Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Yvelines : 450 poules d’élevage sauvées de l’abattoir par des particuliers

Publié le par Ricard Bruno

La vente organisée ce samedi par Poule pour tous à Gazeran offre une seconde vie à ces bêtes d’élevage, qui étaient promises à une mort certaine. Novices du poulailler ou fins connaisseurs, les clients étaient au rendez-vous.

Gazeran, ce samedi. Après 18 mois de ponte en élevage, les poules sont normalement abattues, alors qu’elles peuvent pondre encore plusieurs années.

Gazeran, ce samedi. Après 18 mois de ponte en élevage, les poules sont normalement abattues, alors qu’elles peuvent pondre encore plusieurs années.

« Elles seront bien mieux à se balader librement dans le jardin. On est très contents de les sauver de l'abattoir. » Sabine et Jean viennent d'adopter deux poules pour rejoindre celle qu'ils élèvent déjà dans leur pavillon à Orgeval. Un geste qui permet de sauver ces bêtes de l'abattoir auquel elles étaient normalement destinées. Ce samedi, la vente organisée par l'entreprise Poule pour tous à Gazeran à ainsi permis d'offrir une seconde vie à 450 volailles.

Détenues 18 mois en Bretagne dans des conditions de vie difficiles liées au confinement qui leur est imposé par l'épidémie de grippe aviaire, la plupart de ces poules sont en partie déplumées, l'air tantôt hagard, tantôt triste. « Il y en a qui sont surpris de les voir dans cet état mais on leur explique que dans un mois elles seront remplumées et pleines de vie », indique Lucille, qui assure la distribution.

 

Dans un mois, les poules déplumées auront repris du poil de la bête. LP/Julie Ménard
Dans un mois, les poules déplumées auront repris du poil de la bête.

Sur le parking de l'animalerie Tom & Co où se déroule l'événement, une longue file d'attente s'est constituée. Les acheteurs sont venus munis de cartons ou de caisses ajourées pour le transport. Karine, 49 ans, s'apprête à adopter sa toute première poule. « On y pensait depuis un moment, surtout pendant le confinement, car on vit à la campagne et on a des voisins qui en ont, explique cette mère de famille d'Autouillet. Ça mange de tout : les épluchures, le pain, ça permet de réduire les déchets. On sait ce qu'on leur donne donc on aura des bons œufs. »

7 euros la poule, six pour le prix de 5

Ali a décidé d'ouvrir un poulailler dans son hôtel Villa Rambouillet. Il repart avec 12 cocottes dans ses cartons. « On a une clientèle qui vient pour la nature, ça peut faire une attraction pour les enfants. On pourrait aussi se servir des œufs pour proposer des omelettes à nos clients. »

 

Les poules sont distribuées aux acheteurs sur le parking du centre commercial. LP/Julie Ménard
Les poules sont distribuées aux acheteurs sur le parking du centre commercial. LP/Julie Ménard  

Comme lui, certains cherchent à acheter des poules depuis plusieurs mois déjà. Mais l'épidémie de grippe aviaire rend impossible la vente en animalerie. La bonne affaire proposée par Poule pour tous (7 euros la poule, plus une offerte toutes les 5 poules) a donc largement séduit le public. D'autant que toutes les bêtes sont vaccinées et en quarantaine depuis octobre. « Ce sont des animaux très sympas, c'est un contact de tous les jours, sourit Isabelle de Bonnelles. Et c'est très gratifiant d'aller chercher ses œufs dans le jardin. » « Sur le plan économique ça coûte très peu cher de les nourrir et ça nous rapporte des œufs de très bonne qualité », ajoute son amie Mélodie de Chevreuse.

Catherine, elle, est venue de Forges-les-Bains (Essonne) motivée par la bonne action. « Je déteste acheter les animaux en animalerie, indique cette quinquagénaire. J'ai pris six poules pour les sauver car on connaît leur destinée… » Après 18 mois de ponte en élevage, les volailles sont en effet envoyées à l'abattoir. Pourtant elles peuvent encore pondre des œufs pendant trois à quatre ans. En trois années d'action, l'entreprise, qui était auparavant une association, a ainsi secouru près de 60 000 poules en France.

Si chaque opération rencontre un franc succès, celle de ce samedi se termine cependant sur une petite note d'amertume. « On aurait pu en vendre 1 000 poules mais on a eu 450 réservations, lance Thomas Dano, le dirigeant de Poule pour tous. On ne pourra rien faire pour les autres malheureusement, c'est comme ça. Avec la grippe aviaire, le couvre-feu, la neige, la pluie… Il y a plein de choses qui font que ce n'est pas le bon moment pour les vendre. L'important c'est que 450 poules sont sauvées. »

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

A la fondation Bardot, Aurore Bergé annonce des avancées sans précédent pour la cause animale

Publié le par Ricard Bruno

A Bazoches-sur-Guyonne qui abrite la maison et la fondation Bardot, Aurore Bergé a annoncé des avancées sans précédent pour la cause animale.

Aurore Bergé a annoncé à la Fondation Bardot le vote de mesures pour la cause animale. Notamment la fin de la vente des chats et des chiens dans les animaleries.

Aurore Bergé a annoncé à la Fondation Bardot le vote de mesures pour la cause animale. Notamment la fin de la vente des chats et des chiens dans les animaleries.

À l’ombre de la chaumière de Brigitte Bardot intacte, la Fondation Bardot accueille des centaines d’animaux dans son refuge de Bazoches-sur-Guyonne (Yvelines). Un don de Brigitte Bardot pour les animaux. C’est ici, qu’Aurore Bergé aux côtés de la députée, Laetitia Romeiro Dias a choisi d’annoncer les propositions de loi qui seront adoptées aussitôt à l’Assemblée nationale cette semaine.

La maison de Brigitte Bardot. Aujourd'hui, seuls les chats et les chiens peuvent y entrer.

La maison de Brigitte Bardot. Aujourd’hui, seuls les chats et les chiens peuvent y entrer. 

 

Fin de la vente des chats et des chiens en animalerie

Du jamais vu. Une avancée sans précédent pour la cause animale portée par les politiques.

« Beaucoup, on en rêvait, nous l’avons fait ! », s’est exclamée Aurore Bergé. Fin des ventes dans les animaleries des chiots et chatons, des animaux sauvages dans les cirques, certificat de connaissance pour tout acquéreur.

« On ne peut pas acheter dans une jardinerie, un chien ou un chat comme une tondeuse à gazon ! »

Aurore Bergé, députée

Sanctions pénales plus sévères

La députée, d’évoquer la maltraitance par méconnaissance : « C’est pourquoi, le certificat permettra de faire prendre conscience aux personnes qui achètent un cheval de mesurer la charge. Souvent, des équidés recueillis à la Fondation sont laissés par des personnes qui ne peuvent plus assumer la charges financières ».
La loi sur la maltraitance animale va sérieusement augmenter les peines pour maltraitance animale. Jusqu’à 3 ans d’emprisonnement. 5 ans si la maltraitance a entraîné la mort de l’animal.
« Si nous avons pu aboutir, c’est grâce à la mobilisation citoyenne et aux combats des associations comme la fondation Bardot », a souligné Aurore Bergé.

Fin des cirques avec animaux sauvages

La cause animale est une des convictions profonde de la députée : « Je tiens cette passion de ma grand-mère. Mes parents ont adopté un chien ici à la Fondation Bardot », a confié Aurore Bergé.
Laëtitia Romeiro Dias s’est battue sur le volet animaux sauvages pour aboutir à la fin des montreurs d’ours, de l’élevage des visons en 2024 et des dauphins et orques dans les delphinariums.

« Même certains professionnels du cirque le comprennent. Bouglione va lancer un éco-cirque sans animaux remplacés par des hologrammes », a annoncé la députée rapporteure du projet de loi.

Laetitia Romeiro Dias députée

Christophe Marie, porte-parole de la Fondation Bardot a salué « des avancées concrètes qui se traduisent dans le quotidien. Vous avez entendu les attentes de la société. Jusqu’alors les réponses politiques étaient nulles. On passe à une autre étape ! »

La responsable du refuge raconte l'histoire du sauvetage de ce chien tibétain à Aurore Bergé.
La responsable du refuge raconte l’histoire du sauvetage de ce chien tibétain à Aurore Bergé.

Les collectivités piloteront la stérilisation des chats

D’ores et déjà, les collectivités pourront agir dans les campagnes de stérilisations de chats. « Pour les associations comme Nala chats libres basée à Raizeux (Yvelines), cela coûte 25 000 euros/ an sans compter 8000€ pour les frais d’alimentation. Nous allons les aider ! » a souligné Aurore Bergé qui a rendu visite à cette association qui recueille les chats abandonnés. Le plan de relance prévoit une aide de 20M d’euros pour aider associations et refuges.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Puy-de-Dôme : des vaches laissées dans le froid

Publié le par Ricard Bruno

Puy-de-Dôme : des vaches laissées dans le froid

Plusieurs personnes se sont insurgées de voir des vaches encore dans des champs dans le Puy-de-Dôme, près de Pontgibaud, comme le rapporte le site d’informations France Bleu. En effet, inquiets pour la santé des bovins, ces témoins armés de bonnes intentions ont contacté à plusieurs Claire Baranger, vétérinaire dans la région. La praticienne explique :

 

Il n’y a pas de quoi alerter la fondation de Brigitte Bardot pour autant. Il faut éviter de faire de l’anthropomorphisme. Un bovin si il est bien nourri et abreuvé peut supporter des températures de -15° voire -20 degrés.

 

 

Pourtant, les promeneurs ne sont pas les seuls à dénoncer cette situation. Plusieurs éleveurs s’inquiètent aussi du sort des animaux et pointent du doigt les agriculteurs qui les abandonnent dans des conditions climatiques difficiles. Guy Goyon, éleveur et maire de la commune Saint-Alyre-ès-Montagne, située à 1200 mètres d’altitude, s’insurge :

 

Les vaches n’ont pas assez de fourrage et les plus fortes mangent tout, il ne reste plus rien pour les autres qui meurent au bout d’un moment.

parle même de maltraitance, en évoquant des abreuvoirs gelés et des étables délabrées. Guy Goyon dénonce également ce qu’il estime être du laxisme de la part de la Direction Départementale des Territoires et la Direction Départementale de la Protection des Populations :

 

Par contre, ils ne sont pas laxistes pour des broutilles, si on commet une légère infraction, comme perdre un document sanitaire, ils vont vous sanctionner, en revanche, la souffrance des animaux ne les dérange pas trop. Les agriculteurs en permanence en infraction au niveau sanitaire, là par contre, ils ferment les yeux, c’est inadmissible.

 

Même son de cloche chez Didier Cardenoux, maire d’Egliseneuve-d’Entraigues :

 

Le premier janvier dernier, j’ai été obligé de faire venir une fraise pour déneiger l’accès d’un pré où se trouvait un troupeau de vaches qui n’avaient pas mangé depuis plusieurs jours. Je l’ai signalé aux gendarmes qui ne sont même pas intervenus.

Claire Baranger indique, de son côté, que même si les vaches peuvent survivre en temps de froid, elles doivent quand même recevoir des soins réguliers. La quantité de fourrage disponible doit  notamment être accrue de 30 %;

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article
Repost0

Le parc Astérix ferme définitivement son delphinarium !

Publié le par Ricard Bruno

Quelle sacrée bonne nouvelle ! Allez au suivant pour ne plus JAMAIS voir de mammifères enfermés à vie !

Bruno Ricard 

@ParcAsterix

. @N_Hulot

@FBB_Officiel

Le directeur du parc Astérix a annoncé la fermeture définitive du delphinarium. Une information que nous a confirmée Christine Grandjean, la présidente de C'est assez. L'association de défense des animaux luttait depuis 2013 pour la fin des spectacles de dauphins et d'otaries à Plailly dans l'Oise.

Le parc Astérix ferme définitivement son delphinarium !

"J'en ai pleuré !", avoue Christine Grandjean. Au téléphone, la présidente de l'association de défense des animaux C'est assez nous confirme l'information du Parisien : le parc Astérix, situé à Plailly dans l'Oise, ne rouvrira pas son delphinarium. Il n'y aura plus de spectacles de dauphins et d'otaries à la réouverture du parc prévue le 3 avril prochain.

"Nicolas Kremer (le directeur du parc Astérix, ndlr) m'a envoyé un sms dimanche soir pour me dire qu'il avait décidé de fermer le delphinarium, explique Christine Grandjean. On se bat depuis 2013 pour que les dauphins du parc Astérix soient envoyés dans un sanctuaire en mer. Il y en a un qui doit bientôt ouvrir. On a toujours eu des relations cordiales avec les gens du parc depuis qu'on manifeste devant le parc. On disait à Nicolas Kremer que son parc n'avait pas besoin de ça."

Dans d'autres parcs

Si la décision du parc de fermer le delphinarium est satisfaisante pour l'association de défense des animaux, le sort qui sera fait des dauphins et des otaries ne lui convient pas. "Nicolas Kremer m'avait dit qu'il voulait le meilleur pour ses dauphins, qu'il ne voulait pas les séparer, raconte Christine Grandjean. Mais dans son sms, il me dit que les animaux vont être dispatchés dans différents delphinariums. Il y a 4 mois, il nous a demandé de l'aider à replacer les dauphins du parc. On avait dans ce but noué un partenariat avec un sanctuaire marin. Et là, on apprend que les dauphins vont être à nouveau en captivité mais ailleurs". L'association a lancé une pétititon en ligne pour empêcher le transert des mammifères :

La question Femke

8 dauphins et 5 otaries sont actuellement au delphinarium. Parmi les dauphins, Femke. Et c'est elle qui inquiète spécialement Christine Grandjean : "Femke ne survivra pas à un transfert, c'est sûr. Elle a dévloppé le syndrome de cushing quand son fils, Equinoxe, a été envoyé dans un autre parc. Elle est âgée, malade . Elle ne survivra pas à un transfert." En 2016, Equinoxe a été vendu à un parc d'attraction grec. Selon les militants de la cause animale, la dauphine souffre depuis d'une dépression comme semblent le montrer ces images de la Fondation Brigitte Bardot datant de 2018 :

Femke est devenue le symbole de la lutte contre la captivité des animaux marins : à 40 ans, elle a passé ses 25 premières années dans un parc aux Pays Bas. Les suivantes au Parc Astérix.  

Quant aux otaries, "elles ne sont pas en bon état", selon Christine Grandjean.

L'inconnue reste la destination des animaux. "Et c'est important qu'on sache où ils vont aller".

Une destination que Nicolas Kremer ne souhaite pas révéler "pour assurer la tranquilité des opérations", explique-t-il dans Le Parisien. La date des transferts ne sera également pas communiquée. Tout juste sait-on qu'ils auront lieu dans les deux mois à venir. C'est une décision à laquelle la direction du parc réfléchit "depuis plusieurs années" et probablement prise alors que mardi 26 janvier sera examinée la loi sur la maltraitance animale.

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article
Repost0

Calais: Sursis et espoir pour le chien abandonné

Publié le par Ricard Bruno

Le chien est aujourd’hui à la LPA de Calais et attend la visite d’un vétérinaire pour être examiné. C’est lui qui déterminera l’avenir de l’animal.

Le chien est aujourd’hui à la LPA de Calais et attend la visite d’un vétérinaire pour être examiné. C’est lui qui déterminera l’avenir de l’animal.

Pris en charge par la LPA, le pitbull ne devrait pas être euthanasié. La mobilisation continue.

 

L’histoire du chien, dont le nom est toujours inconnu, a ému beaucoup de monde à Calais et ailleurs, grâce aux réseaux sociaux. Depuis qu’il a été retrouvé à Calais nord, et pris en charge par la LPA, son propriétaire ne s’est toujours pas manifesté et ne le fera probablement pas.

Source de l'article : L'indicateur des Flandres 

 

Partager cet article
Repost0

Qui veut adopter une chèvre de l'A55?

Publié le par Ricard Bruno

1/1Qui veut adopter une chèvre l'A55?

1/1Qui veut adopter une chèvre l'A55?

Le sujet fait l'actualité ces dernières semaines. Comment contenir les chèvres qui prolifèrent dans les collines de la Côte Bleue? Les animaux semblent de plus en plus nombreux et les nuisances s'accumulent, sans parler des accidents de la circulation qui peuvent survenir. 

Une nouvelle réunion de concertation s'est tenue cette semaine en sous-préfecture, indique un communiqué de la Ville de Châteauneuf-les-Martigues, en présence de l'ensemble des services de l'Etat, des représentants du département, du Maire de Châteauneuf-les-Martigues et des élus des 3 communes avoisinantes. L'association "les chèvres de nos collines" et la Fondation Brigitte Bardot étaient également conviées à participer à cette concertation.

Dans le Massif de La Nerthe, prolifère depuis une décennie un troupeau de chèvres domestiques divagantes. Aujourd'hui, on dénombre environ 500 bêtes réparties sur le territoire des 4 communes concernées que sont Martigues, Ensuès-la-redonne, Carry-le-Rouet et Châteauneuf-les-Martigues. Lors de cette réunion, les chèvres ont bien été reconnues comme animal domestique. Cette décision entérine la responsabilité du maire sur les chèvres divaguant sur le territoire communal au même titre que n'importe quel autre animal errant. L'ensemble des représentants a convenu de la nécessité d'œuvrer mutuellement pour réduire le nombre de bêtes errantes et du caractère urgent des actions à mener.

L'objectif de cette dernière réunion tend à définir de manière concertée les différents sites où des parcs vont être installés pour créer des points d'agrainage servant à la capture des chèvres. La sous-préfecture s'engage à coordonner l'ensemble de l'opération et à en assurer le pilotage. Le représentant de la Fondation Brigitte Bardot a proposé la prise en charge du financement de la castration des boucs pour ensuite les remettre dans la colline. Suite à cette proposition, Le Maire de Châteauneuf émet quelques réserves sur l'efficacité de cette solution dans la mesure où quelques boucs échapperont inévitablement au dispositif. La représentante de l'association "les chèvres de nos collines" a, de son côté, approuvé l'adoption des chevreaux nés dans l'année et issus des troupeaux dont elle a la charge.

Le Maire a annoncé le déclenchement de l'opération des premières captures de chèvres. Il s'agit d'installer trois enclos sur des sites différents du territoire communal pour attirer les chèvres et les capturer. Ensuite, une mise à disposition d'un terrain à titre gracieux par un particulier va permettre de parquer les chèvres capturées afin de les mettre en quarantaine et ainsi respecter les normes de mesures sanitaires. Alors seulement il sera possible de les proposer à l'adoption. Des éleveurs et des particuliers se sont déjà manifestés auprès des services municipaux montrant leur intérêt à l'adoption d'un ou plusieurs caprins.


Dès à présent, la municipalité invite les personnes intéressées à se faire connaître auprès de la Direction de l'Environnement et de la Sauvegarde des populations par mail : service.prevention@chateauneuf-les-martigues.fr ou par téléphone au 04 42 76 90 42.


Ce nouveau dispositif devra évidemment être géré sur le long terme afin d'espérer résoudre le problème de manière pérenne et progressive, conclut le communiqué. 

 

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Mort de Nathalie Delon : le regret de Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

Mort de Nathalie Delon : le regret de Brigitte Bardot

Ce vendredi 22 janvier, Brigitte Bardot s'est saisie de son compte Twitter pour rendre hommage à Nathalie Delon, décédée ce jeudi 21 janvier. Bouleversée, l'actrice a également tenu à faire part de ses regrets.

Ce jeudi 21 janvier, Anthony Delon a annoncé la disparition de sa mère, Nathalie Delon, à l'âge de 79 ans des suites d'un "cancer rapide". Une triste nouvelle qui a bouleversé ses proches, parmi lesquels son ex-mari, Alain Delon, mais aussi le monde du cinéma qui n'a pas été épargné ces derniers jours. Ce vendredi 22 janvier, Brigitte Bardot a d'ailleurs tenu à rendre hommage à celle qui fut la seule Madame Delon, tout en faisant part de ses regrets.

Revenant sur "l'hécatombe sinistre qui endeuille le théâtre et le cinéma en ce début d'année 2021", Brigitte Bardot a déploré que les "hommages mérités" rendus à Jean-Pierre Bacri et à Rémy Julienne éclipsent la disparition de Nathalie Delon "dont la beauté et la personnalité éclaboussèrent les années 1960". Amie intime d'Alain Delon depuis plus de soixante ans, l'actrice est également revenue sur la relation passionnelle qu'il entretenait avec la mère de son fils.

 

Mort de Nathalie Delon : le regret de Brigitte Bardot

Brigitte Bardot bouleversée par la disparition de Nathalie Delon

Alors qu'Alain Delon, dévasté, s'est dit "très triste", Brigitte Bardot estime que l'acteur "lui donna le meilleur en partageant à jamais son nom avec elle". Et d'ajouter au sujet de ces amants magnétiques : "elle le lui rendit en lui offrant un fils magnifique Anthony". "Sa mort emporte la génération des sixties et écorche le cœur de ceux qui, comme moi, lui survivent", a finalement conclu l'icône, bouleversée par cette nouvelle disparition.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Pétition : SOUTIEN TOTAL À BRIGITTE BARDOT

Publié le par Ricard Bruno

SOUTIEN TOTAL À BRIGITTE BARDOT

Pétition : SIGNEZ ICI

 

BRIGITTE BARDOT s'en est pris au patron des chasseurs et à eux même. Ces fous de la gâchette qui prennent plaisir à tuer, pas pour se nourrir, osent s'attaquer à BB en espérant la faire taire. Les millions d'opposants à la chasse quelle qu'elle soit doivent être aussi traîné en justice. BRIGITTE est un bouc émissaire. Nous attendons tous d être convoqué au tribunal, le 9 février à Arras par cette justice à deux vitesses qui, soutiens les criminels d'animaux. TOUS AVEC BB. Elle n'est pas seule. Ses milliers de partisans lui donnent raison. Elle a les couilles que les chasseurs n'ont sûrement pas. La France est le pays de l injustice. ​​​​​​​

 

VIVE BRIGITTE BARDOT, VIVE LA FRANCE !

Brigitte Bardot convoquée au tribunal d’Arras pour avoir injurié les chasseurs et leur président Willy Schraen

Publié le par Ricard Bruno

C'est le monde à l'envers, Brigitte Bardot convoquée devant le tribunal pour simplement avoir dit la vérité sur la chasse ! Non mais de qui se moque t'on, ce n'est pas possible ! 

Je suis et je serais toujours aux côtés de madame Brigitte Bardot, Brigitte ne fait que dire la vérité ! 

La chasse et les chasseurs au musée !

Bruno Ricard 

Brigitte Bardot convoquée au tribunal d’Arras pour avoir injurié les chasseurs et leur président Willy Schraen