Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La corrida fait débat au Parlement...

Publié le par Ricard Bruno

La corrida fait débat au Parlement : les députés prennent enfin la mesure de cette cruauté!

Les dernières corridas de la saison 2013 n'auront pas eu lieu. Elles ont été annulées suite à des manifestations de militants anti-tauromachie, alors que, dans le même temps, plusieurs propositions de loi pour son abolition ont été défendues au Parlement. Assiste-t-on à un revirement de situation sur cette question ? C'est en tout cas synonyme d'espoir pour Muriel Fusi, juriste et militante pour les droits des animaux.

Partager cet article

Repost 0

La Boutique de Saint-Tropez Tourisme...

Publié le par Ricard Bruno

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Chanson pour les animaux...c'est magnifique...!

Publié le par Ricard Bruno

Chanson : "Mon arche de Noé"...par Yoan Pax...

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot exposition photo en Asie du sud est...

Publié le par Ricard Bruno

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_01.jpg

CATALOGUE BB Asie BD Page 02

CATALOGUE BB Asie BD Page 03

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_04.jpg

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_05.jpg

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_06.jpg

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_07.jpg

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_08.jpg

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_09.jpg

CATALOGUE-BB_Asie-BD_Page_10.jpg

 

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Une éléphante saisie par les gendarmes !

Publié le par Ricard Bruno

 

NON AU CIRQUE AVEC ANIMAUX

Zavatta-fils-elephant.jpg

Une éléphante saisie par les gendarmes près de Dijon Kenya, une éléphante de 24 ans, a été confisquée au cirque Zavatta, son propriétaire, à la suite de plaintes d'associations de protection des animaux. Elle a été saisie vendredi par les gendarmes près de Dijon (Côte d'Or). L'intervention des gendarmes en présence du procureur a eu lieu vers 6h sur le parking d'un hypermarché à Quetigny, près de Dijon, où le cirque était stationné. Accompagnés d'une dépanneuse, les militaires ont saisi le camion dans lequel dormait l'éléphant femelle baptisé Kenya et l'ont emmené. Les gendarmes et le magistrat sont intervenus dans le cadre d'une condamnation prononcée le 11 mars 2008 par la cour d'appel de Reims (Marne) qui ordonnait la confiscation de l'animal au profit de l'Etat. Suite à une plainte déposée par des associations de défense des animaux, le propriétaire du cirque avait été reconnu coupable de maltraitance sur l'éléphant, cantonné dans un van trop petit pour lui. Il avait également été condamné à six mois de prison ferme et 500 euros d'amende pour "récidive d'ouverture non-autorisée d'établissement présentant au public des animaux non domestiqués sans certificat". D'après le quotidien local le Progrès, Kenya devrait couler des jours heureux dans une réserve de l'Ardèche. Plus d'une fois depuis 2007, l'animal avait défrayé la chronique, suite aux essais successifs et infructeux des associations pour la retirer du cirque.

Partager cet article

Repost 0

"Et Dieu créa la femme" a 57 ans...

Publié le par Ricard Bruno

"Et Dieu créa la femme" a 57 ans : ce jour où Brigitte Bardot a libéré la sexualité!

Le 28 novembre 1956 sortait en salles le film qui propulsa Brigitte Bardot au rand des stars internationales. "Et Dieu... créa la femme" de Roger Vadim avait alors déchaîné une foule de sentiments pour cette héroïne qui faisait chavirer le cœur des hommes. 57 ans plus tard, le médecin Yves Ferroul, auteur de nombreux ouvrages sur la sexualité des femmes, a souhaité lui rendre hommage.

À la fin des années cinquante, la société va subir l’irruption de la libération sexuelle. Une actrice personnalise ce bouleversement : Brigitte Bardot, dont le mythe est un peu trop oublié aujourd’hui. Malgré les tentatives de démonisation dont elle est l’objet, et que dirige le Vatican, l’actrice diffuse dans le monde entier une image séduisante de la sexualité, rieuse, légère, naturelle, spontanée, aux antipodes du discours dominant. Plus rien ne sera comme avant… L’anniversaire de la sortie du film "Et Dieu créa la femme" peut être l’occasion d’un exercice de mémoire nostalgique.

 

Une héroïne qui exprime son désir comme un garçon

 

"Et Dieu créa la femme sort" à Paris le 28 novembre 1956, il y a 57 ans. Le film est lancé dans de mauvaises conditions et ne sera apprécié que petit à petit, le temps pour les spectateurs de s’identifier à l’actrice et d’être fascinés par la nouvelle féminité qu’elle propose : orpheline, l'héroïne n’a pas d’autre bien que son corps et sa beauté, et elle veut se servir d’eux pour conquérir sa liberté dans une société d’hommes.

 

Or, cette société voulait ne lui offrir comme choix que l’alternative entre se retrouver enfermée au pensionnat ou se marier, les deux seuls cadres de vie concevables pour une jeune fille, afin qu’elle soit "protégée".

 

Mais les Françaises venaient d’obtenir le droit de vote en 1945, et cette égalité de citoyennes avec les hommes servait de base à un rêve d’égalité dans le désir et le plaisir : le film montre bien que les hommes font ce qu’ils veulent, ne sont pas jugés, et que seul le personnage féminin se voit reprocher sa conduite, pas son amant.

Or, l’héroïne exprime son désir et vit sa sexualité en agissant comme un garçon, sans tenir compte du rôle que la société veut imposer à son sexe. Elle ne s’occupe pas des convenances, ni des travaux ménagers (pourtant dévolus aux femmes), mais pense seulement à jouir sans entraves. L’actrice leur tend une image de la femme qui ne peut que les fasciner :

 

"Avec son jeu d’actrice, la sexualité féminine atteint un degré de franchise et de naturel qui corrige véritablement, peut-être pour la première fois dans le cinéma érotique, l’image de la femme forgée dans l’'Occident chrétien'." (Eugen Drewermann, "Fonctionnaires de Dieu", Albin Michel, 1993 (1989), p.446)

 

Le choc est grand.

 

Quand on parlait de sexualité, c'est elle que l'on voyait

 

Massivement, les Françaises vont adopter le personnage joué par Brigitte Bardot, se coiffer comme l’actrice, s’habiller comme elle. Et vont vouloir vivre comme l’héroïne une sexualité légère, de plaisir, sensuelle, naturelle, spontanée, exempte du caractère sulfureux qu’elle avait quand elle était incarnée par les grandes stars en vogue alors. Elles se retrouvent dans cette "féminité indivisible, qu’on ne peut arbitrairement ni simplifier, ni non plus aisément démoniser ou caricaturer".

 

Mais les défenseurs des "bonnes mœurs" veillent. En France, ils imposent la coupure de certaines scènes, en Grande-Bretagne aussi. Aux USA, ils tentent de faire interdire le film dans certains États, et dans d’autres tentent d’acheter à l’avance tous les billets pour empêcher les fidèles de voir ce film maudit. L’archevêque de Lake Placid va même jusqu’à promettre l’excommunication à ceux qui braveraient l’interdit jeté sur lui. Le chef de la police de Dallas en défend la représentation dans les salles réservées aux Noirs, car cela risquerait de les exciter et de provoquer des désordres…

Bien sûr, tout ce remue-ménage ne fait qu’attiser la curiosité et contribue au succès phénoménal du film, ainsi qu’à la notoriété de Brigitte Bardot. Le général De Gaulle reconnaîtra l’actrice comme concurrente en popularité (avec Tintin), prenant acte qu’elle rapporte cette année-là à la France plus de devises que la Régie Renault, avant d’être le symbole de la République en servant de modèle à Marianne.

 

Les adversaires n’abandonnent pourtant pas. En 1958, à l’Exposition Universelle de Bruxelles : 

 

"Le pavillon du Vatican avait réservé une salle aux saints, au Bien, aux miracles, alors qu’une autre était dédiée aux méfaits du Mal, du démon, de la luxure et de l’enfer. Dans cette dernière, une photo de Brigitte Bardot dansant le mambo endiablé de Et Dieu créa la femme représentait le vice sous toutes ses formes. L’image et la vie de l’actrice étaient associées au scandale, à l’immoralité, au péché de chair, au symbole de la dépravation." (www.lamediatheque.be)

 

Mais il était trop tard. L’élan était donné, et il était devenu très difficile de faire peur de la sexualité en continuant à en présenter des caricatures négatives. Brigitte Bardot était passée par là : désormais, quand on parlait de sexualité, c’est elle que tout le monde voyait. Et, franchement, cette image n’avait rien de repoussant.

 

Merci, Madame !

 

Source : Cliquez ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

VENTES PRIVÉES: Remises Exclusives "Brigitte Bardot"...

Publié le par Ricard Bruno

En partenariat avec le blog Brigitte Bardot

sapin-de-noel-tres-colore.jpgOffres exclusives spécial Noël !sapin-de-noel-tres-colore

VENTES PRIVEES BRIGITTE BARDOT AUTOMNE HIVER 2013 2014 FALL WINTER PRIVATE SALES DISCOUNT REMISES SALES CARDIGAN JACQUARD GILET

Brigitte Bardot Clothing a lancé ses ventes privées spécial Noël la semaine dernière.

Au programme : une remise de 30% sur une sélection d'articles de notre collection Automne-Hiver 2013/14.

Un rendez-vous fashion incontournable à ne pas rater sur notre E-shop !

Aujourd'hui on shoppe :

LE GILET JACQUARD NORA

178,50 € 255 €

Happy shopping les BB lovers ! Xx

--

 

Offres exclusives spécial Noël !

VENTES PRIVEES BRIGITTE BARDOT AUTOMNE HIVER 2013 2014 FALL WINTER PRIVATE SALES DISCOUNT REMISES SALES CARDIGAN JACQUARD GILET

Brigitte Bardot Clothing a lancé ses ventes privées spécial Noël la semaine dernière.

Au programme : une remise de 30% sur une sélection d'articles de notre collection Automne-Hiver 2013/14.

Un rendez-vous fashion incontournable à ne pas rater sur notre E-shop !

Aujourd'hui on shoppe :

LE GILET JACQUARD NORA

178,50 € 255 €

Happy shopping les BB lovers !

 

--

Partager cet article

Repost 0

Fan de : Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

test video

Retrouvez Brigitte Bardot à travers 12 vidéos : portraits, interviews... Pack de 12 vidéos à télécharger ou à graver sur DVD sur le site de l'INA...Prix promo : 11,99 euros au lieu de 14,88 euros!

 

CLIQUEZ ICI

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot Clothing Collection : Offres Exclusives Spécial Noël !

Publié le par Ricard Bruno

 

Offres Exclusives Spécial Noël !

VENTES PRIVEES BRIGITTE BARDOT AUTOMNE HIVER 2013 2014 FALL WINTER REMISES PRIVATE SALES DICOUNT TEE SHIRT MAELA BLOG

Les soldes arrivent à très grand pas et pour vous faire patienter, nous vous proposons des remises exceptionnelles jusqu'a -30% sur une sélection d'articles ! Le blog BB vous présente des looks que vous pourrez vous concocter dès maintenant avec vos pièces préférées de notre collection Automne - Hiver 2013/14. Une occasion unique accessible à tous sur notre E-shop dans la rubrique "Ventes Privées" jusqu'au 19/12/2013. Aujourd'hui à shopper : LE TEE-SHIRT MAELA

 

--

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Mort de Nelson Mandela...la lettre de Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno

lettrebb.jpg

Partager cet article

Repost 0