Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tomi Tomek publie les photos choc d’un chien affamé

Publié le par Ricard Bruno

La fondatrice de «SOS Chats» ne lâche rien dans son combat pour les animaux de compagnie éliminés à Dubaï en prévision de l’Exposition universelle.

Tomi Tomek publie les photos choc d’un chien affamé
Tomi Tomek publie les photos choc d’un chien affamé
Tomi Tomek publie les photos choc d’un chien affamé
Tomi Tomek publie les photos choc d’un chien affamé
Tomi Tomek publie les photos choc d’un chien affamé

Dans son refuge de Noiraigue (NE), Tomi Tomek est partie en croisade pour sauver les chats et les chiens exterminés à Dubaï avant l’Exposition universelle programmée à partir du 1er octobre prochain. Son combat est mené à distance, main dans la main avec Brigitte Bardot et avec le soutien de Michel Drucker, animateur de «Vivement Dimanche» sur «France 2».

 

À Dubaï, selon les défenseurs des animaux, les chats sont assoiffés et affamés. «L’interdiction de nourrir les chats vivant en colonies et leur capture systématique, pour les abandonner dans le désert ou dans des zones inhospitalières, est scandaleuse», martèle Tomi Tomek. Depuis ce coup de gueule, plusieurs images accréditent cette thèse.

Auteurs menacés

Une pétition en ligne a récolté 74 000 signatures sous l’intitulé à «Arrêter d’abandonner et laisser mourir de soif et de faim les chats (chiens) de Dubaï dans le désert». Les signataires de la lettre qui sera adressée au directeur de la Municipalité de Dubaï Hashim Al Awadhi lui demandent de renoncer à son programme d’extermination des chats «abandonnés, libres et errants».

La pétition de «SOS Chats» est illustrée par des images prises sur place par des défenseurs des animaux souhaitant préserver leur anonymat. Tomi Tomek se porte garante de leur véracité, sans dévoiler leurs auteurs qu’elle sait menacés. Ainsi, les photos d’un chien squelettique ont-elles été dévoilées, puis celles de pièges posés par la Municipalité.

Un piège posé en toute discrétion.

…qui porte la signature de la Municipalité de Dubaï.

Un piège posé en toute discrétion.

«Nous avons reçu des photos comme preuve de l’implication de la Municipalité de Dubaï dans la pose de cages-pièges et l’abandon de chats et de chiens dans le désert», a fait savoir Tomi Tomek aux autorités fédérales.

«Jusqu’à maintenant. le directeur de la Municipalité de Dubaï et le Sheikh Maktoum ont refusé nos courriers inscrits et n’ont pas répondu à nos e-mails», indique Tomi Tomek. Ses informations ont par contre été transmises au Secrétariat d’État à l’ambassade de Suisse à Abu Dhabi.

L’ambassadeur a été prié d’aborder la question et de «souligner l’engagement de la Suisse en faveur du bien-être des animaux lors d’une prochaine réunion avec les autorités de l’Expo». Résultat: l’ambassade s’est engagée en faveur du bien-être animal aux Émirats arabes unis.

 
Grand hôpital

L’ambassadeur a visité l’Abu Dhabi Falcon Hospital, financée par les autorités. «En plus d’être un établissement spécialisé pour les faucons, il dispose également d’un grand hôpital bien équipé pour les petits animaux et d’un refuge pour animaux, où l’on trouve notamment une salle pour les chats», a-t-il rapporté.

 

Visiblement, l’ambassadeur a eu une «très bonne impression de l’installation». Il peut confirmer que «l’Émirat d’Abu Dhabi se préoccupe de manière crédible du bien-être des animaux abandonnés». Vu de Noiraigue, au refuge «SOS Chats», «il essaye au moins de prendre la protection animale européenne et suisse en exemple pour un changement positif en faveur des animaux».

Par contre, à Dubaï, la situation est «quelque peu différente»: «Bien que certaines organisations privées s’occupent du problème, il n’existe pas de centre de coordination». Raison pour laquelle l’ambassadeur suisse a plaidé pour que l’aide aux animaux abandonnés soit étendue à l’échelle nationale.

Journée mondiale

Le consul général de Suisse à Dubaï prévoit un événement de sensibilisation avec la visite d’un refuge pour animaux à Dubaï, qui sera partagé sur les médias sociaux lors de la Journée mondiale des animaux, le 4 octobre. Cette action sera planifiée avec la fondation «SOS Chats» le 9 août prochain, Tomi Tomek ayant mis son réseau à disposition.

Il existe un guide détaillé pour les personnes qui souhaitent aider les chats de Dubaï. Selon les informations du Département fédéral des affaires étrangères, des chats adoptés à Dubaï sont envoyés en Suisse par avion «presque tous les jours». Conclusion de Tomi Tomek: «Même si le combat à Dubaï est celui de David contre Goliath, les choses commencent enfin à bouger».

Partager cet article
Repost0

Une tribune contre la corrida signée par quatre députés des Bouches-du-Rhône et du Var

Publié le par Ricard Bruno

Une trentaine de députés et de sénateurs signent une tribune à charge contre la corrida dans le JDD, ce dimanche. Ils demandent l'interdiction de la tauromachie. Parmi les signataires, on retrouve quatre députés des Bouches-du-Rhône et du Var.

Une tribune contre la corrida signée par quatre députés des Bouches-du-Rhône et du Var

Députés et sénateurs s'allient contre la corrida. Ils sont 35 à signer une tribune publiée dans le JDD, ce dimanche. Beaucoup d'élus La République en Marche, MoDem, Les Républicains et Agir. On retrouve notamment les députés MoDem Mohamed Laqhila (Bouches-du-Rhône) et Philippe Michel-Kleisbauer (Var), la députée LREM Anne-Laurence Petel (Bouches-du-Rhône) et le député LR Eric Diard (Var).

Ce texte fait suite à la diffusion d'une vidéo par la Fondation Brigitte Bardot d’une corrida organisée le 14 juillet dans le Gard (voir ci-dessous). Elle montre la mise à mort de deux veaux et quatre taureaux. La fondation a également lancée une campagne d'affichage, notamment dans les Landes.

 

Ils demandent l'interdiction totale de la corrida

"La corrida est une pratique barbare et n’est pas digne du pays civilisé dont nous sommes les élus",  explique les élus dans leur tribune. Ils citent un sondage de 2019 qui montre que 82% des Français estimaient que "tout acte de cruauté commis envers un animal devait être condamné sur l’ensemble du territoire français, sans dérogation pour la corrida".

Les élus signataires demandent l'abrogation de l’alinéa 7 de l’article 521-1 du Code pénal. Ce texte exclut la corrida des actes de cruauté envers les animaux. Ces élus et sénateurs veulent donc tout simplement l'interdiction de la corrida et autres spectacles montrant des "tortures animales", sans exception.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

On y enterre son chien, son chat ou sa poule : c'est le plus ancien cimetière d'animaux de France

Publié le par Ricard Bruno

À Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), un atypique cimetière a ouvert il y a plus d'un siècle. Chiens, chats, poule ou abeille, ici ne reposent que des animaux.

Àu cimetière des animaux d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), près de 900 concessions sont référencées.

Àu cimetière des animaux d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), près de 900 concessions sont référencées.

Accroupie près de la tombe, Martine, gants et éponge en main, nettoie la sépulture. Sous terre repose Ravageur. Mais il ne s’agit pas l’un de ses ancêtres. Ravageur, c’était le chien de cette habitante de Toulouse (Haute-Garonne).

 

Depuis 1992, son beagle est enterré au cimetière des chiens (et autres animaux) d’Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), un lieu de repos pour animaux ouvert en octobre 1899. Il s’agit du plus ancien de France.

« Je voulais avoir un endroit pour me recueillir et pouvoir venir le visiter », explique Martine, elle qui avait été contrainte de laisser son premier chien chez le vétérinaire à sa mort.

Chiens de guerre, chevaux de course et singe

Comme elle, des centaines d’autres propriétaires ont décidé de faire reposer leur compagnon à pattes au bord de la Seine, sur l’ancienne île des Ravageurs. À travers les allées des quatre carrés, on croise Moustache, un héros de la Grande Armée, Memère, mascotte des Chasseurs à Pied, Rintintin et Poilu, connus au cinéma, un monument aux chiens policiers ou encore le chien de Michel Houellebecq.

Les chiens sont en nombre, mais bien d’autres animaux reposent également sur ce site atypique, créé par Marguerite Durand. Sully, le chat d’Alexandre Dumas, est enterré aux côtés de Kiki le singe, Gribouille, le cheval de la fondatrice, Masseraux et Tsoytong, deux chevaux de course, Cocotte la poule et même Bee_nfluence l’abeille.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

"SPECTACLE GARANTI AVEC SOUFFRANCE ANIMALE": LA FONDATION BARDOT EN CAMPAGNE CONTRE LA CORRIDA

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot et sa fondation vont déployer près d'un millier d'affiches pour dénoncer le régime dont bénéficient les organisateurs de corrida en France.
 

La Fondation Brigitte Bardot lance cette semaine une vaste campagne d'affichage pour dénoncer la pratique de la corrida, toujours autorisée dans plusieurs villes de France. 969 panneaux seront répartis du 26 juillet au 29 août dans les principales communes perpétuant cette tradition locale décriée. Une campagne menée en réaction à la diffusion d'images datant du 14 juillet d'une corrida près de Nîmes (Gard) au cours de laquelle plusieurs bovins ont été mis à mort.

"Cela fait presque 50 ans que je lutte contre toutes ces barbaries et les conséquences ridicules d'un spectacle de la mort et de la souffrance d'un animal qui ne devrait pas avoir lieu", explique auprès de BFMTV l'ancienne actrice Brigitte Bardot, créatrice de la fondation éponyme.

L'article L521-1 énonce que le fait de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende. Mais l'alinéa 7 de ce même article prévoit que ces dispositions "ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée".

"Sur le thème de la corrida, rien ne bouge"

Béziers, Perpignan, Arles, Bayonne... Des villes où la pratique de la tauromachie est ancestrale bénéficient donc de cette exception culturelle et la perpétuent année après année.

"Notre rapport à l'animal évolue énormément, l'attente sociétale est forte, les politiques commencent à s'en rendre compte, mais sur le thème de la corrida rien ne bouge parce qu'on ne veut pas contrarier une tradition locale qui est implantée et défendue par quelques élus", avance Christophe Marie, directeur du pôle de protection animale pour la Fondation Bardot. "On ne peut pas fermer les yeux sur une pratique cruelle simplement parce qu'elle est justifiée par la tradition."

Selon un sondage réalisé par l'institut Ifop pour la Fondation Brigitte Bardot et publié en octobre 2019, 82% des personnes interrogées estimaient que tout acte de cruauté commis envers un animal devait être condamné sur l’ensemble du territoire français, sans dérogation pour la corrida.

Source de l'article : Cliquez ICI

L’éleveur de bovins de Harcigny lourdement condamné

Publié le par Ricard Bruno

L’éleveur de Harcigny a été condamné pour détention de cadavres et mauvais traitements de ses animaux.

 

Selon la décision du tribunal, Christophe Péry peut continuer à élever des ovins mais pas de bovins et ce, pendant un an.

Selon la décision du tribunal, Christophe Péry peut continuer à élever des ovins mais pas de bovins et ce, pendant un an.

L’homme était habitué aux récompenses, celles qu’il recevait notamment au salon de l’Agriculture pour la qualité de son élevage de moutons. Cette fois, c’est une sanction qu’il reçoit et pas des moindres puisqu’elle va mettre un pan de sa vie professionnelle entre parenthèses pendant un certain temps.

Installé à Harcigny, l’éleveur était poursuivi pour détention de dizaines de cadavres d’ovins et de bovins, des faits constatés à plusieurs reprises par les services vétérinaires entre le mois de novembre 2020 et le mois de mars dernier. Ils étaient en état de décomposition plus ou moins avancée dans des pâtures, des bâtiments, d’autres étaient recouverts de lisier dans leur box. Pour expliquer cette situation, lors de l’audience qui s’est tenue il y a quelques semaines devant le tribunal correctionnel de Laon, le prévenu avait mis en avant un conflit avec l’administration, confiant qu’il était « le plus malheureux dans cette histoire ». Il était également mis en cause pour mauvais traitements et abandon de ses animaux, des faits qu’il contestait vigoureusement.

Le tribunal, qui avait mis son jugement en délibéré en raison de la complexité du dossier, a rendu sa décision ce mercredi.

 

Le Thiérachien a été reconnu coupable de l’ensemble des faits qui lui étaient reprochés. En conséquence, il est condamné à une amende de 3 000 euros dont 1 000 euros avec sursis pour la détention de cadavres et leur non-remise au service d’équarrissage ainsi qu’à six mois d’emprisonnement avec sursis pour l’abandon et les mauvais traitements envers ses animaux.

 

Il a également l’interdiction d’exercer l’activité professionnelle d’éleveur de bovins, de gérer une exploitation de bovins destinés à l’abattage ou une exploitation laitière et de détenir un animal de race bovine pendant un an. Le tribunal a également ordonné la confiscation des animaux saisis par les services vétérinaires lors de leur dernière visite sur l’exploitation : ils seront remis de manière définitive à la fondation Brigitte-Bardot à qui il devra également verser la somme de 8 850 euros correspondant aux frais de garde de ces bovins depuis leur saisie.

Enfin, à la même fondation, l’éleveur est condamné à verser la somme de 1 000 euros en réparation du préjudice subi, tenant à la protection des animaux.

Source de l'article : Cliquez ICI

Évreux : le procès du berger de Ménilles reporté

Publié le par Ricard Bruno

Le procès du berger de Ménilles poursuivi pour mauvais traitements envers un animal et abattage illicite a été renvoyé, le prévenu expliquant n’avoir pas eu le temps de préparer sa défense.

L’homme est poursuivi pour mauvais traitements et abattage illégal d’animal

L’homme est poursuivi pour mauvais traitements et abattage illégal d’animal

Berger à Ménilles, le prévenu était poursuivi par le tribunal d’Évreux pour un abattage illicite d’animal le 20 décembre 2020 et pour mauvais traitements envers un animal commis sur la période du 28 avril 2021 au 6 juin 2021. Sur le banc des victimes jeudi, la Fondation Brigitte Bardot et le maire de Ménilles. Ce dernier a signalé avoir déposé plainte mardi pour un nouvel incident impliquant un mouton du quadragénaire.

 Le procès aura lieu en fin d’année

Face à la cour, le prévenu a signalé qu’il n’avait pu louer les services de son avocat habituel. Seul, il a alors argué d’un manque de temps pour préparer sa défense (45 jours), et a demandé le renvoi de son procès. Une demande acceptée par le tribunal. La nouvelle audience aura lieu le 9 décembre.

L’homme n’est pas inconnu de la justice. En début d’année, il avait été condamné à un an de prison dont six mois ferme pour des faits de violence sur ses six enfants.

Source de l'article : Cliquez ICI

Partager cet article
Repost0

Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…

Publié le par Ricard Bruno

Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…
Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…
Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…
Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…
Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…
Fondation Brigitte Bardot : ABANDONS MASSIFS EN CE DÉBUT DE VACANCES…
Depuis le 01 mai, pratiquement 2/3 des animaux abandonnés et recueillis par la FBB sont des chats.
🐈 Adopter un chat ou un chaton est un engagement sur le long terme !
Nous ne rappellerons jamais assez qu’adopter un animal est un acte responsable et réfléchi qui vous engage sur de nombreuses années, c’est un choix de vie auquel il faut bien réfléchir :
🕙 Aurais-je suffisamment de temps à lui consacrer ?
🌱 L’espace dont je dispose sera-t-il suffisamment bien aménagé et adapté pour convenir à ses besoins ?
🚄 Aurais-je une solution pour les vacances (famille, amis, pension, ou pourrais-je l’emmener) ?
🍪 Aurais-je le budget pour le nourrir, le soigner ?
Toutes ces questions sont essentielles afin que votre animal devienne le plus fidèle et heureux compagnon de votre famille pour la vie !
Si vous êtes prêts à leur donner tout le bonheur du monde, voici Joy, Adèle, Connor, Hillaby, Bishop, et Isis, tous trouvés abandonnés et tous des amours qui vous attendent au refuge de Bazoches (78) ou Mare Auzou (78)
Tous nos animaux sont stérilisés, castrés, vaccinés et identifiés !
Partager cet article
Repost0

"C'est honteux" : Brigitte Bardot pousse un coup de gueule

Publié le par Ricard Bruno

"C'est honteux" : Brigitte Bardot pousse un coup de gueule
"C'est honteux" : Brigitte Bardot pousse un coup de gueule

Jeudi 22 juillet 2021, Brigitte Bardot a poussé un coup de gueule sur Twitter, deux jours après la mort de son amie Françoise Arnoul, décédée à l'âge de 90 ans. Selon elle, l'actrice aurait mérité de plus grands hommages.

 

Vous nous pompez l'air avec votre virus !", a balancé Brigitte Bardot, très remontée. En effet, la porte-parole de la protection des animaux, contre qui la fédération des chasseurs français a porté plainte pour "diffamation", n'a pas apprécié le traitement médiatique réservé à sa grande amie, l'actrice Françoise Arnoul, décédée le 20 juillet 2021 à l'âge de 90 ans. Si certains hommages ont bien eu lieu, comme celui de Bernard Pivot qui a créé la polémique, l'icône des années 1970 n'en est pas satisfaite. Selon elle, Françoise Arnoul, qui fut élevée au grade de Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres en 1995, méritait de grands hommages. Le 22 juillet 2021, Brigitte Bardot a alors poussé un coup de gueule sur Twitter.

"On a une indigestion des vaccins mais vous oubliez que cette femme fut une star"

"Françoise Arnoul est morte le 20 juillet des suites d'une longue maladie à l'âge de 90 ans. Qui en a parlé ? TV ? Journaux ? Personne ou si peu, c'est honteux ! Vous nous pompez l'air avec votre virus, on a une indigestion des vaccins, mais vous oubliez que cette femme fut dans les années 50 une star et qu'elle fut éblouissante notamment auprès de Jean Gabin dans 'French Cancan", a-t-elle écrit dans une lettre qu'elle a soigneusement signée à la main. Et de conclure : "Je tiens à rendre un hommage personnel à celle qui fut avant moi une icône médiatique et inoubliable, portée aux nues, et hélas remplacée par ce 'Covid-Star' qui ne fait pas rêver. Adieu ma jolie Françoise", termine-t-elle.

En commentaire, de nombreux internautes ont partagé leur ras-le-bol face au traitement médiatique accordé à la crise pandémique qui sévit depuis un an et demi : "C'est vrai, il n'y en a que pour la trilogie épuisante, virus, vaccin et pass sanitaire. Si par malheur, on écoute les chaînes d'info c'est l'overdose", "Malgré la machine à laver le cerveau h24 des médias merci de rendre hommage à cette grande dame", "Comme d’habitude vous avez dit des choses vraies ! Que cette dame repose en Paix ! Quant au virus, on en peut plus !", peut-on lire, entre autres. Une communauté on ne peut plus en phase...

Source de l'article : Cliquez ICI

 

Partager cet article
Repost0

Brigitte Bardot le 23 juillet c'est sa fête ! La Sainte Brigitte...

Publié le par Ricard Bruno

Brigitte Bardot le 23 juillet c'est sa fête ! La Sainte Brigitte...

Origine de cette Sainte

Brigitte Birgersdotter ou Sainte Brigitte de Suède, fille de Birger Persson , prince suédois et issu de la famille des Brahe, est née en 1303 en Suède au domaine de la ferme Finsta dans la province historique de l'Uppland. Mère de huit enfants dont Catherine de Suède, elle devient veuve en 1344. Après s'être retirée au monastère d'Alvastra, elle se fixe en 1349 à Rome où elle se consacre à des pèlerinages, une vie d'intense apostolat et de prière assidue. Renommée pour ses prophéties et ses révélations mystiques, elle est connue pour ses prises de position politiques et religieuses n'hésitant pas à donner ses avis aussi bien sur la gouvernance des États que de la papauté réfugiée à Avignon.

Après un pèlerinage en Palestine, elle mourut à Rome le 23 juillet 1373. Canonisée dès 1391, elle fut d'abord fêtée le 8 octobre puis le 23 juillet. Jean-Paul II l'a proclamée co-patronne de l'Europe avec sainte Catherine de Sienne et la philosophe Edith Stein, canonisée sous le nom de sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix.

Partager cet article
Repost0