Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Exposition Brigitte Bardot à Barsac...

Publié le par Ricard Bruno

BARSAC

L´exposition sera de 28 de Septembre au 17 de Octobre de 2009
Brigitte Bardot fête ses 75 ans. Une exposition hors du commun est organisée par la

commune et la bibliothèque.
Digitalizar0001.jpg

BB,un mythe qui traverse les époques

Couvertures de revues, livres , disques, affiches de films, photos, une expo souvenir de BB pour son

anniversaire. (photo m. l.)

Le mythe Bardot a traversé le temps. Elle était le repère d'une jeunesse qui se découvrait, le temps des trente

glorieuses où elle incarnait « La » femme et la libération des moeurs. Elle était la figure de proue de la mode : robe

vichy et ballerines.

Elle a su garder cette part de mystère qui lui permet d'être toujours présente dans l'âme et le coeur de plusieurs

générations.

Ce lundi 28 septembre, elle aura 75 ans et un hommage lui sera rendu à la bibliothèque de Barsac au travers d'une

expo hors du commun sur sa vie, agrémentée de documents exceptionnels. Cet hommage est le fruit d'un travail de

fans comme François Laffeychine et d'un ami portugais commun à Brigitte Bardot, Luis Webb Henriques, qui a

mis une partie de sa collection à la disposition de la commune, associée à cet hommage.

Dédicacée aux Barsacais

De 1949 à 2009, elle a occupé les unes des journaux, fait les beaux jours de la presse people. Ses films ont attirés

des milliers de personnes de tous âges et ses disques se sont vendus par millions.

C'est ce phénomène social que les visiteurs pourront retrouver au travers de ces témoignages.

L'affiche, qu'elle a bien voulu dédicacer aux Barsacais, et le petit mot de remerciement pour cette pensée qu'elle a

adressé à François Laffeychine, témoignent de la modestie d'une star qui voue la fin de sa vie à la défense des

animaux.

Vingt-cinq panneaux ainsi que des documents sonores retraceront cette vie exceptionnelle.

Des photos originales et rares, couvertures de revues et pochettes de disques de tous les pays, des affiches de films,

chansons, vidéos etc.

Pour la Fondation Bardot

Il n'est nul besoin de rappeler tout ce qu'elle fait pour la défense des animaux et c'est également au travers de cette

association qui participe à cette exposition que le visiteur découvrira une autre face cachée de cette femme hors du

commun.

Des cartes postales anciennes, des photos et des disques de BB seront d'ailleur vendus durant l'exposition au profit

de la Fondation Brigitte Bardot. Cette exposition unique et exceptionnelle avec des documents inédits se tient dans

la salle Bastard du 28 septembre au 17 octobre.

Le vernissage aura lieu demain mardi 29 septembre à la salle Bastard à partir de 19 h 30 suivi d'une projection de

documents.

Renseignements au 05 56 27 43 04 et sur www.barsac.fr

Auteur : Michel Laville

Source : http://www.barsac.fr/fr/presse/index2.html

Partager cet article

Repost0

Le mythe BB s'expose, le bonheur est collectif...

Publié le par Ricard Bruno

 

ATTENTION NOUVEAUX HORAIRES POUR L'EXPOSITION :
Du lundi au dimanche de 11h00 A 19h30 A L'ESPACE LANDOWSKi DE BOULOGNE BILLANCOURT.

DRDR


Jusqu'au 31 janvier, sous la forme d'un hommage exceptionnel, une exposition raconte Brigitte Bardot

Presque mitoyen de la triste façade de l'Hôtel de ville de Boulogne-Billancourt, l'Espace Landowski, moderne médiathèque, est éclairé dans son hall d'accueil par une Floride blanche décapotée et le sourire XXL de Brigitte Bardot. Deux emblèmes d'une nation heureuse, qui s'ouvre à nouveau à d'insatiables appétits après tant d'années noires, de disette et de règlements de comptes. Mais c'est au quatrième étage, sur 1 000 m 2 , que la visite commence vraiment. Avec, comme nous le dit le commissaire de l'exposition, Henry-Jean Servat, ami et admirateur du sujet qu'il connaît le mieux, un premier sas d'immersion. Dans cette salle, une mise en scène de la rumeur, du visible, de l'amour et de la haine, de l'adoration et de la provocation : tout ce que l'on sait tous plus ou moins, d'Est en Ouest,
sur le mythe. Avec un patchwork d'images fixes mais aussi des films : la prémonition de Louis Malle qui anticipe dans Vie privée une scène d'hystérie collective qui aura lieu un jour au festival de Cannes.
En quittant ce brouhaha on enfile ensuite le corridor du temps. Celui d'un après-guerre pantouflard, avec sur un flanc René Coty se faisant servir la soupe par madame, de l'autre les grandes actrices françaises un peu corsetées dans les conventions du "bon chic bon genre". Car c'est là, dans ces années cinquante qui s'avancent, que la jeune ballerine va lâcher ses pointes pour attraper le monde à bras le corps.
Et devenir, comme lui a joliment prédit l'un de ses grands amours Roger Vadim « le fantasme inaccessible de tous les hommes mariés ». Chronologique beaucoup, thématique souvent, l'exposition joue de toutes les matières : images, sons, objets. Son scénographe Sylvain Roca a choisi l'alcôve enveloppante pour morceler l'espace et donne ainsi à ce voyage sa sensation permanente d'intimité. Le transistor de Et Dieu créa la femme est là, prêté par Bruno Ricard, le plus "tatoué" des collectionneurs à l'origine du projet, comme est visible le premier film de BB qui n'a alors que 4 ans. Ses tutus de jeune fille ou son porte-jarretelles de Viva Maria , sa scandaleuse cornette des Novices .
Dans une salle avec chaises longues on revoit des extraits de ses grands films, dans une autre une collection de baisers comme sortis d'un idéal Cinema Paradiso . Il y a surtout, comme une évidence, par le fil rouge du cinéma et le portrait de cette si belle personne, un grand bonheur collectif qui nous submerge. C'est à Boulogne-Billancourt et nulle part ailleurs.

Source : http://www.midilibre.com/articles/2009/09/28/ML-Le-mythe-BB-s-39-expose-le-bonheur-est-collectif-936753.php5#reaction
 

Partager cet article

Repost0

Magnifiques photographies de Brigitte Bardot jamais vues!

Publié le par Ricard Bruno

Photographies de Léonard de Raemy

ATTENTION TOUTES LES PHOTOGRAPHIES SONT PROTEGEES

 



Partager cet article

Repost0

Exposition Brigitte Bardot : Alison Arngrim...

Publié le par Ricard Bruno

Certains d'entre vous connaissent mon attachement aux valeurs et à l’amitié que je porte aux gens qui sont de vraies personnes, pas à ceux qui cherchent à tout prix à se glorifier pour un oui ou pour un non pour des choses qu’ils n’on pas fait.

Je connais Alison Arngrim depuis quelques années déjà, elle est de ces personnes pour qui le mot amitié à un sens.

Contactez il y a quelques mois de cela, je lui ai proposé par l'intermédiaire de son agent Français "Patrick Loubatière" de l'inviter à la soirée VIP du 29 09 2009 et tout de suite elle a dit oui ! elle aime beaucoup Brigitte et ses combats pour la cause animale, de son côté Alison milite aux USA pour la cause des enfants maltraités, deux combats qui se rejoignent, formidable Alison, ni une ni deux elle pris l'avion de Los Angeles pour venir honorer de sa présence cette magnifique exposition orchestré de main de maître par toute une équipe, à son arrivée elle fût reçu comme il doit et se prêta aux jeux des photographes, interviews et  dédicaces, puis nous visitâmes l'exposition durant plus de deux heures, elle en ressortie émue et bouleversée.

 

 

Bruno Ricard

 

Alison Arngrim : l'interprète de Nellie ...

Partager cet article

Repost0

Exposition Brigitte Bardot : nouveaux horaires !

Publié le par Ricard Bruno


Pour vivre intensément L’exposition Brigitte bardot, les années d’insouciance, et pour répondre à la demande et au succès croissant de l'exposition, les horaires d'ouvertures on changés ils sont adaptés dorénavant ouverture tous les jours 7/7 de 11h à 19h30, fermeture des caisses à18h15.
Un événement à ne pas rater.

L'exposition invite à voyage magnifique dans la carrière exceptionnelle de la star du cinéma français au rayonnement international, mais aussi dans les multiples modes qu'elle a pu lancer, dans des reconstitutions de ses films majeurs, dans le design de l'époque à travers le regard des grands artistes dont elle fut la muse : Richard Avedon, Robert Doisneau, Sam Levin, Arman, Aslan, Saura, Paco Rabanne, d’Andy Warhol, Van Dongen, plus de 600 photos, robes, des extraits de films, de nombreux clichés rares et inédits, des objest divers et variés, des affiches de cinéma,etc. Cette manifestation est également accompagnée d'une programmation spécifique au cinéma d'art et d'essai Landowski.
L'exposition se déroule à l’espace Landowski de la ville de Boulogne-Billancourt jusqu'au 31 janvier 2010.

Première exposition au monde consacrée à la divine Brigitte Bardot.

Pour tout savoir sur l’exposition et plus encore consultez régulièrement ce blog.

Toute la presse, les sites Internet, les blogs parlent de plus en plus de l'exposition Brigitte Bardot "Les années insouciance". Il suffit de naviguer sur la toile pour constater l'ampleur de la future exposition. Fruit de la rencontre entre Pascal Fournier, Maire adjoint à la culture, Bruno Ricard collectionneur passionné et ami de Brigitte Bardot, et Jean-Marc Philippe, cinéaste, l'idée et le concept de cette exposition sont nées à Boulogne-Billancourt sous l’impulsion du député maire de la ville de Boulogne Billancourt  Pierre Christophe Baguet.
Restauration sur place au café « Cocotte » dans la nef de l’espace Landowski.

Commissaire d'exposition Henry Jean Servat

Société productrice : Akouna/Tristan Duval


Bruno Ricard

 

Partager cet article

Repost0

Interview RTL du 28 09 2009 : Exposition Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno


Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Interview RTL : Exposition Brigitte Bardot...

Publié le par Ricard Bruno



Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Interview France bleu : Exposition Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno



Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Interview France Info : Exposition Brigitte Bardot

Publié le par Ricard Bruno



Bruno Ricard

Partager cet article

Repost0

Brifgitte Bardot sur radio classique : Exclusivité !

Publié le par Ricard Bruno

BB forever

 Olivier Bellamy

Quand l’émission avec Brigitte Bardot a été diffusée, une avalanche de messages est arrivée sur le moniteur du studio. Un record ! BB est une immense star et les auditeurs l’ont retrouvée telle qu’ils l’aiment : franche, généreuse, spontanée. Ils n’imaginaient sans doute pas qu’elle parlerait de musique avec autant de passion et de profondeur dans les sentiments.
Les stars ne meurent jamais et le mythe BB a encore de beaux jours devant lui.
La première fois que j’ai été en contact avec elle, c’était quand j’ai invité Nina Companeez dans Musique de Stars un vendredi matin. Je ne savais pas que notre Brigitte nationale était une fidèle de l’émission. Elle a appelé le standard de la radio pour transmettre ses amitiés à celle qui avait réalisé le tout dernier film de sa carrière. J’ai été tourneboulé par ce message et j’ai écrit le jour même une lettre à Brigitte Bardot en l’invitant à l’émission. Je lui ai proposé de venir à La Madrague et de la diffuser le 29 décembre (qui était encore libre) et qui tombait, ajoutai-je dans ma lettre le jour de mon anniversaire. BB n’a pas répondu à mon invitation, mais le 29 décembre, j’ai reçu une lettre adorable dans laquelle elle me souhaitait un “bon anniversaire” et où elle me parlait musique avec intelligence, chaleur et gaîté.
Je lui ai écrit chaque année en inscrivant juste sur l’enveloppe : Brigitte Bardot - Saint-Tropez. Je savais qu’elle les recevait. Quand Tristan Duval est venu à l’émission l’année dernière pour parler d’Opéra en Plein Air, j’ai appris qu’il comptait organiser une grande exposition BB à Boulogne Billancourt (sic) pour ses 75 ans. Je lui ai dit que rien ne me ferait davantage plaisir que de la recevoir. Il m’a promis de tout faire et il a tenu parole. Quelques jours avant, il m’a dit que Brigitte était d’accord, mais qu’elle était fatiguée. Me serait-il possible de faire l’émission par téléphone ? J’ai accepté. Elle va t’appeler, m’a-t-il indiqué. J’étais à Pékin et j’avais peur de rater l’appel à cause du décalage horaire. Dimanche dernier, de retour à Paris, je travaillais à mon ordinateur quand mon téléphone a sonné : “Vous êtes bien assis ? C’est Brigitte !” Je lui ai proposé de venir la voir à sa fondation (elle était à Paris pour trois jours) et elle a accepté de me recevoir. La veille, le rendez-vous a été décalé. J’ai eu très peur que son état de santé ne provoque l’annulation de l’émission. Par superstition, je n’ai pas voulu qu’on diffuse des annonces à l’antenne tant que je ne l’avais pas rencontrée. La rencontre tant attendue a eu lieu dans la salle de réunion de sa fondation, mercredi à 13 h, la veille du jour de sa diffusion. Le temps d’installer mon matériel et de vérifier cinquante fois que le micro était en état de marche, elle est entrée dans la salle avec ses béquilles avec du soleil dans les yeux et un sourire adorable. On s’est embrassés comme si nous étions de vieux amis. Son secrétaire, Franck, lui a apporté un cendrier et une verre de champagne. “On a besoin d’un remontant !” J’en ai accepté un auquel j’ai à peine touché et nous avons commencé l’entretien. Elle était parfaite. Nous nous sommes embrassés à nouveau et je suis reparti ventre à terre à la radio pour vérifier qu’aucun problème technique n’avait perturbé l’enregistrement. Nous avons travaillé tout l’après-midi avec Yann pour rendre la conversation plus fluide (il a fait des miracles, comme d’habitude), puis Lucile, avec ses doigts de fée, s’est chargée du rajout des musiques. De la belle ouvrage ! Le jeudi soir, j’ai voulu écouter l’émission chez moi et, au risque de paraître bêbête, j’ai eu à un moment les larmes aux yeux.
J’espère que les auditeurs ont partagé ce moment d’exception avec nous.
Mon “histoire d’amour” avec Brigitte Bardot s’est terminée là, comme elle l’a dit elle-même, établissant un parallèle audacieux avec son histoire avec Serge Gainsbourg. Oui, Brigitte, mais, dieu merci, les histoires d’amour ne se terminent jamais vraiment et pour ma part je n’oublierai jamais ce merveilleux moment passée avec celle qui pour moi incarne les valeurs de la France éternelle. Celle du général de Gaulle, celle de Jeanne d’Arc, mais aussi d’Arletty, de Sarah Bernhardt, de Michel Simon, d’Edith Piaf, une France debout et généreuse, ouverte sur le monde et sur les autres. C’est ce que l’on dira probablement dans vingt ans, dans cinquante ans, alors pourquoi ne pas commencer à le dire aujourd’hui.


Source : http://blog.radioclassique.fr/olivierbellamy/2009/10/02/bb-forever/

Publié dans le web en parle

Partager cet article

Repost0