Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Brigitte Bardot touchée par l'engagement de la nouvelle Miss France

Publié le par Ricard Bruno

 

 

Tout juste couronnée Miss France 2012 samedi soir à Brest, Delphine Wespiser peut d'ores et déjà ajouter un nom à sa liste d'amis: Brigitte Bardot. Séduite par l'engagement manifesté par la jeune reine de beauté, notamment pour la cause animale, l'ancienne actrice s'est dite lundi "très touchée" et certaine qu'elle et Miss France accompliront ensemble "des miracles".

"J'ai suivi samedi soir le concours Miss France et je suis particulièrement ravie de l'élection de Delphine", écrit Brigitte Bardot dans un communiqué publié lundi depuis La Madrague.

La star du "Mépris" écrit aussi être très touchée par l'engagement de Miss France, âgée de 19 ans, auprès des personnes âgées. Un engagement que B.B. dit partager, avant de souligner, "bien sûr, l'amour qu'elle (Miss France) porte aux animaux".

Au cours des nombreux entretiens qu'elle a accordé depuis son sacre, Delphine Wespiser a maintes fois souligné le soutien qu'elle manifestait aux campagnes de sensibilisation contre l'abandon des animaux de compagnie en période estivale, une cause dont la Fondation Brigitte Bardot et la SPA sont les principaux relais en France.

 

Source : Internet

 

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Miss Alsace est devenue Miss France et appelle à soutenir la fondation Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno

 

A une des questions posées par un journaliste Miss France a répondu :

 

 Q : Qu'allez-vous faire de votre titre?
 R : J'ai d'abord l'intention d'aller plus loin dans le monde associatif. Je suis déjà marraine d'une association en faveur du don de sang et d'une association de portage à domicile. Mon objectif personnel, une fois que toute la promotion sera passée, est de me lancer dans la cause animale, la maltraitance animale. Pourquoi  ne pas parrainer l'association de Brigitte Bardot? C'est très important pour moi, je suis végétarienne depuis l'âge de trois ans et demi, j'espère donner un peu plus d'influence à la cause animale.

Bruno Ricard

Miss-Alsace-a-ete-elue-Miss-France-2012_mode_une.jpg

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Regarder c'est tout...mettez le son...c'est magnifique!

Publié le par Ricard Bruno

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Mode et droit à l'image : BB s'en va-t-en guerre

Publié le par Ricard Bruno

Les premiers modèles de cette marque Brigitte Bardot ont été présentés en septembre dernier au salon « Who’s next » à Paris.

 

Brigitte Bardot devient une marque de prêt-à-porter. Une licence mondiale qui doit mettre un coup d’arrêt aux pratiques de nombreuses marques qui exploitent l’icône sans autorisation.

 

«C'est invraisemblable cette exploitation de Brigitte !» La star retirée à La Madrague a bien d'autres chats à cajoler, mais pour ce qui est de fouetter - du moins verbalement -, elle peut compter sur son mari, Bernard d'Ormale.

Son grognard en chef veille pour monter la garde, protéger ses intérêts et tonner à la moindre alerte.

Ce qui s'est à nouveau produit récemment. Une pin-up blonde à l'allure singulièrement Et Dieu… créa la femme pose en tenue Vichy face à un photographe engagé par une marque italienne. Un tee-shirt avec photo noir et blanc de la star pare le mannequin qui minaude.

Pas moins de deux cents pièces

Le shooting photo se déroule en plein cœur de Saint-Tropez. On ne s'y prendrait pas mieux si l'on voulait narguer l'occupante de La Madrague !

Apparaît même un sac où l'on peut lire le petit mot « De tout cœur », signé « BB ». La maison Lancel, qui, moyennant un contrat "béton" de six ans, a fait du sac BB son best-seller, appréciera… Mais cela ne semble pas le souci de l'équipe, qui s'active pour mettre en boîte les clichés mode sous le soleil tropézien.

Le ciel est plus couvert dans les bureaux parisiens de Ralph Ohana. Avec un groupe d'investisseurs, le p.-d. g. de la société Ternay a mis sur la table une belle somme pour - grande première - exploiter dans le monde entier une gamme de prêt-à-porter et accessoires griffée « Brigitte Bardot » ou « BB ».

« Ça m'aide à sauver des animaux »

« La licence a été signée en mars 2011 avec l'accord de l'intéressée. Une collection de 200 pièces de prêt-à-porter a été confectionnée pour le marché européen. Nous essayons de mettre de l'ordre via des courriers d'avocat, puis des saisies, pour stopper toutes les exploitations illicites. Dernièrement encore, une marque américaine déposait la marque "Brigitte Bardot St-Tropez"...», révèle-t-il.

« Moi, ce qui m'intéresse, c'est que ça m'aide à sauver des animaux !», commente simplement Brigitte depuis La Madrague. Car non, admirer les vêtements qu'elle a inspirés - que ce soit les ensembles Vichy, maillots de bain, jupes ou chemisier portant sa signature, son portrait, voire sa petite fleur fétiche - ne la captive pas vraiment.

La ligne printemps-été 2012 atterrira en début d'année prochaine en boutiques multimarques et corners de grands magasins style Printemps. Les étiquettes des modèles, positionnés milieu de gamme, valseront entre 80 et 120 euros. Pour l'heure, à Paris, on reste discret sur le montant des royalties reversées à Mademoiselle Bardot, mais l'on compte bien conquérir très vite le monde avec une silhouette et un nom qui égalent Marilyn en valeur ajoutée glamour et lucrative.

 

Source : Var Matin

Partager cet article

Repost 0

Communiqué de la FLAC

Publié le par Ricard Bruno

taureau-corrida.jpg

 

 

Chers amis,

 

 

RAPPEL

 

Nous vous rappelons que cet évènement est inédit en France.  Pour la première fois, le parallèle entre les maltraitances animales et les maltraitances humaines sera au coeur de ce colloque très attendu. La FLAC étant partenaire (voir son logo sur l'affiche), la corrida sera évoquée...

 

 

POUR INFORMATION :

 

les inscriptions au colloque (gratuit) du 13 décembre prochain de Lyon sur les maltraitances a été reculée :

 

Inscription obligatoire avant le 9 décembre 2011 : http://www.vetagro-sup.fr/onehealth

 

Thème : L’animal peut il être une sentinelle des maltraitances humaines ?

Date : Le 13 décembre 2011

Lieu : l'Hôtel du Département du Rhône, 29-31 cours de la Liberté Lyon

Horaires : Accueil à 19h30 ; Conférences à 20h

INTERVENANTS et THEMES ABORDES:

 

De l’adulte à l’enfant, de l’adulte à l’animal, la maltraitance est un problème de société. Où commence la maltraitance ? Existe-t-il, comme les faits le laissent penser, un lien entre les maltraitances humaines et animales ?

 

 

Cette soirée présentera la réalité des faits, les aspects cliniques, tant pour l’homme que pour l’animal, tout comme les origines vraisemblables de ces maltraitances, leurs conséquences juridiques et leurs possibilités de prise en charge. Elle s’adresse à tous ceux qui sont confrontés aux maltraitances soit humaines, soit animales.

 

 

L’animal, sentinelle des maltraitances humaines ? Où en est-on et que peut-on proposer pour lutter contre — et éviter la maltraitance sous toutes ses formes dans notre société ? Les intervenants tenteront de répondre à ces questions, avec la participation de spécialistes, psychiatres, pédo-psychiatres, vétérinaires et chercheurs, ainsi que le point de vue d’un avocat expert en droit des personnes et de la famille.

 

Pr Hubert MONTAGNER, ex-directeur de recherche à l’INSERM : Existe-il des racines identifiables des maltraitances humaines et des maltraitances animales ?

Dr Jean-Paul RICHIER, psychiatre : D’une violence à l’autre, que disent les études ?

Dr Vét. Dominique AUTIER-DÉRIAN, vétérinaire compor tementaliste à VetAgro Sup : Aspects pratiques en médecine vétérinaire.

Pr Denise REMY, enseignante spécialisée en éthique à VetAgro Sup : Aspects éthiques dans l’enseignement et la pratique vétérinaires.

Me Laurent HINCKER, avocat spécialiste en droit des personnes et de la famille : Quels droits contre quelles maltraitances humaines et animales ?

Bilan de la soirée avec le Dr Vét. Jean-Marc PETIOT, Président du Conseil Régional de l’Ordre des Vétérinaires

C'est ouvert à tous et gratuit. Le thème est en grande partie méconnu en France !

 

 

A DIFFUSER.

 

VENEZ NOMBREUX !

 

Merci

 

Amitiés dans la lutte

 

Thierry Hély

Chargé de communication de la FLAC

www.flac-anticorrida.org

 

Partager cet article

Repost 0

3 cochons égorgés dans la cour d'un bistrot...Sandaleux!

Publié le par Ricard Bruno

Bruay-La Buissière : trois cochons égorgés dans la cour d'un bistrot

Il voulait rendre service. Mal lui en a pris. Un Bruaysien a été surpris par la police en train de dépecer trois cochons jeudi après-midi dans la cour d'un café de la rue Wéry, non loin du commissariat de Bruay-La Buissière.

L'alerte a été donnée par les riverains, surpris d'entendre hurler des animaux en centre-ville.

La personne mise en cause pourrait être poursuivie pour délit d'abattage illégal. La fondation Brigitte Bardot porte plainte pour acte de cruauté, un délit passible de deux ans de prison et de 30 000 eurso d'amende.

L'auteur des faits assurait vendredi avoir travaillé proprement. « Je ne suis pas un barbare. Les cochons ont crié mais ils n'ont pas souffert. »

Saisies, les carcasses d'animaux finiront à l'équarrissage.

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Nouveau "Brigitte Bardot show - Picture disc"

Publié le par Ricard Bruno

            

Fiche détaillée : Brigitte Bardot show - Picture disc

en pré commande à la Fnac 

Prix : 21,95€ au lieu de 25,92€ 

 

Interprète   Brigitte Bardot
Editeur Mercury
Date de parution      janvier 2012 livraison prévue à partir du 9 janvier 2012 

 

Pour commander : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Brigitte Bardot dans "Riviera Zeitung" côte d'Azur

Publié le par Ricard Bruno

Dior setzt auf den Namen Bardot

Das Luxuslabel Dior hat seinen neuesten Spot für den Duft Addict in Saint-Tropez gefilmt. Wo auch sonst, mag man sich denken. Kaum ein anderer Ort verzeichnet einen derart luxuriösen Ruf. Denkt man an die Hafenstadt, fällt irgendwann der Name Brigitte Bardot. Die Schauspielerin und deren unvergesslicher Stil dienten den Filmemachern einmal mehr als Inspirationsquelle.

Brigitte Bardot
Brigitte Bardot begründete in Saint-Tropez ihre Karriere. Foto: Michel Bernanau

Ganz im Stil von Brigitte Bardot erweckt der Mode- und Parfümhersteller am Strand des Club 55 das 60er-Jahre-Flair zu neuem Leben. Star der Kampagne ist das erst 16-jährige niederländische Model Daphne Groeneveld. Bei herrlich sommerlichen Temperaturen posierte das in seiner Heimat schon berühmte Topgirl Ende November in retro-schicker Badekluft. Mit dabei natürlich die eigentlichen «Stars»: die rechteckigen Fläschchen der vier beworbenen Duftnoten.

Am Drehort glaubte man sich tatsächlich in den Klassiker „Und ewig lockt das Weib“ zurückversetzt, der den Mythos Brigitte Bardots vor über 50 Jahren begründete. Leoparden-Deko, große, roséfarbene Stoffvorhänge, Schattenspiele vor traumhafter Kulisse des Mittelmeers – der Spot trumpft wie gewohnt mächtig auf in Sachen Exklusivität und Flair. Und zielt dabei mit den Düften der Reihe Addict auf ein junges, meist weibliches Publikum ab.

Die Idee, ein Mädchen bardotgemäß in Szene zu setzen, ist nicht gerade außergewöhnlich. Schon Karl Lagerfeld kam darauf, ein Nachwuchsmodel – in diesem Fall die Tochter der Stones-Legende Mick Jagger – für Chanel nach Mode der 60er herauszuputzen.

Regie für den Film führte Jonas Akerlund. Früher Mitglied einer schwedischen Metal-Band, dreht der 46-Jährige heute hauptsächlich Musikvideos für Größen wie U2, Madonna oder Lady Gaga. Unter seinen Anweisungen entstehen auch Spielfilme. Oder eben Werbespots, gerne für Weltunternehmen wie Ikea, Coca Cola, Adidas oder Hugo Boss.

Für Dior arbeitete Akerlund schon mit Kate Moss und Marion Cotillard zusammen.

 

Source : Cliquez ici

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Soulier d'été Brigitte Bardot vendu...2100 euros !

Publié le par Ricard Bruno

 

Doc1.jpg

 

 Soulier Brigitte Bardot adjugé 2100 euros hier à l'hotel des ventes de Neuilly!

 Suite à la vente Roger Vivier du mercredi 30 novembre 2011

 

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Boycott de la marque de botte "UGC"...mobilisation !

Publié le par Ricard Bruno

Vous devez tous avoir, ou tout du moins connaitre les bottes UGG. Ces bottes emblématiques sont LA mode du moment.
Les activistes anglais pour les droits des animaux ont demandé l’arrêt de la commercialisation des bottes type UGG. Ceci après quelques vidéos dans lesquelles des ratons laveurs et des chiens viverrins  sont dépecés vivants. Il faut savoir que l’élevage de chiens viverrins a lieu principalement en Chine, où les animaux sont gardés dans des conditions atroces pour ensuite être battus et dépecés vivants. On peut voir sur les vidéos que les chiens subissent un traitement extrêmement cruel, l’un d’entre eux, après avoir sa peau et sa fourrure coupée peut encore bouger la tête.
D’après certains activistes, certaines compagnies qui produisent ce type de bottes indiquent sur l’étiquette de leur produit ‘fabriqué en peau de mouton’, alors qu’en réalité c’est en peau de chiens viverrins. Ces chiens sont des mammifères semblables au raton laveur et c’est pour ça qu’on les appelle communément ‘ratons laveurs asiatiques’.
La compagnie UGG Australia a nié le fait d’utiliser pour la réalisation de ses bottes des chiens viverrins. Elle accuse cependant les autres compagnies qui produisent des copies de leurs produits de le faire. Il y a de plus en plus de produits qui utilisent le mot ‘UGG’, mais beaucoup n’ont pas été faits en Australie et ce sont ces fausses bottes qui d’après la compagnie utilise de la vraie fourrure.
Une activiste a fait une déclaration sur la torture des animaux dans un but commercial dans le ‘Mediafax’ disant que ‘ce n’est pas le fait de tuer les animaux qui est si choquant, mais la façon dont laquelle c’est fait.  Je ne comprends pas pourquoi il faut qu’ils subissent une mort si lente et douloureuse’.
‘La CITES (convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction) prévoit des contrôles pour le commerce international des produits issus d'animaux en voie de disparition ou de plantes. Tout commerce de ces articles est interdit, mais le chien viverrin n'en fait pas partie’, a déclaré la porte-parole du gouvernement australien.
Difficile de remettre ses bottes après avoir vu les images de ces animaux torturés.
Renseignements : Cliquez ici

Partager cet article

Repost 0