Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean-Pierre Garrigues, l'emblématique président du CRAC Europe, est décédé

Publié le par Ricard Bruno

Jean-Pierre Garrigues était âgé de 53 ans...

Jean-Pierre Garrigues était âgé de 53 ans...

Jean-Pierre Garrigues, le président du Crac Europe, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. A 53 ans, il luttait depuis deux ans contre un cancer du cerveau. En quinze ans il a fait du comité radicalement anticorrida l'une des principales associations abolitionnistes de France.

Jean-Pierre Garrigues, le président du Crac, le comité radicalement anticorrida, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Âgé de 53 ans, il se battait depuis bientôt deux ans, contre un cancer du cerveau. Jean-Pierre Garrigues, qui a pris la tête du Crac en 2002, avait fait de cette association, l’une des principales luttant pour obtenir l'abolition de la corrida en France.

 

Nous sommes tous orphelins et les taureaux aussi. Nous perdons un grand ami et un frère de combat.

C'est Bruno Ricard qui annonce sur son blog la disparition de l'emblématique président du Crac. En octobre dernier, Jean-Pierre Garrigues avait créé la surprise en annonçant la dissolution du comité radicalement anticorrida et du CRAC Europe. Il se disait épuisé par la maladie et plus en mesure de continuer la lutte sur le terrain de l'abolition. Il invitait les militants de la cause animale à poursuivre la lutte. Il a été entendu puisque le Crac s'est reconstitué.

Des manifestations jusqu'aux prétoires. Les violences de Rodilhan.

En 2011, Jean-Pierre Garrigues et le Crac ont fait du village Gardois de Rodilhan, où il était enseignant, un symbole de la lutte entre pro et anticorrida. Le 8 octobre 2011, des dizaines d’activistes s’étaient enchaînés au centre des arènes. Ils avaient été à l’époque frappés, et évacués avec une violence extrême par un groupe aficionados. Le tribunal de Nîmes avait prononcé des peines jusqu’à six mois de prison ferme. Jean-Pierre Garrigues avait été lui aussi condamné, en tant qu’organisateur d’une manifestation non-autorisée à quatre mois de prison avec sursis et 2.000 euros d’amende.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Jean-Pierre Garrigues est décédé...

Publié le par Ricard Bruno

Jean-Pierre Garrigues est décédé...
Jean-Pierre Garrigues est décédé...

NOUS SOMMES AUJOURD'HUI TOUS ORPHELINS ET LES TAUREAUX AUSSI... CETTE NUIT NOUS AVONS PERDU UN GRAND AMI ET FRERE DE COMBAT .... RIP JEAN-PIERRE ! REJOINDRE GHANIA, TEMPERANCE, ONYX, ET LES AUTRES DIS LEUR QU ON LES AIME.......
LA DOULEUR EST TROP GRANDE...

 

http://www.anticorrida.com/contact/  

Jean-Pierre Garrigues est décédé...
Partager cet article
Repost0

S'offrir un lion, est-ce possible ?

Publié le par Ricard Bruno

S'offrir un lion, est-ce possible ? Nous sommes allés le vérifier en caméra cachée... C'est terrible!.

Source de l'article : France3

Un animal n'est pas un objet. Il faut une loi, il y a un vide juridique en ce qui concerne le traitement des animaux. D'abord les animaux sauvages ne devraient pas être mis en cage et ne devraient pas être exploités dans les cirques. Bouglione a bien renoncé à les utiliser.

Bruno Ricard 

Partager cet article
Repost0

Il meurt en voulant sauver son chien, prisonnier des flammes..

Publié le par Ricard Bruno

Illustration d'un camion de pompiers.

Illustration d'un camion de pompiers.

INCENDIE La victime est d’abord sortie une première fois de l’appartement en feu, sain et sauf, puis il aurait décidé d’y retourner…

Dramatique incendie à Saint-Germain-lès-Corbeil dans l’Essonne. Un homme âgé de 33 ans est mort ce vendredi, pris au piège par les flammes qui ont envahi son appartement. La victime serait décédée en tentant de porter secours à son chien, rapporte Le Parisien.

D’après les témoignages recueillis sur place, le trentenaire est d’abord sorti une première fois de l’appartement, sain et sauf. Puis il aurait décidé d’y retourner pour sauver son fidèle animal de compagnie, resté prisonnier des flammes. Mais il n’en est jamais revenu…

Une enquête a été ouverte

Le corps du jeune homme a été retrouvé par les secours dans les décombres. D’après les premières constatations des pompiers et des gendarmes, le feu serait parti de la chambre à coucher aux alentours de 6h45.

Une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine de cet incendie.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot évoque sa carrière de chanteuse : TV5 Monde le 18 11 20172017 (1ère partie)

Publié le par Ricard Bruno

Partager cet article
Repost0

Trophées d'éléphants: face au tollé, Trump recule !

Publié le par Ricard Bruno

Les associations de défense des animaux et de l'environnement aux États-Unis et à travers le monde étaient vent debout depuis jeudi contre la décision, qui revenait sur une interdiction imposée par la précédente administration de Barack Obama.

Les associations de défense des animaux et de l'environnement aux États-Unis et à travers le monde étaient vent debout depuis jeudi contre la décision, qui revenait sur une interdiction imposée par la précédente administration de Barack Obama.

Donald Trump a gelé vendredi soir l'autorisation d'importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwe et en Zambie, vingt-quatre heures seulement après l'annonce très controversée par son administration de réinstaurer ces permis.

Les associations de défense des animaux et de l'environnement aux États-Unis et à travers le monde étaient vent debout depuis jeudi contre la décision, qui revenait sur une interdiction imposée par la précédente administration de Barack Obama.

Le président Donald Trump a annoncé sur Twitter le «gel de la décision sur les trophées le temps qu'(il) vérifie les faits sur la conservation», promettant de donner «rapidement» des nouvelles sur la question en compagnie de son ministre des Ressources naturelles, Ryan Zinke.

Le milliardaire républicain semble avoir tenu compte du tollé quasi-unanime de la décision, qui rouvrait la possibilité pour les chasseurs américains de revenir aux États-Unis par exemple avec des pieds, des têtes, ou encore de très recherchées défenses d'ivoire d'éléphants.

L'U.S. Fish & Wildlife Service (USFWS), l'agence fédérale américaine chargée des questions de chasse et de pêche, a en effet annoncé jeudi qu'elle allait «émettre des permis autorisant l'importation des trophées d'éléphants chassés par loisir au Zimbabwe à partir du 21 janvier 2016 et jusqu'au 31 décembre 2018». Cela était également valable pour la Zambie, selon son site internet.

L'administration du président républicain exploitait pour ce faire un aspect de la loi américaine sur les espèces en danger, qui stipule que l'importation de tels trophées peut être légale si preuve est apportée que la chasse bénéficie à la conservation plus large des espèces.

Brigitte Bardot contre Donald Trump

«La chasse pour le loisir, légale, bien encadrée, dans le cadre d'un programme, peut bénéficier à la conservation de certaines espèces en incitant les populations locales à conserver les espèces et en injectant l'argent dans la conservation», expliquait ainsi l'USFWS jeudi.

Dans une lettre adressée vendredi avant l'annonce du gel par le président républicain, dont les deux fils aînés Eric et Donald Jr sont connus pour être des amateurs de chasse en Afrique, Brigitte Bardot a dénoncé la décision.

«Aucun despote au monde ne peut prendre la responsabilité de faire disparaitre une espèce millénaire faisant partie du patrimoine mondial de l'humanité», a écrit l'ancienne actrice française qui a créé la Fondation Brigitte Bardot pour la protection des animaux.

«L'éléphant est un animal sacré, magique, unique, respecté, et protégé. En agissant de manière aussi indigne vous confirmez les rumeurs qui doutent de vos capacités présidentielles», a écrit la star de 83 ans, dénonçant «la décadente autorité mortifère à laquelle vous soumettez le règne animal et végétal dans son ensemble».

Selon l'organisation Great Elephant Census, le nombre de pachydermes a chuté de 30% entre 2007 et 2014 en Afrique, avec une baisse de 6% pour le Zimbabwe.

De nombreuses associations américaines avaient, à l'instar de The Elephant Project, déploré un «comportement répréhensible de l'administration Trump». «100 éléphants sont déjà tués chaque jour. Cela mènera à davantage de braconnage», avait souligné l'organisation.

Pour sa part, le centre américain pour la biodiversité avait déploré qu'en autorisant à faire entrer «des têtes, des pieds et des queues d'éléphants morts aux États-Unis», Donald Trump «légalise le fait de tuer des éléphants menacés».

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot sa lettre au vitriol au président des états-Unis, Donald Trump...

Publié le par Ricard Bruno

BRAVO BRIGITTE !

Je suis bien entendu de tout les combats avec vous Brigitte et, votre fondation...

Bruno Ricard 

Merci à Bernard d'O...

Merci à Bernard d'O...

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot demain sur TV5 MONDE à 18h50...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot demain sur TV5 MONDE à 18h50...

Brigitte Bardot interviendra demain samedi 18 11 2017 dans l'émission "L'invité" à 18h50, émission de TV5 monde.ce sera la première partie de cette interview, la deuxième partie sera diffusée toujours à la même heure le lendemain, le dimanche 19 11 2017.

Brigitte Bardot interviendra depuis sa propriété de la Garrigue, cette interview a été enregistrée dernièrement en direct de chez elle.

Merci à Stéphanie de Saint-Tropez pour cette information...

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Sa lettre au vitriol à Donald Trump sur les trophées d'éléphants…

Publié le par Ricard Bruno

ANIMAUX - L'avalanche de critique continue... mais celle-ci, signée Brigitte Bardot est sans doute l'une des plus virulentes. Jeudi 16 novembre, l'administration Trump a réautorisé les chasseurs américains à importer des trophées d'éléphants tués au Zimbabwe et en Zambie. Renversant au passage une précédente interdiction, imposée sous Barack Obama, d'importer notamment les très recherchées défenses d'ivoire de cet animal menacé et dont la population en Afrique décroit rapidement.

Une décision qui scandalise les associations de défense des animaux, aux États-Unis et ailleurs. Vendredi 17 novembre, Brigitte Bardot, par le biais de sa fondation, a publié une lettre ouverte adressée à Donald Trump. Et l'ancienne star du cinéma n'est -vraiment- pas tendre avec le président américain.

Brigitte Bardot : Sa lettre au vitriol à Donald Trump sur les trophées d'éléphants…

"Votre dernier acte meurtrier supprime l'interdiction par les États-Unis d'importer des "trophées" d'éléphants abattus pour le sport. C'est une décision cruelle soutenue par le dictateur fou du Zimbabwe et elle confirme le pouvoir malade et mortel que vous avez sur tout le règne végétal et animal.

Aucun despote dans le monde ne peut prendre la responsabilité de tuer des espèces aussi vieilles et qui font partie de l'héritage mondial de l'humanité. L'éléphant est un animal unique, magique, sacré, vénéré et protégé", plaide Brigitte Bardot avant de conclure par un cinglant: "vos décisions honteuses confirment les rumeurs selon lesquelles vous êtes inapte à gouverner."

Par ailleurs, de nombreux observateurs se demandent si la décision de l'administration américaine sur les éléphants a un lien avec la passion des deux fils aînés du président, Don Jr. et Eric, qui se rendent régulièrement à la chasse aux trophées en Afrique. Une photo est très partagée sur les réseaux sociaux. On y voit Donald Trump Jr poser, cartouches de fusil à la ceinture, un canif dans la main droite et une queue d'éléphant dans la main gauche, à côté de l'animal mort.

Source de l’article : Cliquez ci-dessous

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/17/meurtrier-cruel-honteux-la-lettre-au-vitriol-de-brigitte-bardot-a-donald-trump-sur-les-trophees-delephants_a_23280993/

Partager cet article
Repost0