Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Brigitte Bardot en couverture de Nous Deux

Publié le par Ricard Bruno

Nous-deux-n-3342-du-19-au-25-07-2011.jpg

Nous deux n°3342 du 19 au 25 07 2011

Bruno Ricard

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Sauvons Prince le bull terrier...

Publié le par Ricard Bruno

Madame, Monsieur,

Nous nous rejoignons aujourd'hui afin de soutenir Prince. Effectivement, nous trouvons le sort qui lui est réservé injuste. Si cet accident a eu lieu, c'est uniquement sous la responsabilité des propriétaires.

Nous sommes contre l'euthanasie de Prince et sommes persuadés qu'une bonne famille existe quelque part pour Prince. Il mérite une autre chance.

Le fait qu'il dévore son ancien propriétaire décédé depuis une quinzaine ne démontre pas une aggressivité de la part du chien. Son instinct de survie à pris le dessus et les deux accidents sont totalement différents.

Nous vous demandons maintenant de donner une chance à Prince qui nous le sommes persuadés trouvera sa place au sein d'une bonne famille.

Sincères salutations

 

Bruno Ricard

 

Pétition cliquez sur : link

Partager cet article

Repost0

Communiqué de la FLAC...Simone Veil est anti corrida!

Publié le par Ricard Bruno

logoflac[1]Chers amis,

Quelques infos !

Vendredi 15 juillet, nous avons appelé le secrétariat de Frédéric Mitterrand afin de l'informer du ralliement de Simone Veil à notre cause.

L'accueil fut excellent. Très intéressés, ils nous nous ont demandé spontanément de leur faxer très vite le manifeste de la FLAC signé par Simone Veil, sa lettre qui condamne la corrida, et le courrier d'accompagnement rédigé par notre Fédération dans le but de la convaincre. Tous ces documents seraient portés à la connaissance de frédéric Mitterrand, nous ont-ils assurés. Sur cette lancée, nous avons réalisé la même opération par internet à une quarantaine de membre du Ministère de la Culture ainsi qu'à François Fillon.

Le 19 juillet prochain, Nicolas Sarkozy devait se rendre au Cap d'Agde pour une table ronde sur le tourisme. A cette occasion, une délégation du Comité Agathois Anti Corrida devait tenter d'approcher le Chef de l'Etat pour lui signifier notre indignation au sujet de cette inscription honteuse. Sans oublier de l'informer haut et fort sur l'engagement de Simone Veil à nos côtés. Ce sera pour la prochaine fois... Voir les deux articles de presse du Midi Libre en pièce jointe.

Vous pouvez, bien évidemment, toujours réagir sur l'article ci-dessous d'Hérault Tribune et du Midi Libre.

http://www.herault-tribune.com/articles/10423/simone-veil-condamne-la-corrida/

Merci !

Amitiés dans la lutte

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0

Communiqué de la FLAC...

Publié le par Ricard Bruno

Chers amis,

Aux vues de cet interview d'Eva Joly et du commentaire "réjoui" du chroniqueur taurin ci-dessous, il serait souhaitable que nous nous adressions à Eva Joly afin qu'elle nous explique le fond de sa pensée au sujet de la corrida...

En effet, à écouter Eva Joly, la corrida pourrait se pratiquer dans les zones géographiques où elle est autorisée. Hors, dans la charte d'Europe Ecologie/Les Verts, il est bien mentionné l'abolition pure et simple de la corrida. Quelque soit la région. Contradiction majeure !  Ce qui n'était pas le cas pour Nicolas Hulot qui s'était prononcé clairement pour l'abolition de la corrida.

N'hésitez-pas non plus a bien préciser que Simone Veil vient de condamner officiellement la corrida.

En cas de réponse de sa part, pourriez-vous avoir la gentillesse de m'en informer.

contact@evajoly.fr

Merci à l'avance !

Amitiés dans la lutte !

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

06 23 94 84 83

http://www.rue89.com/2011/06/08/quelle-est-votre-position-sur-les-barbaries-dun-autre-age-que-sont-la-chasse-et-la-corri-0?page=1

e 14 juil. 2011 à 09:59, hely.thierry a écrit :

 
JOLY SURPRISE 

<joly-duflot.jpg>


En infligeant une voltereta importante à Nicolas Hulot à l'occasion des primaires d'Europe Écologie les Verts, Eva Joly a fait un beau cadeau aux aficionados. 

Contre toute attente, et contre la quasi totalité des caciques du parti écologiste, Cécile Duflot en tête, qui, tous ou presque, sont favorables à l'abolition des corridas - Nicolas Hulot bien sûr aussi - elle a donc mis un sacré coup de pied dans la fourmilière, ce qui ne sera pas sans incidence sur les prises de position futures de l'appareil qu'elle représentera aux présidentielles.

Un appareil qui, au regard des militants qui ont participé à la consultation - 22 861 votants sur 32 896 inscrits - ne possède pas une base supérieure à ce que représente un plein à Las Ventas... ce qui en dit long sur la force de persuasion dont pourraient disposer les aficionados s'ils acceptaient de se fédérer plutôt que de céder aux charmes de leurs éternelles divisions.

Des divisions qui font aussi le miel du parti écologiste qui va peut-être comprendre, grâce à sa candidate, qu'aucun français ne votera pour lui parce que l'abolition de la corrida serait à son programme, mais qu'au contraire des centaines de milliers ne le feront pas s'il franchit ce pas.

Pour l'instant, les déclarations sur le sujet d'Eva Joly sont mesurées et responsables, puisqu'à la question qui lui était posée lors d'un chat sur Rue89, de savoir quelle était sa position sur les "barbaries d'un autre âge que sont la chasse et la corrida", elle a répondu : 
« La corrida est très populaire dans le Sud de l'Europe et il convient d'empêcher que cela se développe ailleurs que là où c'est ancré dans les traditions. Je suis hésitante sur une interdiction, car en Espagne, cela fait partie vraiment de la culture. Une interdiction ne peut se faire que progressivement, en concertation avec les populations locales. La chasse à courre est aussi une chasse ancestrale et très implantée dans certaines régions, et donc ma réponse est la même. Il y va du respect des cultures locales, des régions, des identités culturelles. »

La culture taurine étant désormais inscrite au Patrimoine français, il n'y a aucune raison de douter que madame Joly, qui est avant tout un juge respectueux du droit, ne s'engagera pas sur la voie conflictuelle dans laquelle Nicolas Hulot n'aurait pas manqué d'entraîner le parti écologiste : celle du mépris d'une minorité visible, respectable et légitime. 

André Viard

Partager cet article

Repost0

Communiqué du CRAC Europe...

Publié le par Ricard Bruno

Chers amis de combat,

 

Nous poursuivons nos actions afin d’obtenir l’annulation de l’inscription de la corrida au patrimoine immatériel culturel français : des actions de terrain, une action juridique en cours et un travail sur le plan législatif. Sur ce dernier point, une nouvelle proposition de loi 100% PS vient d’être déposée. Nous pourrons vous en dire plus très prochainement.

 

Vous trouverez ci-dessous différentes interventions des militants que nous appelons désormais « le groupe de Lutèce » suite à leur succès du dimanche 3 juillet dans les arènes parisiennes (rappel sur : http://www.anticorrida.com/actualites/interpellation-aux-arenes-de )

 

Un grand bravo à tous les militants du nord et du sud. Merci à Anne, David et Jean-Luc pour la diffusion des informations.

 

1) Vidéo des actions sur Avignon / Aix/ Arles/ Juillet 2011

 

https://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DO3LoViMOw6k%26feature%3Dshare&h=OAQDa9XEz

 

·                                 La honte a été mise à l'honneur par le ministre Fréderic Mitterrand...Partout en France, nous lui ferons savoir que glorifier la torture et nous faire supporter dans le monde entier, l'étiquette de " tortionnaires" est une blessure qui aura un prix lourd à payer ....HONTE !!!!

 

2) Frédéric Mitterrand nous écoute !

www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=CgqUH5dUTfs

 

3) Vidéo du 5 juillet 2011 des actions du matin et de l'après midi des militants devant le ministère de la culture, il est intéressant de constater, une fois de plus, qu'y compris au sein du Ministère les agents sont contre cette maudite inscription..... continuons.

http://www.youtube.com/watch?v=PXzlnFVFzJQ&feature=youtu.be

 

 

Par ailleurs vous pouvez visionner le reportage de France 3 (émission Public Sénat) du 9 juin sur : http://www.anticorrida.com/politiques/france-3-met-la-corrida-en

 

Enfin le CRAC Europe relaie les informations du COLBAC ci-dessous :

 

Le COLBAC, association anti corrida sise à Béziers (34), organise deux manifestations le samedi 13 août 2011.

La première à 11 h 00 avec dépot de gerbe au taureau martyr

La seconde à 16 h 30 avec tractage et présence formelle à l'entrée de Béziers.

Les deux manifs sont pacifiques.

Entre les deux, un petit repas sera offert sous une pinède au bord de l'eau (L'orb ).

Tout le monde est convié, il suffit de téléphoner pour informer les organisateurs du nombre de participants au repas.

Plus d'info et coordonnées utiles sur le site

 

www.colbac.fr

 

Merci beaucoup pour les animaux et les enfants.

 

Le bureau du COLBAC

 

Bon 14 juillet  et à bientôt !

 

Bien à vous

 

Pour l’équipe du CRAC Europe

Jean-Pierre Garrigues

Vice-président et trésorier

Tél. 06 75 90 11 93

www.anticorrida.com

Partager cet article

Repost0

Communiqué de l'alliance anti corrida...

Publié le par Ricard Bruno

 

Association Alliance Anticorrida Association Alliance Anticorrida
Association Alliance Anticorrida Association Alliance Anticorrida
  Juillet 2011

Chers Amies et Amis,

Que ce soit l'enseigne Carrefour, le maire de Caveirac (Gard) ou celui de Marboz (Ain), tous ont battu en retraite suite aux actions de l'association. Tout cela grâce à vos plumes et votre détermination. Alors, continuons à conjuguer nos efforts qui portent largement leurs fruits.

Claire Starozinski 
Fondatrice



dites non au sponsoring

Dites NON au sponsoring des corridas

Les corridas de la « Feria du toro » de Beaucaire (Gard) des 30 et 31 juillet prochain sont soutenues par plusieurs grandes enseignes dont le groupe Danone. Ne cautionnons plus ces pratiques par notre silence. Faisons part de notre réprobation à ces sponsors. En suivant ce lien un modèle de lettre à personnaliser ainsi que les adresses e-mail des parrains (merci de ne pas transférer ce document modifiable). Réagissez auprès des médias

Association Alliance Anticorrida  
le face a face

Le face-à-face

Claire Starozinski, porte-parole de l’Alliance Anticorrida et André Viard, président de l’Observatoire des cultures taurines ont été à nouveau opposés dans le quotidien l'Humanité. N'hésitez pas à laisser votre commentaire sur : voir ce lien

Association Alliance Anticorrida  
votre veterinaire est-il pro ou anti

Votre vétérinaire est-il pour ou contre la corrida ?

Le Collectif de vétérinaires pour l'abolition de la corrida regroupe déjà plus de 850 professionnels. Votre vétérinaire en fait peut-être déjà partie (voir la liste sur http://www.veterinaires-anticorrida.fr/). Dans la négative, demandez-lui simplement son accord pour rejoindre ces vétérinaires engagés en lui soumettant ce document

Association Alliance Anticorrida  
Germaine la vache

Germaine la vache

Germaine la vache est une bande dessinée amusante et très bien illustrrée qui s'adresse aux petits et aux grands : http://www.germainelavache.fr/ Pour vous la procurer, envoyez un chèque de 11 euros port inclus à : Rémi Jiguel - 81 avenue du Maréchal Foch - 69110 Sainte-Foy-lès-Lyon. Davantage de détails : remi.jiguel@gmail.com

 

Association Alliance Anticorrida  
alter tour

Alter tour

Le 28 juillet, à Vauvert (Gard), les responsables de l'Alter tour, qui a pour thème cette année « vers la sobriété énergétique », ont invité l'Alliance Anticorrida a participer à une conférence. Cette randonnée cycliste donne à ses participants l'occasion de choisir une activité à la fois physique et militante puisque les étapes du parcours permettent de rencontrer associations et responsables d'initiatives locales.

Association Alliance Anticorrida  
l'alliance anticorrida sur facebook

L'Alliance Anticorrida sur Facebook

Facebook le réseau social par excellence qui relie les amis, les collègues de travail, les camarades de classe ou d'autres contribue largement au développement de l'Alliance Anticorrida. N'hésitez pas à consulter notre nouvelle page et à la conseiller à vos proches.

Association Alliance Anticorrida  
Soutenir l'Alliance Anticorrida

Soutenir l'Alliance Anticorrida,

gratuitement c'est possible. En écrivant systématiquement comme proposé dans cette newsletter, en téléchargeant gratuitement dépliants et pétitions sur la boutique. Et même si l'on n'est pas très argenté, rien n'empêche d'être solidaire en devenant bénévole, pour aider l'association dans ses missions. Enfin, on peut aussi utiliser le moteur de recherche Veosearch qui reverse un pourcentage de ses recettes à l'Alliance Anticorrida.

 

BRUNO RICARD

Partager cet article

Repost0

Corrida : Le Patrimoine Des ASSASSINS !

Publié le par Ricard Bruno

Merci à Clément
Consternant est bien le terme. Comment le ministère de la culture peut-il "couvrir" la barbarie il n a pas sa place ,sa place est ailleurs avec tout ce qu il a fait

Notre cher pays ne sait vraiment plus quoi inventer pour se ridiculiser... Une barbarie archaïque classée au patrimoine culturel...
Comment peut-on laisser croire que les Français sont d'accord avec cette décision soi-disant culturelle ? Qui a été consulté ? Tout le monde sait que l'immense majorité des Français rejette la corrida et préfèrerait sa disparition.
Les Français, insultés une fois de plus par ceux qui les gouvernent.
Donner un tel statut à cette ignominie qu'est la corrida contre un avis majoritaire c'est insulter la majorité des français qui sont contre la corrida sur leur territoire. Abject ! Honteux ! Scandalisé ! Comment ne pas l'être quand on s'en prend à ces magnifiques animaux : ne nous sommes nous pas déjà assez servis sur le dos de ces bovidés
La mafia taurine travaille avec ce gouvernement depuis le début alors que peut-on espérer de mieux de ces corrompus arrivistes et pro corrida.
Sarko, Fillon, Mitterrand ,Douillet et autres de l'Élysée étant pour la corrida et faisant passer leurs désirs avant l'avis de la majorité des français.
Comment peut-on justifier une activité qui fait souffrir pour le plaisir ? Quelle belle morale à donner aux enfants !
Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Communiqué de la FLAC...URGENT!

Publié le par Ricard Bruno

Chers amis,

Le 19 juillet prochain, Nicolas Sarkozy se rendra à Agde pour parler, entre autre, des centres d'hébergement touristique. Ce sera un véritable événement dans cette station balnéaire.

Comme vous pouvez vous en douter, à cette occasion, la presse locale sera épluchée par l'entourage présidentiel. Par conséquent, Hérault tribune étant le média internet le plus lu dans tout l'agathois, s'il y a un maximum de réactions à l'article ci-dessous, il est possible que Nicolas Sarkozy en soit informé...

http://www.herault-tribune.com/articles/10423/simone-veil-condamne-la-corrida/?PHPSESSID=913f6f3bd9a361344415a6f248bd8207

Pour cela, il faut dérouler et cliquer sur "réagir à l'article" en bas à gauche.

Il n'est pas exclu non plus qu'une délégation du Comité Agathois Anti Corrida essaye d'approcher Nicolas Sarkozy afin de lui parler de cette inscription honteuse et du ralliement à notre cause de Simone Veil.

Un grand merci à l'avance pour votre contribution !

Amitiés dans la lutte.

Thierry Hély
Chargé de communication de la FLAC
www.flac-anticorrida.org

Partager cet article

Repost0

Philippe Bélaval celui par qui le scandal est arrivé !

Publié le par Ricard Bruno

 

Philippe-Belaval.jpg

La Direction du ministère de la Culture en charge de l'inscription de la corrida au Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) français est la Direction Générale des Patrimoines (DGP). Son directeur, Philippe Bélaval, a été nommé un mois après le lancement de la campagne pour l'inscription de la corrida au PCI par deux associations taurines, l'Observatoire National des Cultures Taurines (ONCT) et l'Union des Villes Taurines Françaises (UVTF). Or, Philippe Bélaval est non seulement aficionado militant, mais est membre fondateur et a été administrateur de l'ONCT. Cherchez l'erreur.


En décembre 2009, le mundillo, le  petit monde de la corrida, lançait le coup d'envoi des « démarches destinées à inscrire la Culture Taurine au Patrimoine Immatériel de l'UNESCO ». Il était explicitement précisé « Est ainsi donné en France le coup d'envoi d'une campagne [...] qui devrait aboutir à plus ou moins long terme à préserver la culture taurine de toutes les attaques dont elle est l'objet au nom de supposés "droits des animaux" »

En janvier 2010, l'administration du Ministère de la Culture et de la Communication (MCC) était réorganisée en 4 grandes entités, dont la Direction Générale des Patrimoines (DGP).
La DGP comprend 7 départements transversaux, dont le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (ex Mission du Patrimoine ethnologique). L'une des missions de ce Département est de coordonner la mise en œuvre de la convention Unesco pour la sauvegarde du PCI. En d'autres termes, il supervise et avalise la réalisation des fameuses fiches d'inventaire, qui officialisent l'inscription d'une pratique au patrimoine immatériel français, comme la tapisserie d'Aubusson, la dentelle au point d'Alençon... ou la corrida. La fiche de la corrida a été enlevée du site du MCC pour dit-on « ne pas alimenter la polémique »(!), mais est consultable par exemple ici.

Le directeur général des patrimoines, nommé donc en janvier 2010 par le Président de la République, était et est toujours Philippe Bélaval, dont on peut lire les étapes biographiques ici ou .

Mais sur la question de la corrida, qu'on cherche à tout prix à nous présenter comme une simple formalité, Philippe Bélaval est tout sauf neutre.
C'est un aficionado - un passionné de corrida - militant.

Le quotidien Les Échos écrivait le 3 février 2010, dans un article intitulé « Philippe Bélaval Premier directeur général des Patrimoines de France » : « Le Toulousain [se] rend [à Bilbao] dès que possible assister aux corridas, l'un de ses innombrables passe-temps qu'il assume au point d'accrocher des clichés de taureaux au ministère. »

Il est membre actif de l'association La Querencia, association taurine créée à Paris en 1986, qui publie un bulletin, Paris Afición.
Philippe Bélaval a rédigé nombre d'articles ou d'éditoriaux pour ce bulletin, et a dans ce cadre rendu compte des temporadas (saisons de corridas) en 2001, en 2002, en 2004, en 2005, ou en 2010

Plus du tiers de son Bilan de la temporada 2004 était consacré à l'opposition à la corrida en Espagne ou en France.
On peut y lire :
« Les corridas de l'année 2004 se sont déroulées dans un contexte anti-taurin d'une ampleur sans précédent. »
Ainsi que :
« On le voit bien, toutes ces affaires, d'Espagne ou d'ailleurs, ont un point commun : les anti-taurins y sont toujours à l'initiative et l'aficion, elle, est réduite à se défendre comme elle le peut sur un terrain qu'elle n'a pas choisi. Le péril est extrême si la tendance n'est pas inversée. »

Dans le n° 99 de juillet 2006 de Paris Afición, M Bélaval écrivait un long article (p 8 à 16) intitulé : « Faire face, oui mais comment ? ». Il s'agissait, on l'aura compris de faire face à l'opposition à la corrida, préoccupation manifestement au premier plan chez le futur Directeur Général des Patrimoines. Il y faisait référence à « une certaine revalorisation des valeurs ou pratiques minoritaires, au nom du droit à la différence ou encore de ce qu’il est convenu d’appeler "l’exception culturelle"», et enchaînait « C’est concrètement peu de chose, il faut le reconnaître, mais c’est peut-être une chance pour la tauromachie de conserver un minimum de rayonnement. »

André Viard, le président de l'ONCT, a été à l'occasion invité à La Querencia, et a de son côté publié, sur son site Terres taurines, un article écrit en 2004 par Philippe Bélaval pour Paris Afición (probablement parce qu'il y est cité à deux reprises).

La Fédération des Sociétés Taurines de France avait organisé en octobre 2006, à l'occasion de son 90ème congrès, un colloque sur « La préservation de la corrida ». Le samedi 28 octobre, Philippe Bélaval y prononçait une intervention intitulée « La corrida est une culture ». Tiens tiens...

En janvier 2011, le Département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique (qui dépend donc de la DGP) co-organisait un colloque intitulé « Droit et patrimoine culturel immatériel ».
Philippe Bélaval y intervenait en premier pour prononcer une introduction. L'un des thèmes était « PCI et conflits de valeurs », avec deux interventions consacrées à « PCI et éthique », dont l'une s'intitulait tout simplement : « Les cultures taurines », et était présentée par Frédéric Saumade, ethnologue mentionné sur la fameuse fiche d'inventaire.

Mais j'ai gardé le meilleur pour la fin.
Philippe Bélaval, Directeur Général des Patrimoines au Ministère de la Culture et de la Communication, est membre fondateur et a fait partie du premier Conseil d'Administration (avril 2008 - juin 2010) de l'Observatoire National des Cultures Taurines, l'association des lobbyistes taurins qui se targue d'avoir obtenu l'inscription de la corrida au PCI français ! D'ailleurs, la fiche d'inventaire de la corrida, avalisée par Philippe Bélaval pour l'inscription au PCI français, a été rédigée par François Zumbiehl, également fondateur et administrateur de l'ONCT. Dame, entre copains, faut s'entraider. On remarquera qu'une version ultérieure de la liste des membres fondateurs, sur le même site (la Fédération des Sociétés Taurines Françaises), a fait disparaître comme par enchantement  le nom de Philippe Bélaval...
Sur une question aussi polémique que la corrida, ceci s'appelle un conflit d'intérêt. C'est une raison suffisante pour suspendre l'inscription de la corrida au PCI et réouvrir les débats.

Ah, oui : Philippe Bélaval est membre du Conseil d’État depuis 1979. Une casquette qu'il compte sans doute faire jouer, si le gouvernement persiste à faire la sourde oreille, lorsque les recours déposés contre l'inscription au PCI parviendront à la haute juridiction administrative.

Les citoyens peuvent faire part de leurs observations à la DGP sur cette adresse mail : <communication.dgpat@culture.gouv.fr>.

Addendum le 24 juin 2011

 

La FSTF confirme que Philippe Bélaval est fautif

Le paragraphe "le meilleur pour la fin" contenait plusieurs liens renvoyant sur des pages du site de la FSTF, la Fédération des Sociétés Taurines Françaises. Or, nous constatons que ces liens sont devenus invalides. Bel aveu.

Rappelons que la FSTF est une association 1901 réunissant des clubs taurins, et forme avec deux autres associations 1901, l'UVTF (Union des Villes Taurines Françaises), et l'ONCT (Observatoire National des Cultures Taurines), l'essentiel du lobby tauromachique français.
Son site héberge des "associations amies". Jusqu'à présent s'y trouvait l'ONCT. Mais voici soudain que ce dernier a disparu de la liste de ces associations, comme par enchantement (il faut dire que le président de la FSTF se nomme Roger Merlin).
Il figure toujours dans la rubrique "Associations hébergées" du plan du site (le webmaster de la FSTF n'est manifestement pas une flèche). Mais si on clique sur "OBSERVATOIRE NATIONAL DES CULTURES TAURINES" : plus rien, "Page Web introuvable", erreur "HTTP 404".

Évidemment, les pages du site dédiées à l'ONCT contenaient deux éléments devenus un tantinet gênants :
- la liste des membres fondateurs de l'ONCT, avec Philippe Bélaval ;
- la liste du premier Conseil d'administration (avril 2008-juin 2010), avec Philippe Bélaval figurant parmi les membres parisiens, au côté notamment de François Zumbiehl, rédacteur de la fiche d'inventaire de la corrida pour l'inscription au PCI.

Mais rassurons-nous, ces pages sont toujours visibles (avec simplement les fichiers "image" en moins).

La liste des membres fondateurs, obsolète, est :
- pour l'instant encore dans le "cache" ici :
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:v7qjSWRy_tEJ:www.torofstf.com/onct/onct_fondateurs.html
- et enregistrée pour la postérité ici :
http://ddata.over-blog.com/3/92/63/91/belaval-onct_fondateurs.htm
La liste du premier Conseil d'administration, obsolète, est :
- pour l'instant encore dans le "cache" ici :
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:iBpoy0xlVvYJ:www.torofstf.com/onct/onct_cons-admin.html
- et enregistrée pour la postérité ici :
http://ddata.over-blog.com/3/92/63/91/belaval-onct_cons-admin.htm
Et pour être complet, la liste "expurgée" des membres fondateurs, obsolète, est :
- pour l'instant encore dans le "cache" ici :
http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:KE4UDSV7J3IJ:www.torofstf.com/essais%2520site%2520onct/observatoire_fondateurs.html
- et enregistrée pour la postérité ici :
http://ddata.over-blog.com/3/92/63/91/ONCT-fondateurs-rev.mht

Cette manoeuvre d'épuration constitue un élément à charge qui sera précieux pour la suite des recours contre cette inscription : les opposants à la corrida disent un grand merci à la FSTF !

Source : http://www.lepost.fr/article/2011/06/17/2525359_qui-est-philippe-belaval-le-directeur-general-des-patrimoines-responsable-de-l-inscription-de-la-corrida-au-patrimoine-immateriel.html

Partager cet article

Repost0

Les anticorridas se disent bâillonnés...et ils les sont !

Publié le par Ricard Bruno

 Les anticorridas mobilisés par le \ 

Tous les ans les anticorridas sont mobilisés au moment de la feria. Ils étaient une trentaine venus de tout le département, et renforcés par des collègues de l'Aude à protester hier au Pont de Céret. Ces anticorridas brandissaient affiches et banderoles et distribuaient des tacts aux automobilistes en route pour la feria. Leur message était clair, il a même été affiché au-dessous du toro du pont : corrida basta, corrida torture, corrida la honte.

Aucun incident n'a été à relever, et les organisateurs (le Flac66) assurent même que de plus en plus de messages encourageants leur sont envoyés, et que les insultes, monnaie courante il y a encore quelques années sont de moins en moins d'actualité. "Nous représentons les 70% des Français qui sont contre les corridas assure une militante, le message passe de mieux en mieux".

Juste avant la fin de l'abrivado, ils étaient encore une poignée à braver l'interdiction de se rassembler dans un périmètre de 500 m autour des arènes pour manifester rapidement au pied de la statue du toréador. Durant quelques instants celui-ci arborait un masque "tête de mort" et c'est bâillonnés qu'ils posaient pour la photo. Ils estiment que ces arrêtés municipaux interdisant leur présence non loin des arènes sont une atteinte à leur liberté d'expression. "Toutes les associations, peuvent manifester comme elles le désirent, mais nous, on nous impose le silence", martèle encore une organisatrice. Là encore, à la sortie des arènes, aucune provocation n'a été à déplorer. Tout s'est déroulé dans le calme, voire l'indifférence.

Source : http://www.lindependant.fr/2011/07/10/les-anticorridas-se-disent-baillonnes,39978.php

 

Partager cet article

Repost0