprise et silencieuse des militants One Voice, au Parc Astérix, samedi 1er septembre.

L'action surprise et silencieuse des militants One Voice, au Parc Astérix, samedi 1er septembre.

Une dizaine de militants de l'association One Voice a mené une "action flash" au delphinarium du Parc Astérix, samedi 1er septembre, pour réclamer la sanctuarisation de l'animal Femke.

Un sanctuaire pour Femke". Quatre mots inscrits sur de petites banderolles, elles-même brandies silencieusement par des militants de la cause animale, devant les spectateurs d'un spectacle de dauphins, donné ce samedi au Parc Astérix. Femke est l'une des dauphines du parc. L'association One Voice réclame sa libération.

"Cette fois, il s’agissait (...) d’interpeller les spectateurs, explique One Voice un communiqué. Les adultes ne doivent pas laisser penser aux enfants qu’il est naturel pour un cétacé de vivre l’essentiel voire l’intégralité de sa vie en captivité. Aucun animal sauvage ne peut être heureux dans ces conditions, l’état de Femke en est la triste preuve."
 

La 3e action militante pour Femke


Le 7 juillet, l'association avait organisé un rassemblement devant la préfecture, pour interpeller les pouvoirs publics (en vain). Le 12 mai, en partenariat avec la Fondation Brigitte Bardot et Réseaux-cétacés, elle avait lancé une pétition, qui rassemble aujourd'hui 107.000 signatures.

Femke, 34 ans, est devenue un symbole de la lutte contre la captivité des animaux marins. Elle a passé ses 25 premières années dans un parc en Hollande. Les suivantes au Parc Astérix. Aujourd'hui, tout le monde s'accord à dire qu'elle va mal, comme chacun peut le constater sur les vidéos partagées sur les réseaux sociaux.

Deux versions s'opposent


Selon les militants de la cause animale, Femke est atteinte d'une dépression, depuis que son fils de 5 ans, Ekinox, a été vendu à un delphinarium grec, il y a deux ans. One Voice, qui réclame déjà l'arrêt total de la captivité des dauphins, demande que Femke soit immédiatement placée dans un sanctuaire marin, pour se reposer.

Selon le Parc Astérix, Femke souffre du syndrome de Cushing, une affection rare liée à un excès d'hormones. Contacté lors de notre récent reportage, le parc indiquait par communiqué qu'il administrait à l'animal "un traitement personnalisé et évolutif", impliquant "cinq vétérinaires européens, spécialistes des mammifères marins" et son "équipe de 10 soigneurs expérimentés".
Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Fondation Brigitte Bardot : 816 chiens et chats attendent une famille !

Publié le par Ricard Bruno

Fondation Brigitte Bardot : 816 chiens et chats attendent une famille !

Alors que la période estival touche à sa fin, il est temps pour les associations de défense animale de faire un premier bilan. Et celui de la Fondation Brigitte Bardot est sans appel : pas moins de 310 chiens et 506 chats ont été abandonnés et attendent désespérément une nouvelle famille.

 

Tous les ans, les associations de protection animale redoutent la période estivale. Car les mois ensoleillés de vacances riment toujours avec une hausse impressionnante du nombre d’abandons dans ces structures d’accueil.

Chiens, chats, oiseaux, rongeurs… Ils sont des milliers tous les ans à être déposés dans des refuges, ou au bord de la route, par des propriétaires inconscients et sans coeur.

Abandons estivaux 

Tout comme la Société Protectrice des Animaux, comme la Fondation 30 Millions d’Amis, comme la Fondation Assistance aux Animaux, la Fondation Brigitte Bardotpossède des refuges un peu partout en France, destinés à accueillir ces naufragés des vacances d’été. Et le bilan se révèle, comme toujours, désastreux.

Ils sont actuellement 310 chiens et 506 chats à attendre une nouvelle famille qui, cette fois, saura les aimer toute leur vie. Tous les refuges de la Fondation Brigitte Bardot sont saturés : refuge de la Mare Auzou, refuge de Bazoches (Eure), au siège de la Fondation rue Vineuse, parfois au sein de familles d’accueil provisoires..

Si les abandons estivaux sont évidemment passés par là, ces animaux se sont retrouvés sans rien du jour au lendemain aussi à cause de soucis familiaux (divorce, expulsion…), de déménagement, de décès, de soucis de santé… Certains aussi ont été retirés à leur propriétaires pour maltraitance.

Alors si vous réfléchissez à adopter un animal, n’hésitez pas à contacter la Fondation Brigitte Bardot ! Les animaux en attente d’une famille disposent tous d’une fiche de présentation sur la page officielle de l’association. Ils n’attendent plus que vous !

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Montauban: Les propriétaires de la chienne Nikita, traînée sur 25 km, écopent... d'une amende

Publié le par Ricard Bruno

Quelle honte,une telle décision de justice est incompréhensible, pauvre Nikita...ton tortionnaire peut dormir tranquille, la justice Française est du côté du tueur...

Bruno Ricard 

CALVAIRE Le couple propriétaire de la chienne Nikita, retrouvée morte à Montauban après avoir été traînée en voiture sur 25 kilomètres, a écopé de 300 euros d’amende…

Montauban: Les propriétaires de la chienne Nikita, traînée sur 25 km, écopent... d'une amende
  • La chienne Nikita a été retrouvée morte en février à Montauban dans un état épouvantable, après avoir été traînée en voiture sur 25 km.
  • Ses propriétaires ont été condamnés ce vendredi à 300 euros d’amende.
  • Les amis des animaux sont déçus.

Pour le calvaire de la chienne Nikita, le tribunal correctionnel a retenu la thèse accidentelle et condamné ce vendredi les propriétaires à 300 euros d’amende. L’histoire de cette chienne pinscher, retrouvée morte la peau râpée jusqu’aux os en février 2018 sur les berges du Tarn, à Montauban, avait ému les amis des animaux. D’autant que l’enquête de gendarmerie avait démontré que Nikita avait été traînée par une voiture sur 25 kilomètres.

La propriétaire, retrouvée grâce à la puce de l’animal, avait expliqué qu’il s’agissait du résultat d’une distraction, bien aidée par l’alcool. Lors d’une soirée arrosée, elle et son ex-compagnon ont démarré de Grisolles en laissant par inadvertance la chienne attachée en laisse à l’extérieur de la voiture. Ce n’est qu’en arrivant à Montauban qu’ils se sont aperçus de leur erreur et se sont débarrassés du chien en le jetant à la rivière.

« Acte de cruauté », selon les assos de défense des animaux

Le tribunal a retenu cette version et ne les a condamnés, selon France Bleu Occitanie, que pour avoir abandonné le cadavre. Plusieurs organismes de défense des animaux, comme la  Fondation 30 millions d'amis ou encore le refuge canin Les oubliés de Saint-Béart avaient porté plainte. Lors de l’audience tendue du 29 juin devant le tribunal, ils avaient demandé une requalification des faits en « acte de cruauté ». Les plaignants espéraient aussi que la propriétaire serait interdite pour un temps de posséder des animaux. Ils sont aujourd’hui déçus.

La Fondation 30 millions d’amis attend la notification par écrit du jugement pour se prononcer sur la suite. Elle espère, sans trop d’illusions, que le parquet fera appel.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Engagements du ministre de l'Agriculture pour le bien-être des animaux d'élevage

Publié le par Ricard Bruno

Le ministre de l’Agriculture tient à rassurer les Français sur l’engagement de l’État pour l’amélioration du bien-être des animaux d’élevage, un sujet qui tient à cœur les Français. Un point sur ses déclarations et engagements.

Au lendemain de la démission surprise du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture, a présenté sa feuille de route pour améliorer le bien-être animal. Quels sont les mesures et engagements annoncés ?

Engagements du ministre de l'Agriculture pour le bien-être des animaux d'élevage

Les engagements du ministre de l’Agriculture concernant le bien-être animal

C’est en marge d’une visite dans les abattoirs de Puigrenier à Montluçon que Stéphane Travert a dévoilé sa feuille de route en 5 axes — innover, accompagner, former, contrôler et sanctionner — afin d’exposer comment un contrat d’engagements sur le bien-être animal sera passé entre tous les acteurs de la filière « avec le distributeur, l’abatteur et les éleveurs », a indiqué l’entourage du ministre.

« Nous avons pris des engagements avec la filière porcine », a déclaré M. Travert à propos de la castration des porcs. Il a parlé d’« un travail de longue haleine avec la filière pour trouver d’autres pratiques innovantes » et a précisé qu’un plan de sortie de la castration des porcs serait présenté d’ici la fin de l’année.

Les associations de défense des animaux dénoncent un « coup de com’ »

Pour la fondation Brigitte Bardot qui défend le droit des animaux, ce plan « est juste un coup de com après le tsunami Hulot, en utilisant opportunément le plan d’action “bien-être” animal 2016/2020 initié par Stéphane Le Foll ». Elle rappelle également que jusqu’ici le ministre « s’est opposé à tous les amendements favorables aux animaux d’élevage lors de l’étude du projet de loi Agriculture », il s’est entre autres opposé à l’installation de caméras de surveillance dans les abattoirs.

Dans la partie « innovation » de son plan d’action, le ministre de l’Agriculture a évoqué la création d’un centre de référence sur le bien-être animal piloté par l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), projet qui n’a rien de nouveau, car il avait été initié par le gouvernement précédent et mis en place fin 2017. Le ministre a expliqué que les recherches en cours devraient servir à améliorer les pratiques des professionnels de l’élevage, du transport et de l’abattage.

Vers la fin du broyage des poussins mâles ?

Stéphane Travert a également évoqué un partenariat avec une entreprise pour la création d’ici 2024, d’une nouvelle méthode qui permettrait de déterminer le sexe des poussins pour éviter qu’ils ne soient broyés vivants.

Cette sélection entre individus mâles et femelles permet aux industriels de ne garder que les futures poules pondeuses et d’assurer un maximum de rentabilité pour leur élevage.

« C’est une technique [le broyage des poussins mâles] qui existe aujourd’hui » « à laquelle il faut mettre fin ». « Nous avons engagé 4,3 millions d’euros avec une entreprise pour un dispositif qui permettra de faire du » sexage » (tri) à l’intérieur de l’œuf pour éliminer les poussins mâles, avant leur éclosion », a expliqué le ministre.

Mais pour les défenseurs de la cause animale, attendre 2024 alors qu’une technologie pouvant limiter la souffrance animale existe déjà ne fait pas l’effet d’une bonne nouvelle.

Toujours en ce qui concerne les élevages de poules industriels, M. Travert a rappelé l’engagement de la filière à réduire de 50 % la proportion d’œufs de poules issus d’élevages en cages d’ici à 2022.

Le transport des animaux d’élevage montré du doigt par les associations

« Transporter un animal, c’est veiller à son bien-être, à son chargement, dans le véhicule pendant les arrêts, et à son déchargement pour : respecter l’animal qui se trouve dans des conditions inhabituelles [et] respecter le travail de l’éleveur qui a veillé à son bien-être » peut-on lire sur le site du ministère de l’Agriculture.

Les associations de défense des animaux doutent toutefois des engagements du ministre à ce sujet. Agathe Gignoux, une porte-parole de l’association CIWF pour la défense des animaux d’élevage dénonce les pratiques de transport des animaux dont certains ont été vus « bloqués à la frontière turque, pendant dix jours, dans leur camion, sans eau, sans nourriture » cet été par des températures caniculaires. « Certains sont morts dans le camion », ajoute-t-elle.

Interpelé sur le sujet par le magazine 30 millions d’amis il y a quelque temps, le ministre de l’Agriculture avait décliné toute responsabilité, en rejetant la faute sur l’Espagne et la République tchèque, lorsque des bovins français avaient été retrouvés dans conditions sanitaires déplorables en Turquie.

Selon l’association CIWF, un nouveau convoi transportant 275 animaux d’élevage est bien parti fin août de la Loire vers Edirne en Turquie dans des conditions de températures « inadaptées » alors que la loi interdit le transport d’animaux lorsqu’il fait plus de 30 degrés (avec une tolérance de 5 degrés).

Le projet de loi agriculture et alimentation dont une partie traite du bien-être animal sera réexaminé à l’Assemblée à partir du 12 septembre 2018.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot : Communiqué de presse...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot : Communiqué de presse...

Partager cet article

Repost0

Brigitte Bardot satisfaite de la démission de Nicolas Hulot

Publié le par Ricard Bruno

Quelques heures après la démission de Nicolas Hulot de son poste de ministre de l'Écologie, Brigitte Bardot, engagée pour les animaux, a livré sa réaction sur l'antenne de BFM TV. Elle n'a pas caché sa satisfaction.

Pour l'actrice de 83 ans, le désormais ex-ministre de l'Écologie "n'a rien fait".

Elle salue finalement sa décision. "C'est bien, c'est parfait, c'est mieux que ce que j'espérais. (...). Quand on a le pouvoir d'un ministre, on s'impose, on ne se laisse pas entortiller, par Pierre, Paul, Jacques, Emmanuel. C'est très bien qu'il s'en aille, moi je suis ravie", a-t-elle dit.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost0