Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Perpignan: Il massacre un chat pour «passer ses nerfs»

Publié le par Ricard Bruno

carte de Perpignan carte de Perpignan - Capture d'écran Google map

Un homme, interpellé lundi pour s’être acharné sur un chat, décédé le lendemain de ses blessures, a expliqué son geste pour «avoir voulu passer ses nerfs sur quelque chose », rapporte L’Indépendant. L’affaire s’était déroulée le 29 octobre à Rivesaltes, à proximité de Perpignan. Le procureur de la République avait été saisi à la suite d’une plainte de l’association les Chats d’Oc, qui «se bat pour essayer de résoudre le problème des chats errants sur la commune de Saint-Estève». Les fondations 30 Millions d’amis et Brigitte Bardot se sont portées partie civile.

«Une violence sans nom»

Agé de 30 ans, l’homme, qui réside à Saint-Estève, sera jugé le 21 janvier. Il aurait été identifié grâce à l’exploitation de la vidéosurveillance. Il répondra du chef d’accusations de «sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique.» La vidéo montre un homme frappant l’animal à de multiples reprises avec un bâton. «Il s’est acharné sur elle avec une violence sans nom.»

Depuis plusieurs années, Hélène, bénévole de l’association, s’occupait de Véra, cette chatte de 13 ans, stérilisée et identifiée par l’association quelques années plus tôt, qui avait toujours vécu dans la rue. C’est elle qui l’a retrouvée dans un trou, le lendemain de l’agression. «Elle n’a pu être évacuée que le lendemain et a été transportée en urgence chez un vétérinaire. Elle a dû être mise sous morphine tant ses douleurs étaient insupportables, précise l’association. Elle est décédée de ses blessures quelques heures plus tard, le vendredi matin.»

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.20minutes.fr/montpellier/1728735-20151112-perpignan-massacre-chat-passer-nerfs

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Journée Mondiale Contre le Foie Gras • 25 novembre 2015

Publié le par Ricard Bruno

 
world day against foie gras
 

Demandons à la France de mettre fin à une pratique responsable de la souffrance et la mort de plus de 80 millions d'oiseaux chaque année. Rejoignez la Journée mondiale contre le foie gras.

Pour produire du foie gras, les canards et des oies sont gavés à la pompe, plusieurs fois par jour, jusqu'à ce que leur foie atteigne un volume dix fois supérieur à la normale. Pour les empêcher de s'échapper, ils sont bloqués, nuit et jour, dans de petites cages métalliques.

La mortalité des canards gavés est jusqu'à vingt fois plus importante que celle de canards non gavés, du fait de blessures ou d'affections liées au passage du tuyau métallique, ou de la défaillance d'organes vitaux.

20131121-journee-mondiale-contre-le-foie-gras-paris-29

Voir photos de la Journée mondiale 2014

La France produit 73% du foie gras dans le monde.

Tout comme le Canada voit sa réputation entachée par le massacre des jeunes phoques, de telle sorte que l'UE entière a interdit la vente des ces produits, l'industrie française du foie gras doit être révélée et condamnée dans le monde. Nous appelons le mouvement international pour les droits des animaux à attirer l'attention sur cette industrie particulièrement cruelle dont la France s'est fait une spécialité.

En France, comment participer ?

Il est possible d'organiser des actions, happening ou tractages en centre-ville. Nous pouvons vous aider à l'organisation, suggérer une action simple à mettre en place. Si vous êtes intéressés, contactez-nous.

Partager cet article
Repost0

La tuerie continue : Hautes-Alpes: une louve adulte abattue !

Publié le par Ricard Bruno

On dit merci qui? Ségolène Royale...Quelle honte...d'avoir autorisé le tir sur ces animaux, c'est une ministre de l'inutilité ! une seule chose compte pour elle...flingué à tout, c'est une catastrophe ambulante à elle seule !

Bruno Ricard

ec3240b2157f6e2afd8a4c827bd3c489d3ea7b35

ec3240b2157f6e2afd8a4c827bd3c489d3ea7b35

 

 Une louve adulte a été abattue mercredi sur la commune du Dévoluy, dans les Hautes-Alpes, a indiqué jeudi la préfecture du département, portant à vingt-deux le nombre de canidés tués en France depuis le mois de juillet.

Cet abattage, le sixième autorisé par des arrêtés préfectoraux cette année dans le département des Hautes-Alpes et le troisième dans le seul massif du Dévoluy, a été effectué au cours d'une battue.

Quatre loups avaient déjà été tués en octobre dans le département, les deux premiers les 7 et 21 octobre, respectivement à La Cluse et Monêtier-les-Bains.

Les deux autres avaient été abattus une semaine plus tard, les 27 et 28 octobre, l'un à Val-des-Près et l'autre à Château-Vieille-Ville, dans le massif du Queyras.

Le nombre de prédateurs tués en France depuis juillet serait de 22, selon l'association Ferus, organisme national de protection et de conservation de l'ours du loup et lynx en France.

En juin, des arrêtés ministériels contestés par des associations de protection de la nature, ont autorisé l'abattage de 36 loups en France sur la période 2015-2016, contre 24 en 2014-2015.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.la-croix.com/Actualite/France/Hautes-Alpes-une-louve-adulte-abattue-2015-11-12-1379398#.VkR2jTlPYBc.facebook

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

La Rochelle : les affiches du cirque Zavatta ont été détournées

Publié le par Ricard Bruno

Très bonne initiative...je précise que ce n'est pas de la destruction de matériel mais de l'information !

Bruno Ricard

La Rochelle : les affiches du cirque Zavatta ont été détournées Monsieur Loyal montrant une des affiches barrées de « spectacle annulé ».  

H

ubert Bonnet, c'est Monsieur Loyal dans le cirque Claudio Zavatta. Le maître de piste, le chef d'orchestre, celui qui donne la réplique aux clowns. Comme son surnom l'indique, Monsieur Loyal aime la loyauté. Donc Hubert Bonnet n'apprécie pas le coup que vient de lui faire l'association Animalsace : toutes les affiches d'annonce de la présence du cirque à Lagord et de ses représentations jusqu'au 22 novembre ont été recouvertes de contre-affiches « Spectacle annulé pour maltraitance à animaux ».

« Ce n'est pas la première fois qu'ils nous font ça. C'est déjà arrivé à Strasbourg, où ils sont basés, pour le cirque Gruss et à Thonon-les-Bains pour nous. Je considère que c'est une entrave au travail. Ils ont le droit d'être contre l'utilisation des animaux dans les cirques mais pas de détruire du matériel professionnel et le travail des gens ».

Dépôt de plainte

Une soixantaine d'affiches ont ainsi été « polluées » par un message pouvant faire croire que le cirque avait plié bagage, ce qui est faux, obligeant le service de promotion de la maison Zavatta à recoller des affiches par dessus les contre-affiches. « Nous portons plainte demain (NDLR : aujourd'hui), même si on sait que ça ne sert pas à grand-chose car ces gens sont difficiles à identifier », poursuit Hubert Bonnet.

Animalsace sert la promotion du végétarisme et combat toutes les formes de maltraitance à animaux : le gavage des oies, la corrida, le marché de la fourrure, les expérimentations, les lapins et poules en batterie. Parmi ses derniers coups d'éclats : une manifestation contre un centre d'élevage de singes de laboratoire à Niederhausbergen à la mi-octobre, une autre contre le gavage début novembre.

Même un lama

L'association milite donc également contre l'utilisation des animaux dans les cirques qui, selon Alimalsace « ne sont pas des clowns ». Elle s'insurge contre les cages, les camions, les fouets, le dressage, la piste avec un slogan : « Derrière les paillettes, le stress ».

Pinder, Medrano et Gruss ont subi le même sort que Zavatta. Strasbourgeoise à ses origines, Animalsace a désormais des antennes un peu partout en France. Dont La Rochelle, contre-affiches à l'appui.

« Il n'y a pas de monde idéal. Nous aussi nous préférons voir des animaux en liberté. Mais les nôtres ont toujours vécu en captivité et son bien traités. Notre dresseur est l'un des meilleurs qui soit », plaide Monsieur Loyal.

Sous le chapiteau de Lagord, une soixantaine d'animaux participent au spectacle : des lions (lire ci-contre), des chevaux, des dromadaires, des autruches, des oies et même un lama. Ce dernier n'ayant pas été baptisé Serge et trimbalé dans le tramway par une nuit de beuverie. Juré, craché !

 

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.sudouest.fr/2015/11/12/maltraitance-a-affi-ches-2182805-1391.php

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections

Publié le par Ricard Bruno

Affichette et photographies originales de presse du film "Histoires extraordinaires" avec Brigitte Bardot et Alain Delon.

Bruno Ricard

Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections
Brigitte Bardot : Nouveautés dans mes collections

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Elevage de visons : l'interdiction aux Pays-Bas reste d'application !

Publié le par Ricard Bruno

 

Les Pays-Bas maintiendront finalement l'interdiction de l'élevage de visons et d'autres animaux à fourrure, qui entrera en application en 2024. La Cour d'Appel nationale de La Haye a rendu sa décision ce matin, confirmant donc la légitimité de la loi néerlandaise interdisant la production de fourrure sur son territoire. L'année dernière, cette loi avait été suspendue suite aux démarches juridiques entreprises par l'industrie de la fourrure aux Pays-Bas.

Rappel des faits : fin 2012, le Parlement votait en faveur de l'interdiction de l'élevage d'animaux pour la production de fourrure. Prétextant avoir été lésés, les éleveurs néerlandais ont amené l'affaire devant le tribunal, qui leur a donné raison le 21 mai de l'année dernière, en jugeant qu'il s'agissait d'un « fait dommageable ». Avec pour résultat la suspension de l'interdiction d'élevage.

Ce matin, la Cour d'Appel de La Haye a cependant confirmé la validité de la loi. L'interdiction reste donc finalement d'application ! La cour estime que la période transitoire est suffisamment longue (la fermeture des élevages n'est prévue que pour 2024) pour que les éleveurs n'aient pas droit à des mesures compensatoires. La Fédération néerlandaise des éleveurs a déjà annoncé son intention d'aller en cassation pour renverser la décision de la Cour...

Victoire

La jugement de ce matin n'en reste pas moins une belle victoire de nos collègues des associations néerlandaises Bont voor Dieren et Dierenbescherming, qui ont beaucoup lutté pour cette interdiction. GAIA mène également une campagne active pour une mesure similaire en Belgique. Un travail qui a déjà porté ses fruits puisque l'élevage d'animaux à fourrure est interdit en Wallonie, et la Région bruxelloise est sur le point d'adopter pareille mesure. Reste la Flandre, qui semble malheureusement faire la sourde oreille. GAIA maintient néanmoins la pression sur le gouvernement flamand, pour que l'interdiction de l'élevage d'animaux à fourrure soit nationale.

Source de l'article : Cliquez ICI : http://www.gaia.be/fr/actualite/elevage-visons-linterdiction-aux-pays-bas-reste-dapplication

Partager cet article
Repost0

FLAC / Enfance pervertie. Images insoutenables !

Publié le par Ricard Bruno

Enfance pervertie. Images insoutenables !
enfance_pervertie

01/10 : Une brève dans Le Midi Libre édition régionale.

RTL.be a relayé l’information sur son site internet ainsi que La Meuse, un autre journal de nos amis belges.

Le 28/09, c’est au tour de Néo Planète de diffuser ces images.


Grâce au lien ci-dessous, vous découvrirez l’horreur de ce que l’on apprend à des enfants toreros lors d’entrainements dans les pays taurins. Pour découvrir la vérité, il est indispensable de voir ces images ! Et encore, ces images ne sont pas les pires…

Pour voir la vidéo cliquez ICI : http://flac-anticorrida.org/enfance-pervertie-images-insoutenables/

Et surtout ne vous faites pas d’illusion, toutes ces atrocités mêlant des enfants toreros ont lieu, loin des regards, dans les écoles taurines françaises, qui sont subventionnées avec l’argent des contribuables, à leur insu… Et pendant ce temps là, on ose fermer des établissements scolaires dans certaines régions de France…

La corrida, c’est cela aussi. IL NE FAUT JAMAIS L’OUBLIER !

Pour des raisons éthiques et dans le cadre de la protection de l’enfance, nous espérons que les candidats de chaque parti politique se prononceront et se positionneront sur ce scandale absolu et insupportable qui dénature l’enfance !

AVT_Albert-Jacquard_7052Si, le grand humaniste Albert Jacquard, anticorrida notoire qui vient de nous quitter avait vu de telles images, il aurait été saisi d’effroi !  La FLAC en profite pour lui rendre hommage. Sa parole nous manquera beaucoup…

Source : FLAC

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..

Publié le par Ricard Bruno

Photographies originales sur le tournage du film "En cas de malheur"...

Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..
Brigitte Bardot : nouveautés dans mes collections..

Publié dans le web en parle

Partager cet article
Repost0

Mettons fin au massacre illégal des oiseaux familiers ! je signe la pétition...

Publié le par Ricard Bruno

Mettons fin au massacre illégal des oiseaux familiers ! je signe la pétition...

Pourquoi c'est important

Ici, dans cette belle région de Provence, un rougegorge s’agite, arrachant ses plumes pour essayer de se désengluer ; là une fauvette est déjà morte d’épuisement après s'être débattue de longues heures ; en Aquitaine, un bruant ortolan est capturé, engraissé dans le noir, puis noyé pour être cuisiné ; ailleurs c’est un chardonneret qui meurt écrasé sous une grosse pierre plate…

Sous prétexte de « traditions françaises » certains s’autorisent à massacrer nos petits oiseaux familiers, ceux de nos jardins, de nos parcs, de notre campagne… Non seulement les techniques de capture ne sont pas sélectives (tous les petits oiseaux du rougegorge au chardonneret en sont victimes), mais elles sont également particulièrement violentes et cruelles. Les conditions de détention sont stressantes et traumatisantes, de nombreux oiseaux sont blessés voire mutilés, avant d’être achevés. Parfois même, ce braconnage de notoriété publique alimente un trafic juteux.

Les braconniers savent qu’ils ne seront pas inquiétés : ces pratiques d’un autre âge perdurent grâce à la complicité de l’État français et de quelques élus de la République, Maires, Députés et Sénateurs dont les noms sont connus. Chaque année, l’État demande à la police de la nature (ONCFS) de ne pas constater les infractions en invoquant ce qu’il appelle la « tolérance ». Les sanctions infligées aux quelques contrevenants pris sur le fait grâce à la persévérance des associations du réseau BirdLife International (La LPO pour la France) sont ridiculement symboliques. La situation est dénoncée par les agents eux-mêmes qui vivent de plus en plus mal cette situation de non droit.

Nous avons besoin de vous pour mettre fin à ces pratiques barbares sans plus attendre ! Le Président de la République Française a affirmé vouloir faire de la France un pays exemplaire en matière de biodiversité. En signant cette pétition, faisons-lui entendre que nous ne nous reconnaissons pas dans cette France barbare et réclamons qu’il agisse en faveur de la biodiversité et du respect des textes protégeant les oiseaux !

Photo : Entre 2 et 3,5 millions de petits oiseaux sont tués illégalement sur le pourtour Méditerranéen - Crédit : CABS (Committee Against Bird Slaughter)
Partager cet article
Repost0