Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Perpignan : "Animal libre" ne veut plus d'animaux dans les cirques et le fait savoir

Publié le par Ricard Bruno

"Animal libre" sait mettre en scène ses interventions pour la défense des animaux.

"Animal libre" sait mettre en scène ses interventions pour la défense des animaux.

Hier, lundi, les défenseurs de la cause animale ont manifesté devant le cirque Medrano à Perpignan avec un mot d'ordre : "Le cirque martyrise les animaux".

L'association Animal libre revendique une cinquantaine d'adhérents dans le département et s'est donnée comme mission de défendre la cause animale. Et s'il y a une chose qui horripile ces défenseurs des animaux, c'est bien la présence de dromadaires, de tigres, de lamas et d'éléphants dans les cirques. "Les animaux n'ont rien à faire dans ces lieux de spectacles, insistent les responsables de l'association. Ils sont exploités par l'homme pour les donner en spectacle. Mais ces animaux sont maltraités, voire même parfois torturés. Et ça, on ne peut l'admettre."

Cliquez ICI

  • Sifflets, pancartes et slogans

Hier, devant le cirque Medrano à Perpignan ils étaient une petite vingtaine à brandir des pancartes montrant des animaux maltraités. À grands coups de sifflet, les participants exhortaient les spectateurs venus assister au spectacle de refuser la présence des animaux sur la piste. "Nous étions depuis ce matin devant le cirque, explique l'une des manifestantes, mais le directeur nous a fait comprendre que c'était un lieu privé et nous a demandés avec force d'injures et d'insultes de dégager. La police nous a conseillé de nous installer devant l'entrée c'est ce que nous avons fait. Nous sommes contents car nous voyons bien que nous gênons les exploitants des animaux."

  • "Des extrémistes"

Le directeur du cirque lui aussi est intervenu pour vérifier si l'accès au chapiteau était laissé libre. Il assure qu'il ne comprend pas la démarche de l'association. "Pour moi ce sont des 'vegans', des extrémistes qui refusent tout en bloc. Ils se disent amis des animaux. J'estime que nous, les responsables de cirques, nous aimons tout autant nos animaux." Et il réfute l'allégation qui voudrait que ceux-ci soient maltraités. "L'association, c'est une poignée d'exaltés, très forts pour rameuter les réseaux sociaux, poursuit le directeur. Mais je tiens à votre disposition tous les rapports vétérinaires, et ils sont nombreux, qui attestent que mes animaux ne sont ni stressés, ni maltraités."

  • Demain les corridas

L'association n'en démord pas : la cause animale doit être respectée. "Nous sommes contre les animaux dans les cirques, mais aussi dans les zoos, insistent les membres d'Animal libre. Notre combat est juste, il est de plus en plus entendu. D'ailleurs, 28 villes en France ont interdit sur leur territoire les cirques avec animaux. Nous ne sommes pas contre les cirques, mais pas avec ces animaux qui seraient bien mieux dans leur biotope." Leur autre combat sera celui des corridas. Là encore, Animal libre compte bien faire parler de lui.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Les Essarts-le-Roi : descente de police à l’animalerie

Publié le par Ricard Bruno

Les Essarts-le-Roi : descente de police à l’animalerie

~~ L’affaire tournait à plein régime. La police a mis fin, vendredi 13 mai, à un trafic de chiens. L’escroquerie rapportait gros, environ 500 000 € par an, au gérant d’Animal City, une animalerie des Essarts-le-Roi, et au commanditaire présumé du trafic. Les deux hommes, qui avaient mis sur pied une filière d’approvisionnement depuis les pays de l’Est (Slovaquie, Hongrie et Bulgarie), n’ont pas été interpellés. Les policiers du commissariat de Rambouillet ont procédé à une longue perquisition des locaux de l’animalerie, saisissant de nombreux documents. Accompagnés d’enquêteurs de la Brigade Nationale d’Enquêtes Vétérinaires et Phytosanitaires (BNEVP) et de la Société Protectrice des Animaux (SPA), ils ont également investi, à proximité, des locaux où une centaine de chiots étaient accueillis dans des conditions très précaires. Récupérées et soignées, les bêtes seront placées dans des refuges de la SPA sans pouvoir être adoptées durant la procédure. C’est d’ailleurs la cellule antitrafic de la SPA qui, après une enquête minutieuse, a déposé plainte, en juin 2015, auprès du procureur de Versailles.

Une centaine de chiens étaient logés dans des conditions très précaires. Ils ont été récupérés par la SPA et placés dans des refuges.

Une centaine de chiens étaient logés dans des conditions très précaires. Ils ont été récupérés par la SPA et placés dans des refuges.

Les Essarts-le-Roi : descente de police à l’animalerie

~~« Depuis plusieurs années, de nombreux signalements nous sont parvenus de chiens vendus trop jeunes, avec des papiers falsifiés, malades et non valablement vaccinés contre la rage. Certains mouraient en quelques jours », indique une source proche de l’enquête. Afin d’attirer les acheteurs, les escrocs passaient des annonces sur le site de vente en ligne Leboncoin.fr. Ils ne proposaient que des chiens de race de petite taille (Chihuahua, York, Bichon, Bouledogue), très prisés des familles et facilement écoulables. Suite à l’annonce, les clients étaient dirigés vers l’animalerie où le moindre chiot se négociait entre 500 et 800 € avec un confortable bénéfice à la clé pour les vendeurs sur chaque transaction.

~~Hélène, une cliente : « Les papiers du chien étaient rédigés en hongrois » La SPA a reçu de nombreux signalements des agissements suspects des gérants d’Animal City. Parfois, la vente tourne mal comme en juin 2015, pour Hélène, venue acheter un berger allemand. « J’ai tout de suite vu le trafic en raison des papiers du chien rédigé en hongrois. Ensuite, ils m’ont forcée à acheter des croquettes pour 65 € que je ne voulais pas. Les insultes ont commencé et ils ont fini par mettre des coups de poing à ma mari », raconte-t-elle. Une autre famille achète, le 14 novembre 2014, un Shiba Inu baptisée Lexy pour 1 090 €. Très vite l’animal, malade, doit être soigné à la pipette et occasionne 1 100 € de frais de vétérinaire. Le 11 décembre, le chiot meurt. La famille contacte l’animalerie qui propose de rembourser 50 % des frais de santé avant d’éconduire la famille.

~~Le gérant, un homme d’environ 35 ans, propriétaire d’une berline de luxe, n’avait pas bonne réputation dans la zone industrielle des Essarts-le-Roi où la présence des chiens incommodait le voisinage. Avec son complice, ils semblent avoir eu maille à partir avec la justice dans le passé pour d’autres affaires douteuses.

Source de l'article : Le Parisien

Partager cet article

Repost 0

Festival de Cannes : quand Brigitte Bardot déambulait parmi les passants

Publié le par Ricard Bruno

Le Festival de Cannes, tous les anciens vous le diront, ce n'est plus ce que c'était. Fini l'époque où la jeune Brigitte Bardot déambulait parmi les passants, en simple touriste. C'était le temps des stars sans lunettes noires ni gardes du corps. À l'époque, Sophia Loren s'offrait aux objectifs de photographes incroyablement courtois, sans créer la moindre émeute sur la Croisette.

Heureusement, tout n'a pas changé

Lors de la toute première édition en 1946, l'ambiance était bon enfant, mais déjà glamour. Un escadron de jeunes beautés débarquait d'un hydravion et Michèle Morgan partait faire un tour en bateau. Très vite, les starlettes firent une apparition, disons spectaculaire, affolant la plage et les amateurs de clichés ensoleillés. 40 ans plus tard, les starlettes ont rangé leur bikini. Ce qui n'a pas changé en revanche, ce sont les fans massés derrière les barrières, la montée des marches et son superbe tapis rouge, mais aussi la ferveur et le rêve.

Source de l'article : Cliquez ICI

Publié dans Brigitte Bardot

Partager cet article

Repost 0

COMPTE-RENDU DE LA MARCHE CONTRE LE COMMERCE DE SINGES DE NIEDERHAUSBERGEN DU 14 MAI 2016

Publié le par Ricard Bruno

COMPTE-RENDU DE LA MARCHE CONTRE LE COMMERCE DE SINGES DE NIEDERHAUSBERGEN DU 14 MAI 2016

Nous étions environ 350 primates avec pour visage celui d’un macaque rhésus : PM 35. Grâce à vous, les singes de Niederhausbergen étaient visibles, pendant quelques heures, aux yeux du public et des médias. Un grand merci pour votre mobilisation !

Page facebook de la marche : https://goo.gl/us3qzD

Quel impact ? Le centre de primatologie a des comptes à rendre !

Quels ont été les suites d’un tel rassemblement ? Une couverture médiatique importante et ce le jour même de la marche. En effet, l’AFP (l’Agence France-Presse) s’est intéressée à « l’armée de singes ». L’AFP a contacté le centre de primatologie de Niederhausbergen pour lui demander des explications sur son activité commerciale. Ce centre a maintenant des comptes à rendre et ne pourra plus continuer son business en toute impunité. Les dépêches AFP sont reprises par tous types de médias. Voilà pourquoi le même article se retrouve dans différents médias, tels que : Libération, L’Express, Le Parisien, L’Obs, Europe 1, et lexpress.mu (journal de l’île Maurice)…

Journaux régionaux : Vosges Matin, les DNA, l’Ardennais et L’Alsace…

France 3 Alsace a également diffusé quelques images. Les rédacteurs en chefs nous on toujours fait bon accueil. Merci à eux.

Merci à l’armée des singes !

Merci aux associations qui ont fait partie de l’armée des singes : Pro Anima, 269 life France, CCE2A, le C.H.A.N.T, ERA, Avenir Vegan, Animalsace, Combactive, International Campaigns, Groupe d’Actions Animales Moselle, Black Forest for Animals, Tierschutzallianz, Galgos Ethique Europe, Animals United, Vegan Impact. Nous espérons n'en avoir oubliée aucune.

Merci à Audrey Jougla pour sa présence dans le cortège, ainsi que pour son enquête éprouvante au sein des laboratoires pratiquant l'expérimentation animale. Elle nous confiera avoir aimé participer à la marche, n’ayant pas eu la possibilité de militer récemment. La séance de dédicace du livre « Profession : Animal de laboratoire » fut un franc succès ! Audrey était ravie d’avoir, par cette occasion, pu échanger quelques mots avec les militants.

Merci aux associations le C.H.A.N.T, International Campaigns, Avenir Vegan, Animalsace, Pro Anima, Chez Veg’Anne pour avoir installé leur stand sur la place Gutenberg, ce qui nous a permis d’échanger entre militants, de nous restaurer et d’informer les passants jusqu’à 19h00.

Merci à la radio Paroles d’Animaux pour leur spot annonçant la manifestation.

Nous remercions Pro Anima et tout particulièrement Sylvia Hecker, avec qui nous apprécions de travailler.

ET N’OUBLIEZ PAS… LE COMBAT CONTINUE !

Partager cet article

Repost 0

L’homme qui a décapité 4 chiens vient d’être condamné à 28 ans de prison

Publié le par Ricard Bruno

L’homme qui a décapité 4 chiens vient d’être condamné à 28 ans de prison

Et en France de telles sentences c'est pour quand?

Bruno Ricard

~~C’est une peine record. Jason Brown, cet américain de 25 ans qui a torturé et tué sept chiens (dont quatre ont été décapités) a écopé de la sentence maximale de 28 ans de prison.

L’homme qui a décapité 4 chiens vient d’être condamné à 28 ans de prison

~~Les faits remontent à juillet 2014 lorsque la police intervient dans un motel après qu’un client ait refusé que l’on vienne faire le ménage dans sa chambre.

Lorsque les agents font alors une découverte macabre. Le sol de la chambre est couvert de sang et, au milieu, git le cadavre d’un chien démembré. Les recherches se poursuivent et quelques heures plus tard, la police retrouve quatre têtes de chien dans les congélateurs du motel.

Au total, sept chiens ont été victimes de la folie du criminel.

Par chance, le jeune homme originaire de l’État du Nevada est rapidement retrouvé et arrêté. Il affirme alors n’avoir aucun souvenir des trois dernières semaines en raison d’une consommation excessive de méthamphétamine.

Le jeune homme, étudiant en psychologie, semblait pourtant incapable d’accomplir de tels actes de barbarie. Les chiens qu’il a torturés lui ont été donnés ou vendus par des personnes qui lui ont fait confiance.

L’une d’elles raconte : " Il nous a semblé être un gamin tout à fait normal"-

Ces images que j’ai vues, je ne les oublierai jamais »

Car Jason Brown a poussé le sadisme à son paroxysme en filmant toutes les scènes de torture. Et les images ont été visionnées pendant le procès. Sur une bande, on entend ainsi Jason dire : « les petits Chihuahuas blancs sont mes préférés. Si j’arrive à en attraper un, il viendra faire un tour dans la maison de la douleur de Jason. »

Le juge Eliott Sattler, qui a condamné le criminel le 1er Octobre dernier, ne lui a trouvé aucune circonstance atténuante, pas même son addiction à la drogue.

Il a déclaré lors du procès : 

"Ces images que j’ai vues, je ne les oublierai jamais. La cruauté, le sadisme dont vous avez fait preuve sont tout simplement choquants."

Même si cela ne réparera jamais le mal commis, c’est une bonne chose que les actes de cruauté envers les animaux soient punis avec toute la sévérité qu’ils méritent.

Ce fait divers bouleversant rappelle ainsi l’histoire du jeune homme condamné en France à un an de prison ferme pour avoir lancé un chaton contre un mur, en 2014. Il est grand temps que de tels actes soient pleinement considérés comme des crimes et non plus comme de simples délits.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Pau : les défenseurs des animaux molestés devant le cirque

Publié le par Ricard Bruno

Pau : les défenseurs des animaux molestés devant le cirque

Cinq membres de la Fondation Brigitte Bardot distribuaient des tracts contre l'usage d'animaux dans les cirques devant le cirque Roger Lanzac.​

Cinq militants de la Fondation Brigitte Bardot ont été molestés hier après-midi alors qu'ils manifestaient contre la présence d'animaux sauvages dans les cirques en distribuant des tracts et en brandissant des pancartes devant le parc des expositions de Pau où se dresse le chapiteau du cirque Roger Lanzac.

Daniel Raposo, représentant de la Fondation Brigitte Bardot dans le département explique : "Nous étions sur le domaine public, rue Champetier de Ribes, devant le parc des expositions. Ils étaient cinq ou six membres du cirque à nous attendre. Ils nous ont bousculés et molestés et nous ont pris nos tracts et nos visuels" affirme-t-il.

La police est rapidement arrivée sur les lieux et le responsable de la Fondation compte déposer plainte en début de semaine.

En attendant, les militants animalistes se proposaient de retourner devant le cirque cet après-midi pour continuer leur combat contre l'usage d'animaux sauvages dans les cirques.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Le blog Brigitte Bardot fête aujourd'hui ses 9 ans !

Publié le par Ricard Bruno

Le blog Brigitte Bardot fête aujourd'hui ses 9 ans !
Brigitte Bardot avec son filleul de cœur...Mon fils Steven...avril 2016...
Brigitte Bardot avec son filleul de cœur...Mon fils Steven...avril 2016...

Brigitte Bardot avec son filleul de cœur...Mon fils Steven...avril 2016...

Le blog Brigitte Bardot fête aujourd'hui ses 9 ans !

Je suis fier et heureux depuis maintenant neuf années d'informer les lecteurs du blog Brigitte Bardot, j'ai mis en ligne des milliers d'articles, coup de cœur et bien sur coup de gueule...

Brigitte Bardot et celle qui de part le monde a fait, et fait un travail incroyable avec sa fondation éponyme, un travail incroyable pour venir en aide aux laissés pour compte d'un monde qui les ignore....les animaux...

Il y a eu des moments de joies, de tristesse, de colère...La protection animale est un combat de chaque instant, je remercie celles et ceux qui me suive depuis des années dans ces combats, et je remercie bien sur celle pour qui j'ai une infinie tendresse Brigitte Bardot...

Je remercie même celles et ceux qui ne peuvent pas m'encadrer...si, si il y en a...pas grave...je continue ma route, je ne me retourne pas...je n'est plus envie de me battre contre des moulins à vent, contre des langues de vipères...

Très belle journée à tous...

Bruno Ricard

Publié dans Brigitte Bardot

Partager cet article

Repost 0

Nous préférons Brigitte Bardot et Jessye Norman à Black M

Publié le par Ricard Bruno

CHRONIQUES EN LIBERTE

Contre la tyrannie du politiquement correct

« Une » du quotidien régional « Var Matin » daté du 27 novembre 2015.

« Une » du quotidien régional « Var Matin » daté du 27 novembre 2015.

C'est toujours lorsque la démocratie (dont nous devons être fier) est menacée, qu’une majorité de Français chante notre hymne national La Marseillaise et montre son attachement à notre drapeau tricolore sans aucune arrière-pensée politicienne ou autre.

Le drapeau français a été créé le 15 février 1794 pendant la Révolution française.

Il associe trois couleurs : le blanc, celle de la monarchie, et le bleu et rouge, qui étaient celles de la Ville de Paris et notamment de sa Garde nationale. Il deviendra également le drapeau officiel des armées à partir de 1812 (sauf pendant les restaurations de la monarchie).

* * * * *


Dans les années 60, Brigitte Bardot représentait, dans le monde entier, la République française, et c’est sous l’œil complice du photographe Sam Levin qu’elle a posé, enroulée dans le drapeau français, en 1967 pour le Show Bardot diffusé à la télévision.

En 1959, elle avait également été photographiée par Richard Avedon (voir ci-dessous).

Brigitte Bardot en 1959 par Richard Avedon.
Brigitte Bardot en 1959 par Richard Avedon.
Brigitte Bardot en 1959 par Richard Avedon.

Brigitte Bardot en 1959 par Richard Avedon.

Une autre immense vedette internationale a revêtu une robe aux couleurs de la France spécialement créée pour elle par le couturier Azzedine Alaïa. Il s’agit de la chanteuse-soprano américaine Jessye Norman qui a interprété La Marseillaise, sur la Place de la Concorde à Paris, le 14 juillet 1989, à l’occasion du Bicentenaire de la Révolution française.

Jessye Norman dans une robe tricolore en juillet 1989.

Jessye Norman dans une robe tricolore en juillet 1989.

Nous préférons Brigitte Bardot et Jessye Norman à Black M
Nous préférons Brigitte Bardot et Jessye Norman à Black M
Le Général de Gaulle ranimant la flamme au Monument aux morts de Verdun le 28 mai 1966

Le Général de Gaulle ranimant la flamme au Monument aux morts de Verdun le 28 mai 1966

29 MAI 1966

29

DISCOURS DU GÉNÉRAL DE GAULLE À L’OSSUAIRE DE DOUAUMONT À

L’OCCASION DU 50

E

ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE DE VERDUN

Extrait

«

[...] La seconde leçon que nous enseigne Verdun s’adresse aux deux peuples

dont les armées furent aux prises si chèrement et si courageusement dans

une Europe qui doit se réunir toute entière après d’affreux déchirements, se

réorganiser comme le foyer capital de la civilisation, reparaître comme le guide

principal d’un monde tourné vers le progrès. Ces deux peuples voisins et qui se

complètent l’un l’autre voient s’ouvrir devant eux, maintenant, la carrière de

l’action commune, fermée depuis qu’à Verdun même, il y a 1

123 ans, se divisa

l’empire de Charlemagne. Cette coopération directe et privilégiée, la France l’a

voulue, non sans mérite mais délibérément, quand elle concluait en 1963, avec

l’Allemagne, un traité plein de promesses. Elle y est prête encore aujourd'hui."

Question de Clairvaux :

Le benêt inculte Moscovici connaît-il ce que fut l'empire de Charlemagne qui se disloqua en

843 ? Selon M. Pierre Moscovici, commissaire européen, Charlemagne serait un calife de confession musulmane.

Sou

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost 0

Cannes 2016 : Pamela Anderson affole la Croisette pour défendre les dauphins

Publié le par Ricard Bruno

Cannes 2016 : Pamela Anderson affole la Croisette pour défendre les dauphins

STAR DU JOUR. Pamela Anderson a donné ce samedi 14 mai une conférence de presse pour défendre la cause des dauphins. Et fait monter la température !

Une naïade sur la Croisette, effet garanti. Pamela Anderson n’avait ce samedi 14 mai aucun film à présenter, aucune marque à promouvoir. Non. Si la star d’Alerte à Malibu était à Cannes, c’était pour défendre une cause : celle des dauphins.

Navire emblématique de la lutte écologique, le Shea Shepperd baignait dans la baie de Cannes depuis le début du Festival déjà. Et c’est donc ce samedi que le message de ses activistes a été délivré. Accompagnée de Paul Watson, le capitaine du Sea Sheperd, Pamela Anderson a donné une conférence de presse à même la plage pour défendre les dauphins, maltraités dans les parcs aquatiques tels que Marineland selon elle. « Les dauphins sont faits pour vivre dans la nature, en liberté« . Voilà en résumé le message de Pamela Anderson et de ses compagnons de lutte.

La venue de la star a évidemment créée une immense attention sur la Croisette. Les badauds se sont rassemblés en nombre et des dizaines de journalistes ont assisté à la conférence de presse, caméras et appareils photo braqués sur la belle, visiblement motivée mais aussi très décontractée. Pamela Anderson est arrivée dans une sorte de tank, dont le but était de représenter l’enfermement dans lequel seraient les dauphins dans les delphinariums. Cannes restant Cannes, Pamela Anderson a précisé qu’elle ne savait pas encore si elle allait monter...

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0

Enchaînée sur un balcon, cette chienne a tenté l’impossible pour se libérer

Publié le par Ricard Bruno

Enchaînée sur un balcon, cette chienne a tenté l’impossible pour se libérer

Bella est une adorable femelle Berger Allemand qui a connu un début de vie tragique.

Son premier propriétaire, un habitant du Caire, en Égypte, l’avait en effet condamnée à une vie de misère, enchaînée tous les jours à la rambarde d’un balcon, a rapporté le site The Dodo.

Enchaînée sur un balcon, cette chienne a tenté l’impossible pour se libérer

Un jour, Belle en a manifestement eu assez et a tenté l’impossible pour se libérer de cette morne existence. Elle a sauté.

Malheureusement, la chaîne qui la retenait au balcon n’a pas cédé. Et les passant ont entendu son cri déchirant de douleur.

Bella s’est retrouvée ainsi piégée, en danger de mort. Et les secours ont mis du temps à arriver. Beaucoup de temps.

Enchaînée sur un balcon, cette chienne a tenté l’impossible pour se libérer

Lauren Connelly, qui travaille pour l’association SNARR, un groupe de défenseurs des animaux basé aux États-Unis qui prendra plus tard soin de Bella, a expliqué au site The Dodo :

Nous pensons qu’elle est restée pendue au balcon pendant au moins cinq heures.

Cinq heures de calvaire durant lesquelles la pauvre chienne ne pouvait ni bouger ni respirer convenablement. C’est d’ailleurs un miracle qu’elle s’en soit sortie.

Enchaînée sur un balcon, cette chienne a tenté l’impossible pour se libérer

Finalement, Bella est recueillie par l’association Egyptian Society for Mercy to Animals (ESMA). Au moment du sauvetage, elle était entre la vie et la mort, la chaîne ayant gravement blessé son cou.

Mais Bella a lutté et s’est peu à peu remise. L’association ESMA s’est alors rapproché de SNARR pour lui offrir un avenir meilleur. SNARR s’est en effet spécialisé dans le placement de chiens au passé douloureux dans des familles américaines.

C’est eux qui avaient notamment sauvé Anubis, le chien égyptien mutilé et lui avaient trouvé un foyer aimant.

Bella a ainsi suivi le même chemin. Direction Houston, dans l’État du Texas. En mai 2015, la voilà qui intègre sa nouvelle famille, un jeune couple qui vit déjà avec un chien.

Aujourd’hui âgée de deux ans, la chienne profite pleinement d’une vraie vie de boules de poils de salon, partageant le canapé et ses nombreux jouets avec son nouveau meilleur ami.

Enchaînée sur un balcon, cette chienne a tenté l’impossible pour se libérer

Pour soutenir l’action de l’association SNARR et les aider à sauver d’autres chiens comme Bella, c’est par ici (page en Anglais).

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article

Repost 0